02/05/07 (B393) Extrait d’un forum en ligne : le temps de détruire les documents les plus compromettants ?

Lien : http://www.valdyerres.com/lesforums/viewtopic.php?p=34446

Dans
l’affaire Borrel (meurtre d’un juge à Djibouti) dans lequel le secret
d’Etat et le secret militaire ont longtemps bloqué l’enquête,
les récentes perquisitions aux ministères de la justice et des
affaires étrangères ont permis aux juges de remonter à
la cellule Afrique de l’Elysée, siège de la Françafrique
depuis des décennies, où se trament des décisions d’une
opacité toute démocratique.

Des pressions politiques ont déjà retardé les recherches.

Aujourd’hui midi, les juges sont retenus depuis deux ou trois heures aux portes
de l’Elysée, sous prétexte d’un manque d’autorisation du gouverneur
militaire de l’Elysée.

Le temps de détruire des documents plus graves ?

Certains documents compromettants dans des affaires encore plus graves auraient
en effet découverts à la Chancellerie et au Quai d’Orsay, selon
l’avocat de la famille Borrel et les juges.

Au passage, Sarkozy a passé un accord avec Chirac, selon le Canard
enchaîné, via Mazeaud et sa proposition de recycler Chirac en
sénateur à vie (avec l’immunité qui va avec). Notre président,
attendu par les juges pour trois affaires lourdes depuis des années,
va pouvoir avoir l’esprit tranquille.