24/10/2012 (Bréve 043) Ismaël Guedi Hared, dans un communiqué au nom de l’UAD, appelle la population djiboutienne à un rassemblement de protestation devant le siège de l’UJD, le 26 octobre, jour de la fête de l’Aïd.

Télécharger le communiqué (format JPEG)

Dans un communiqué, uu nom de l’UAD, Ismaël Guedi dénonce les dérives du régime et la descente aux enfers du pays. Il appelle la population à se rassembler le jour de l’Aïd devant le siège de l’UDJ, avenue Nasser, de 14h00 à 15h30.

18/04/2012 (B652-B ) Disparition de Jean-Paul Noël Abdi – Message de condoléances de l’UAD sous la signature d’Ismaël Guedi Hared

UNION POUR L’ALTERNANCE DEMOCRATIQUE (U.A.D.)
B.P. 752— TEL : 77 82 99 99—
DJIBOUTI (RDD)

Djibouti, le 14 avril 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE

Jean-Paul NOEL ABDI n’est plus

Le Président de la Ligue Djiboutienne des Droits humains (LD.D.H.), Monsieur Jean-Paul NOEL ABDI s’est éteint ce vendredi 13 avril 2012, vers six heures, dans un hôpital de Marseille (France).

J.P. NOEL-ABDI était né le 02 juillet 1947 à l’hôpital « Peltier » de Djibouti. Durant ces quarante dernières années, Jean-Paul a marqué la vie politique et sociale de la République de Djibouti. Avant l’indépendance, en 1977, et, dès son retour de France, il s’est engagé dans le mouvement indépendantiste : La Ligue Populaire Africaine pour l’indépendance (L.P.A.l). Il fut élu député à la première législature du 8 mai 1977 et engrangea trois autres mandats successives jusqu’en 1997.

C’est à cette période, en 1996, que J.P. co-fonda un groupe d’opposition à l’Assemblée Nationale.

Plus tard, en 1999, en pleine période de guerre civile larvée, Il crée la LD,D.H. dont il devient le Président. Jean-Paul NOEL-ABDI s’est illustré dans la défense des faibles. Il ne craignait pas les « forts » du moment. lis i’ont d’ailleurs expédié à plusieurs reprises à la sinistre prison de Gabode à Djibouti-ville, laquelle a iargement entamé sa santé.

Il s’est constamment battu pour la iiberté et la démocratie en République de Djibouti où n’existent – Qu’une seule radio-télévision gouvernementale, – Qu’un seul journai gouvernemental – Qu’un seul parti U.M.P. à l’Assemblée Nationale et aux « Conseils régionaux » – Qu’un seul syndicat gouvernemental

L’U.A.D adresse à toute sa famille et ses proches ses sincères condoléances.

QUE DIEU L’ACCUEILLLE EN SON PARADIS ETERNEL.

Le Président de I’UAD
Ismaël Guedi Hared

25/01/2012 (B640) Communiqué de l’U.A.D pour dénoncer la fraude électorale

UAD – Union pour l’alternance démocratique
BP : 752 – TEL: 82 99 99 – Djibouti, République de Djibouti

Djibouti, le 24janvier 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

UN REVERS SANS PRÉCÉDENT DE L’UMP LORS DES ÉLECTIONS
RÉGIONALES DU 20 JANVIER 2012

80% des électeurs de la ville de Djibouti ont boycotté le scrutin des élections régionales du Vendredi 20 janvier.

Lcs cinq partis de l’Union pour la Majorité Présidentielle (RPP, FRUD, PSD, UPR et PND) qui détiennent sans partage le pouvoir exécutif et législatif depuis l’indépendance durant 34 ans, viennent d’obtenir 20% de suffrage soit en moyenne 4% par parti.

Les hauts responsables de ces partis conscients de leur impopularité due à leur dictature et à leur mal gouvernance n’ont rien négligé durant la campagne électorale. Ils ont sillonné la ville pendant la campagne et distribué de nombreuses prébendes aux électeurs comme ils ont l’habitude de le faire chaque fois qu’il y a des simulacres d’élections.

Les électeurs Djiboutiens viennent de rejoindre massivement l’exigence de l’UAD qui réclame à cor et à cri depuis 2004 des élections libres, honnêtes, démocratiques et transparentes par la mise en place des 9 conditions arrêtées en 2004 par I’UAD ,sans lesquelles toute élection serait une véritable mascarade

L’UAD félicite et remercie infiniment les électeurs de la ville de Djibouti où vivent 80% des habitants du pays, d’avoir osé infliger un cuisant échec par le boycott de 1’UMP.

Le rejet du régime dictatorial en place par le peuple n’est pas nouveau .Celui-ci aveuglé par le désir de garder le pouvoir à tout prix, s’est toujours maintenu par les intimidations permanentes, la répression, la corruption et par les emprisonnements arbitraires des Djiboutiens.

Le rôle éminent pour faire chuter cette dictature qui a tout détruit et fait de notre cher pays malgré ces atouts, le plus misérable et le plus mal gouverné, incombe à tous les Djiboutiens.

VIVE LA RÉPUBLIQUE DE DJIBOUTI, VIVE LE PEUPLE DJIBOUTIEN,

VIVE LA DÉMOCRATIE ET LA LIBERTÉ.

Le Président de 1’UAD:

19/12/2011 (B635) UAD / Informations du représentant de l’UAD (En trois langues : Français, Somali, English)

__________________________ Français


Information du porte-parole de l’UAD

ALERTES INFOS

Voici les points retenus lors de la réunion de l’UAD :

-Premièrement, le 18 décembre 2011 a été décrété comme « JOURNEE NATIONALE DE TOUTES LES VICTIMES DJIBOUTIENNES » regroupant ainsi toutes les victimes de cette dictature quel soit les victimes de massacre d’Arhiba soit des victimes de tortures et de traitements inhumains soit les victimes d’assassinat ou des disparitions forcées des opposants et des leaders Djiboutiens depuis l’indépendance jusqu’à nos jours .Et tout le peuple djiboutien est appelé à enregistrer toutes leur victimes dans la liste des victimes de ce régime dictatorial et de participer massivement à ce jour mémorial de commémoration des toutes les victimes Djiboutiennes.

-Deuxiement, une tournée de l’UAD dans toute la capitale a été retenue pour mobiliser toute la population à venir descendre dans la rue et commémorer cette journée historique qui est un devoir de mémoire et de solidarité dont tout le peuple djiboutien est appelé à célébrer et rendre hommage à tout les victimes de ce régime moribond et particulièrement aux victimes du massacre d’Arhiba.

De ce fait, l’UAD organisera un meeting à LAYABLEY, ensuite dans les autres quartiers de la ville ainsi de suite sans oublier que les bureaux politiques de l’UAD se réuniront chaque lundi à commencer du lundi dernier 12 décembre car la mobilisation sera continue. S’y ajoute tous les quartiers de la capitale sont quadrillés par la police et la gendarmerie qui sont omniprésents partout même dans les rues et les artères de la ville et la population est dans un Etat de siege.Tout cet appareil répressif est la pour contenir et décourager tout mouvement de contestation ou de manifestation. Voila un peu la situation dure que confronte la population en ces jours difficiles qui demandent du courage et de la détermination.

-enfin, prudence et vigilance en sont les mots d’ordres pour continuer la lutte.

Autres informations nationales :

– la santé va mal à Djibouti ou les malades meurent de manque des soins de base et de cholera qui ravage des quartiers et bon nombre des gens y compris des enfants de bas-âge et dont l’Etat n’arrive pas à le stopper et y apporter des solutions efficaces et réelles malgré les multiples alertes lancées par les organisations internationales comme l’UNICEF, l’OMS, le PNUD même les représentations diplomatiques ont pris des mesures contre ce fléau.

un malaise social taraude l’armée ou des désertions et descensions sont observés selon des sources bien informées. Même l’envoi des troupes Djiboutiennes en Somalie ne fait pas l’unanimité au sein de l’opinion nationale qui considère comme une mission suicide pour nos soldats qui ne savent même pas les objectifs de leur déploiement au sein de l’AMISOM .Et sur ce point, l’opposition a été claire et ferme en affirmant que cette mission constitue une ingérence dans les affaires intérieures de l’Etat et du peuple somaliens souverains.

autre information, un rafle des citoyens Djiboutiens a été mené ce 2 derniers jours dans un quartier de Balbala ou des pères et des mères(les chiffres provisoires avancent 200 personnes) ont été arrêtés et jetés dans la prison de Gabode après avoir été détenu dans les arrondissements et les commissariats sans oublier à Nagad aussi pour motif de problème d’électricité dont figure parmi ces gens-la le célèbre artiste national et fondateur de l’hymne national M. ABDI ROBLEH dit QUARCHILEH.

Est-ce un motif pour arrêté tout un quartier ?

Voila en général les dernières informations de cette semaine.

A suivre d’autres informations complémentaires.

__________________________ Somali

Ka: Isbaheysiga Mucaaradka Jabuuti (UAD)

Ku: warbaahinta Soomaalida

Arintu: Muddoharaad iyo xussid laa xusaayo xasuuq dadweyne

Waxaa uu qorsheysan isbaheysiga mucaaradka Jabuuti UAD 18 biishan muddoharaad iyo xussid xasuuq dadweyne,waxaa soo abaabuley howshan mucaaradka Jabuuti waxaa uu kaa dhici-doona muddoharaadkan magala madaxda Jabuuti waxaana hormood kaa ah madaxda axsaabta mucaarad ee ku sugan gudahaa dalka , sido kale waxaa qorsheysan 17-18 biishan mid laa mid tan kor ku soo sheegney oo lagu qaban doono Bruxelles,Paris iyo Ottawa , sidaa awgeed waxaan nigaa codsaneynaa in aad warbaahin ahaan ugaa soo qeyb-gaqshaan ama aad nala soo xidhidhaan haddi aad noo iman karin ,haddi aad u bahataan war dheeri ah waxaad kaa daalacan

kartaan labadan qoraal ee ku kala qooran Afka Fransiska iyo Ingriska oo ay soo gudbiyeen madaxda isbaheysiga UAD ee ku sugan gudaha dalka

Waxaad kala xidhiidhi kartaan Jabuuti

Cismacil Geedi Xareed Tel 00 253 82 99 99
Farah Abadid Hildid Tel 00 253 61 24 52
Huseen Robe Dhabar Tel 00253 88 99 21

Afhayeenka mucaaradka Jabuuti

Axmed reyaale

________________________ English

The points identified at the meeting of the UAD:

-First, December 18, 2011 was declared as « NATIONAL DAY OF ALL VICTIMS DJIBOUTI » bringing together all the victims of this dictatorship is what the victims of massacre Arhiba be victims of torture and inhuman or victims of murder or disappearances of opponents and leaders of Djibouti since independence to the present. And all the people of Djibouti is expected to record all their victims in the list of victims of the dictatorship and massive participation to date Memorial to commemorate all victims of Djibouti.

-Second, a tour of the UAD across the capital was used to mobilize the whole population to come to the streets and commemorate this historic day which is a duty of remembrance and solidarity with all the people of Djibouti are called to celebrate and pay tribute to all victims of this dying regime and particularly the victims of the massacre Arhiba. As a result, tomorrow, Friday, the UAD organize a meeting in LAYABLEY, then in other parts of the city so well that the political offices of the UAD will meet every Monday starting on Monday of December 12 as the mobilization will continue.

Added to all parts of the capital are squared by the police and the gendarmerie who are omnipresent everywhere even in the streets and thoroughfares of the city and the population is under the rule of the repressive apparatus siege.Tout is to contain and discourage any protest movement or event. Here is a little tough situation confronting the people in these difficult days that require courage and determination.

-Finally, caution and vigilance are the watchwords to continue the struggle.

Other national news:

– Health in Djibouti is wrong or ill die from lack of basic care and cholera ravaging neighborhoods and many people including children in infancy and which the State can not stop it and to provide effective solutions and real despite repeated warnings launched by international organizations such as UNICEF, WHO, UNDP same diplomatic representations have taken action against this scourge.

Nagging social unrest or military desertions and descents are observed according to informed sources. Even the sending troops to Somalia Djibouti is not unanimity in the national opinion which considers a suicide mission for our soldiers do not even know the objectives of their deployment in AMISOM.

And this point, the opposition was clear and firm in asserting that this mission constituted interference in the internal affairs of the state and the sovereign people of Somalia.

-Other information, a roundup of Djiboutian citizens was conducted on 2 days in an area of Balbala or fathers and mothers (preliminary figures suggest 200) were arrested and thrown into prison after being detained Gabode in districts and police as well as grounds to Nagad problem of electricity which is one of those people the renowned artist and founder of the national anthem Mr ABDI QUARCHILEH Robleh said.

Is this a reason to order an entire neighborhood?

Here is the latest information in general this week.

Other information will follow

09/06/11 (B607) Communiqué de l’UAD sous la signature de son Président Ismaël Guedi

Union pour l’Alternance Démocratique (A.R.D., U.D.J., M.R.D.)

Djibouti le 6 juin 2011

Logique de parti unique ; la preuve par clone !!!

Que le R.P.P. et son chef sont incurablement prisonniers d’un réflexe de parti unique, ils viennent d’en apporter une ultime preuve en clonant le P.N.D. d’Adan Rableh Awaleh , qui signifie qu’il n’a plus d’existence légale, tout comme le M.R.D., les centrales syndicales…

Tout récemment, l’expulsion de Democracy International (une première dans l’histoire de cette institution) à laquelle le liait un Accord signé en grandes pompes, suffisait à éclairer la communauté internationale sur la nature dictatoriale de ce régime…Tandis que croupissent toujours en prison sans procès les militants de l’opposition démocrate …

On assiste donc à un retour pur et simple aux sombres années du parti unique à l’origine du déclenchement du conflit armé !!!

Déterminée à sauver la Paix civile et à chasser ce pouvoir qui la menace chaque jour, l’U.A.D. :
– Condamne cette dernière forfaiture du pouvoir
– Appelle le peuple à demeurer vigilant et mobilisé pour imposer pacifiquement une Alternance Démocratique
– Appelle la communauté internationale à faire pression sur ce régime avant qu’il ne soit trop tard !!!

Pour l’U.A.D., le président
Ismael Guedi Hared

24/03/11 (B595) La coalition de l’opposition UAD-UMD invite toute la population djiboutienne à manifester massivement demain vendredi 25 mars à partir de 14h00, devant les locaux de l’UDJ, avenue Nasser.

12/03/11 (B595) Communiqué de l’UAD – UNION POUR L’ALTERNANCE DEMOCRATIQUE (ARD, MRD, UDJ)

COMMUNIQUE DE PRESSE

Londres et Bruxelles, le 11 mars 2011

Le régime vient de franchir une ultime étape dans la dictature en arrêtant les leaders de l’Opposition

Le régime dictatorial d’Ismail Omar Guelleh vient de franchir une ultime étape dans le déni de liberté en interdisant par la répression tout exercice du droit de manifester aux partis d’opposition.

Cet après-midi vers 14 heures et demie, sans mandat ni motif juridiquement valable, quatre des leaders des partis de l’opposition de la coalition UAD/UMD ont été arrêtés par la police et détenus jusqu’à 18 heures et 15 minutes pour les empêcher de diriger la manifestation pacifique programmée contre le 3ème mandat d’Ismail Omar Guelleh. Ces leaders sont:

  • Ismaël Guedi Hared, président de l’UDJ et de la coalition UAD,
  • Souleiman Farah Lodon, vice-président du MRD,
  • Aden Robleh Awaleh, président du PND et de la coalition UMD,
  • Mohamed Daoud Chehem, président du PDD.

Dès leur libération, ces dirigeants ont été placés en résidence surveillée avec un imposant dispositif policier autour de leurs domiciles respectifs.

De plus, plusieurs militants de l’opposition ont été arrêtés ce vendredi 11 mars 2011. Parmi eux, Rachid, Mohamed Omar Guedi, Moustapha Ahmed Miguil et Ibrahim Hoch Hared.

Cette nouvelle étape dans la répression est consécutive à l’accentuation de la dérive dictatoriale entamée depuis le 5 février 201 l avec les centaines d’arrestations arbitraires, notamment celle du défenseur des droits humains Farah Abadid Hildid et sauvagement torturé.

Après les précédentes exactions et interpellations à l’encontre des populations civiles du Nord, après les dizaines de blessés et les 5 morts qu’a entraînés la répression de la manifestation générale et pacifique du 18 février 2011, après les tortures, les condamnations injustes et autres détentions arbitraires qui ont suivi, le régime du président Guelleh s’est encore enfoncé dans la dictature.

Cette cruauté sans limite contre les dirigeants et la population démontre sans aucun doute que le Candidat illégal est saisi d’une paranoïa répressive avec pour seul objectif le passage en force comme en 2005. Cependant contrairement à 2005, il agit dans l’illégalité la plus totale en 2011 puisqu’en plus de la violation de la Constitution de la République, il réprime tant la population qui le rejette dans sa grande majorité comme toute action pacifique de l’Opposition.

La Coalition de l’opposition Djiboutienne UAD/UMD ne peut plus tolérer l’acharnement répressif et meurtrier du régime moribond et met en garde le Candidat illégal sur ses agissements irresponsables au risque de voir une radicalisation de nos actions jusque là pacifiques.

L’Opposition ne peut plus continuer à respecter la Loi quand le Pouvoir lui-même l’a foule du pied.

Par conséquent, tout en condamnant avec la plus grande fermeté ces arrestations arbitraires des chefs de partis de l’opposition et nous exigeons :

– la fin de la mise en résidence surveillée de nos dirigeants ;
– la libération immédiate et sans condition des militants de l’Opposition

interpellés aujourd’hui et de tous les autres prisonniers politiques.

Lançons un appel pressant :

– A la communauté nationale pour qu’elle reste vigilante et mobiliser en vue d’actions spontanées avec sittings dans tous les points stratégiques du pays et de la capitale.

– À la communauté internationale et aux pays amis présents à Djibouti pour qu’ils prennent leurs responsabilités face à cette dangereuse fuite en avant du régime dictatorial du président Guelleh.

La situation de non-droit atteint un degré tel qu’elle est plus que jamais grave et lourde de risques pour Djibouti et la région mais aussi pour le reste du monde en raison de l’importance stratégique de notre pays.

Pour l’UAD

Daher Ahmed Farah,
Président du MRD

Mahdi Ibrahim A. God,
Vice-président de l’ARD

05/03/11 (B594) La coalition UMD-UAD nous adresse deux communiqués.

Afin de ne pas pénaliser les lecteurs, surtout ceux qui sont au pays et qui n’ont pas de connexions haut débit, nous réduisons le volume des images, ce qui entraîne une perte de qualité. C’est pourquoi nous mettons aussi à disposition des internautes, ces documents à télécharger en bonne définition.

Lien : http://www.ardhd.org/photos/L0304_courriers_UAD_UMP/L0305_communiques.pdf