28/12/09 (B531) Vérité : les Djiboutiens ont-il encore du "sang-froid" et de la volonté ?

De nos jours, la situation est tres grave au pays. Les libertés sont suspendues et le pouvoir est hypothéqueé par un groupe des mercenaires, dirigé par le fils Hafat-isse .

Les actes commis par le régime sont maculés de sang. Personne n’est épargné !

La répression aveugle touche toutes les couches de la population.

A Balbala comme dans les sites les plus éloignés, les gens sont abandonnés, ils sont laissé pour compte. Les familles souffrent. N’ayant même plus le minimum elles sont au bord de la diète noire.

Les jeunes sont tous au chômage, sans emploi. Ils retournent habiter chez leur parents qui subissent souvent, eux aussi, les affres de la misère.

Cette stratégie est volue par le régime pour mieux pouvoir contrôler la communauté. En rendant la vie impossible aux citoyens, le pouvoir pense que personne ne se battra ni pour le progrés ni pour la démocratie.

IOG est l’instigateur de ses méthodes dépassées, .il aime diviser. Diviser deux frères, diviser un couple uni, diviser les éthnies, diviser le peuple. Son seul objectif est de rester au pouvoir jusqu’à sa mort

IOG a perdu d’avance, car il a trompé le peuple en racontant des mensonges ignobles et en dévalisant le pays. Les partis d’opposition, au complet, sont tous attachés aux poteaux face à leurs bourreaux.

IOG est cerné, mais il imagine une nouvelle manipulation pour faire pression sur certains leaders faibles et peu honnêtes, disons-le. Q’uimport puisque le peuple a compris la ruse et qu’il ne se laissera plus attraper.

Pourquoi, IOG ne veut-il pas céder le pouvoir ? A-t-il peur d’être lynché sur la place publique ? Craint-il d’être jugé par une cour pénale, qui serait présidée par les enfants dont leurs parents ont été tués par son clan et sous ses ordres ?

Pourquoi IOG se cramponne –t-il au trône : pour régner jusqu’à sa mort ?

Certainement
il veut :

devenir le premier roi de Djibouti,
– sauver son clan,
– être le propriétaire du plus grand Casino du monde, où les riches Arabes et les mafias se côtoiraient, en organisant, sous son contrôle le blanchiment de l’argent sale et le trafic de drogues.

Pourquoi les Djiboutiens n’assument-ils pas leurs responsabilités ?
– Agir ensemble pour le changement,
– Se fixer des objectifs pour avancer mieux et plus vite,
– Chercher une vie meilleure et mettre un terme à la mort programmée du régime
– Prendre enfin les rênes du pays
– Placer des hommes honnêtes a la tête de l’état
– Orienter les citoyens vers l’harmonie et le bon vivre.

Pourquoi les citoyens ne revendiquent-ils pas leur droit d’être nés a Djibouti :
– Améliorer leur niveau de vie
– avoir le droit à un vie sociale qui ne soit pas menacée chaque jour
– retrouver leurs libertés volées
– récupérer leurs biens détournés
– retrouver l’équilibre dans le pays entre tous les citoyens,
– mettre un terme à l’injustice et à la violence
– endiguer la pauvreté galopante
– arrêter les détournements quotidiens des finances publiques

Pourquoi les leaders d’opposition sont- ils désespérés ?

– Réveillez-vous ! le moment d’agir est venu !
– agissez ensemble pour gagner le cœur du peuple
– orientez, encadrez la population vers l’objectif réaliste et légitime
– faites des actes de patriotisme pour guider la population
– devenez de bons chefs pour diriger le peuple
– montrez l’exemple pour prouver votre loyauté

– le moment est proche, bougez, avancez, regagnez la vie
– méfiez-vous des faux leaders à la solde d’IOG et créés de toutes pièces par lui,
– pointez du doigt les mauvais esprits qui essaieront de détourner les faibles,
– la mauvaise gouvernance concerne toute les couches sociales.
– Parlez au peuple avec des idées constructives

Peuple, soyez prêt ! Le changement est à vos portes et dans vos mains. Alors saisissez–le , pour mieux vivre demain et pour retrouver les conditions d’une vie décente.

22/12/09 (B530) Vérité : l’Armée du Salut ?

Autrefois, l’Armée était une institution reconnue et respectable. Sa mission était réglée par le règlement intérieur de la FAD, afin d’assurer la défense du pays contre des ennemis venus de l’extérieur.

Mais aujourd’hui, c’est un noyau vide ! Sa structure, sa manière de servir de le pays et son commandement laissent à désirer. C’est le moins que l’on puisse dire.

Au nord, les populations AFAR souffrent énormément en raison de la violence qui est exercée par les militaires contre les nomades.

Il n’y a plus de commandement respectable. C ’est la débandade totale dans les cercles et les points éloignées. On a l’impression que chaque unité opère en totale auot-gestion, à sa façon et n’importe comment. Même les maigres troupeaux sont taxés. Les bergers sont violentés et persécutés dans leur propre région loin de la modernité et la belle vie.

FAD : c’est l’armée de routine. Des conditions physiques précaires (corvées, khats et dodo). Les Officiers supérieurs détournent même certaines soldes ou indemnités dues à leurs hommes pour s’enrichir., Ils privilégient certains commerçants qui vendent des produits à l’armée et qui leur ristournent une partie du bénéfice … etc.

IOG est le chef des l’armée de Yanbo et de l’eau fraiche. Il a détourné l’institution de sa mission légitime de protection du pays, pour la transformer en une machine à sous pour les officiers supérieurs qu’il choisit personnellement dans son entourage.

La FAD est dirigée par les hommes suivants :

– les anciens goumiers,
– les ex-sous/off de l’armée Française,
– les nettoyeurs des canons au camp Lemonier à Douda,
– les conducteurs des chameaux le long des frontières,
– les chefs des entreprises devenus riches sur le dos des soldats,
– les anciens bourricots et cuisiniers dans l’armée de Ziad Barreh,

L’Armée est composée de trois catégories :

1 – les soldats en majorité, issus du clan Odahgob,
2 – les sous-officiers, recrutés sur des critères ethniques, dans les centres de réfugiés parce qu’ils peuvent jouer un rôle important dans le commandement des soldats,
3 – les Officiers issus en majorité du clan

La discrimination joue à fond. Le déséquilibre entre les différentes ethnies qui composent notre pays est total. Ceux qui ne sont pas issus des ethnies dominantes sont progressivement mis à la retraite anticipée : AFAR, FOURLABA, HORONE, WALALDON. Dès l’âge de trente-cinq ans, ils sont renvoyés de l’Armée ou de la Gendarmerie.

Quant à la Garde républicaine, elle recrute dans les pays frontalier et au sein des camps des refugiés en sélectionnant exclusivement le membres de la tribu < M >

Maintenant, il y a un grande fossé qui s’est creusé entre le régime d’IOG et le peuple qui assiste, impuissant pour le moment, à ces méthodes mesquines.

Un grand nombre d’officiers Mamassan sont envoyés à l’étranger pour suivre des stages ::

En Lybie, en Chine, à Cuba, aux USA, en Egypte, au Maroc et/ou en Afrique du Sud.

Curieusement
ils sont tous issus de la même ethnie et seraient natifs (d’après eux) soit de Holl-Holl ou d’Ali Ade ?

Toujours curieusement les habitants de ces villes ne les connaissent pas. Cherchez l’erreur …. !

Même les services de contrôle des passeports se sont étonnés de voir des stagiaires qui étaient tous nés dans la même ville ! Voila la réalité ni équilibre ni égalité pour le peuple.

Oh ! Les Forces armées ! Sachez que c’est le peuple qui décidera de son avenir et que personne ne pourra se mettre en face, lorsqu’il se décidera à marcher. Le changement tant attendu est proche. Vous les militaires, qui êtes des enfants du pays, refusez de vous mettre en travers et rejoignez le moment venu, la masse populaire, dont l’avancée sera irrésistible. Vous en serez récompensés.

18/12/09 (B529) Vérité (Lecteur) QUI VA GAGNER LE CŒUR DU PEUPLE ?

Le pays est au bord du gouffre !

Les causes essentielles sont la mauvaise gestion et le système de clan qui est imposé par IOG.

On dirait que cette terre n’appartient qu’a quelques personnes : un petit groupe de gens devenus riche grâce à des détournements des fond qui organisent tous les circuits économique comme bon leur semble.

On a l’impression que ce groupe veut détruire la Patrie, l’Etat, le bon fonctionnement et la vie des citoyens. Les gens n’ont plus aucune confiance dans le pouvoir en place et ils ont perdu l’espoir.

On dirait que la poignée de gens qui constituent l’équipe rapprochée d’IOG sont des malades qui s’accrochent désespérement à leurs comptes en banque et qui dirigent le pays en aveugle.

Une fraction ne sont pas des vrais politiciens, ce sont des mafieux tandis que d’autres sont des délinquants en col blanc.

IOG et ses moutons sont tous corrompus. Jamais ils n’ont respecté leur parole. Jamais il n’ont été ni loyaux ni honnêtes envers le peuple. La population souffre énormément. Certains couches sont au bord de la famine rouge et de la mort programmée.

IOG, le fils d’ANJERO, le fils du rail, a trahi les Djiboutiens. Il leur a confisqué le pouvoir et il a anéanti la vie sociale, le bon vivre, la citoyenneté et pour finir la liberté.

IOG ne veut pas céder le moindre pouce de pouvoir. Il croit que c’est avec les chars et la garde républicaine (dont la formation laisse à désirer) qui vont le mettre à l’abri et le protéger du mécontentement d’un peuple uni et soudé

Pour un changement très proche.

IOG est dans le vague et l’approximatif. Il ne sait plus comment agir, il est cerné mais c’est trop tard pour lui, car ses mensonges, ses méthodes dépassées, sa manière d’appauvrir les citoyens honnêtes et de reclasser ses proches dans les postes à responsabilité et à gros émoluements, de violenter, d’emprisonner les leaders qui s’opposent, d’assassiner les citoyens, sont connus déosrmais bien au delà de nos frontières.

QUI VA GAGNER LE CŒUR DU PEUPLE ?

Un discours aussi bon soit-il, mais préparé dans une partie de Khat ou au milieu d’un Mijlisse
bondé par un seul clan, ne permettra jamais d’attirer et de convaincre d’un peuple assoiffé de libertés, de justice et d’un retour à une vie meilleure.

– Ou, ce sont de vieux dynosaures qui vont retourner (une fois de plus !) leur veste qui tenteront de raconter de nouveaux mensonges en faisant semblant de découvrir au moment opportun que la situation est grave et qui se tairont dès qu’ils auront empoché quelques millions offerts par le Dictateur IOG, sur le trésor public,.

Finies la magouille, les propositions sans suite, les humiliations et la peur ! POur tous, sur un seul objectif, une seule voix et un seul peuple face à IOG et à ses clans qui "bouffent" à tous les rateliers,

– Ou, certains leaders pourront aller de l’avant, en traçant des lignes, des voies, et surtout des actions claires et précises pour orienter la population vers l’objectif a atteindre, vers la vie.

Ou, c’est l’ensemble des partis d’opposition et la masse du peuple, main dans la main qui vont agir rapidement pour regagner la liberté et éjecter du trône, le fils de l’Oued.

Voici ! Le temps est arrivé ! Nous devons obtenir notre victoire. S’il le faut nous devrons l’arracher mais nous n’avons plus d’autres choix que de gagner ce combat. Le point de non retour est atteint.

PEUPLE C’EST VOTRE VIE, AGISSEZ POUR VIVRE LIBREMENT !

13/12/09 (B529) Vérité (Lecteur) la dame de fer !

Aujourd’hui, c’est une honte d’affirme que le pays est libre et souverain, car le peuple vit sous l’occupation d’un clan et d’une famille étrangère.

Tout le monde se plaint :

– le pays a été pillé et vendu a l’étranger,
– le peuple est appauvri par le système,
– les libertés sont enchaînées,
– la justice n’est favorable qu’aux membres du clan « M »
– l’économie est précaire,
– les aides et les fonds sont intégralement détournés par les Warabas
– les personnes âgés, les malades abandonnés, ne reçoivent ni soin, ni aide,
– les enfants vont a l’école sans collation, car les parents sont sans emploi et n’ont plus les moyens de les nourrir convenablement,.
– Les jeunes sont au chômage et n’ont aucun espoir d’emploi à l’horizon,
– Seul le drapeau flotte au-dessus, sur cette terre où corruption et détournement font partie du quotidien,

Et voici que la grande QABYO met son grain de sel :

Son comportement et sa conduite dépassent les normes coutumières reconnues pour une femme au foyer juste et honnête, une mère de famille loyale et respectueuse .

Vu sa manière de planer entre le ciel et la terre, on dirait qu’elle ignore la place de la femme au sein de la société Djiboutienne.

Sa cruauté réveille les morts, car elle dit souvent, c’est le rare plaisir qui lui reste dans ce pays de nomade.

Elle est un monstre qui détourne toutes les sphères de l’état et qui détruit toutes celles et tous ceux qui ne partagent pas ses idées folles.

Elle invite les chanteurs (eusses) somaliens résidents a l’étranger et organise des soirées de danses et de musique, en les rémunérant. Les parties se déroulent dans des lieux luxueux – Palais du peuple – ARTA – Haramousse.

Tandis que les artistes nationaux, les groupes DEGAN – ARREY – DINKARA se produisent devant une foule de spectateurs sous la chaleur et les jets de pierre au théâtre de la Saline. La famille princière ne respecte même pas les artistes Djiboutiens.

La
QABYO est le chef de l’anarchie et de l’arbitraire opaque, elle possède une autorité inventive qui entrave tous les rouages l’Etat, car elle nomme exclusivement des membres de la tribu Issack pour remplacer les vrais djiboutiens qui sont limogés, afin de faire de la place.

ELLE est la marraine de tous les projets à réaliser et à financer par la Communauté internationale. Elle place ses pions à la tête des projets pour qu’ils puissent mieux détourner les fonds.

Tout à la fois caméléon, diablesse, vautour et faucon, c’est effectivement un vieux rapace ….

Qabyo n’est plus une figure humaine, car elle a commis trop de fautes et d’actes répréhensibles :

– envers notre culture où elle trahit la place de la femme dans la société par ses mauvais comportements. Elle déshonore toutes les femmes modestes qui respectent les lois religieuses et coutumières,

La progression de sa mauvaise influence n’a pas de limite, car elle n’a a que de la haine et de la méchanceté à offrir.

Elle ne satisfait que si elle peut :
– vivre avec de l’argent sale,
– détourner des millions,
– humilier les citoyens,
– confisquer le pouvoir,
– profiter du peu du temps au pouvoir qui lui reste,
– ignorer les réalités du pays et la souffrance des populations,

Désormais ni les fantômes ni les ombres du passé ne la lâcheront plus d’une semelle, car elle a un passé lourd qui est connu bien au-delà de nos frontières,
( femme aux multi- foyers). Cela ne s’efface jamais

Un conseil pour terminer. L ’ensemble des Djiboutiens (ennes) ne t’aiment pas , car tu veux te comporter comme un homme. Ce ne pas possible car tu es née femme. Dans notre société la femme a un rôle exemplaire, mais elle ne doit pas l’outrepasser.

Rentre à la maison et cesse d’intervenir à tort et à travers pour satisfaire ton orgueil et tes ambitions démesurées et déplacées.

08/12/09 (B528) Vérité (Lecteur) VERITE : SUR LES PARTIS D’OPPOSITION

Actuellement la situation politique a Djibouti est chaotique et rien ne fonctionne, car le régime veut maintenir la pauvreté au sein de chaque foyer pour mieux faire passer leurs idées et modifier la Constitution.

L’homme fort du régime IOG, c’est une "machine", née dans un pays où les coups les plus tordus et les mensonges sont souvent le quotidien.

Il veut être le 1er Roi de Djibouti. Il se prépare à aller jusqu’au bout pour obtenir un mandat à vie. Il est prêt à écraser, à voler et à utiliser la pire des violences.

IOG est un paranoïaque. Il dort peuet mal, car il a commis des crimes envers le peuple et le pays. Chaque jour, il a une novuelle idée pour mieux restreindre les libertés du peuple.

QUI SONT LES PARTIS D’OPPOSITION ?

L’opposition est divisée :

  1. par les idées que les parties défendent,
  2. par leurs objectifs affichés ou secrets vis à vis de la dictature,
  3. par leur stratégie et leur mode de communication,
  4. par le milieu social dont les dirigeants sont issus,
  5. par les composantes ethniques qui constituent leur zone d’influence.

Les forces dites d’opposition sont reparties dans les catégories suivants :

1- Les militants (tes), la grande masse, pauvre et sans emploi, mais avec un encadrement ils peuvent aller jusqu’au bout pour obtenir le changement.

Ils ont été ruinés avec les temps difficiles et la pauvreté instaurée par IOG et son clan.

2 – Tels Aden Robleh Awalleh et consorts, tous ceux qui ont du céder aux pressions exercées par IOG,

1 – Coupure d’électricité et d’eau
2 – Taxe et patente
3 – Non paiement des factures pour durée de 3 a 4 ans (système du régime/chantage)

A l’approche des élections, le panorama se dessine. Des millions d’argent sale sont distribués à de faux candidats pour qu’ils fassent semblant de s’opposer à IOG.

Et c’est comme cela à la veille de chaque élection.

Personne ne peut échapper aux tentations l’argent sale offert par d’IOG.

3 – L’opposition aisée :

Les ex-cadres, les fonctionnaires, les ex-directeurs, ex-ministres et députés, les officiers supérieurs,.

Ces gens ont de l’argent et de quoi bien vivre, mais ils sont avares et font attention à ce qu’ils dépensent. Leur manière de servir ou d’attirer la masse et de toucher le cœur du peuple n’est pas facile

Les riches opposants doivent être motivés pour aller de l’avant et pour créer des stratégies propres à obtenir un changement urgent et à démontrer au peuple que s’ils agissent la main dans la main, la réussite les récompensera.

4 – Les faux opposants : ils assument un travail au sein de chaque parti, surtout dans les secrétariats, les réunions, les comités de pilotage et la sécurité. Ce sont des agents des grandes oreilles. Ils ont les missions suivantes ;

– Recueille les notes, les informations
– Surveillance sur les lieux des réunions
– Détourner les faibles
– Transmettre des faux renseignements aux leaders des partis
– Véhiculer la propagande dans le secteur
– Rapporter des infos au SDS

5 – les partis a l’extérieur du pays : Ce sont des groupes de luxe. Ils ne savent rien du tout, de ce qui se passe sur notre terre brûlée. Vraiement, ils sont trop éloignés des réalités, de l’actualité et de la vie du pays en général.

Ils ne sont ni unis ni soudés pour mieux intervenir ou pour trouver des idées, construire des stratégies communes, toucher le c œur du peuple, convaincre les institutions Européenne et Internationales en signalant nuit et jour la situation à Djibouti et en dénonçant le dictateur IOG et son clan .

Opposants d’opérette : cessez de raconter vos salades, stoppez vos litiges internes, tout le monde se connaît .

La méfiance est profonde envers les partis d’opposition. Le peuple vous attend de pied ferme et surveillera avec vigilance vos actes. Vous devez avoir des objectifs clairs et précis pour toucher les masses populaires et leur prouver que vous travaillez dur pour réaliser le changement.

Sans le changement urgent, la démocratie, la liberté, la justice et la vie sociale, le pays va basculer dans une guerre civile silencieuse.

Et le responsable est le fils de l’OUED

20/11/09 (B525) Vérité (RAP) Le système IOG (Lecteur)

Pourquoi la dictature a-t-elle accaparé tous les échelons de l’Etat ? Pour continuer à patauger dans le sang des citoyens ?

Pourquoi avec la concentration des ressources dans le clanisme, la vie est-elle de plus en plus difficile ? Les citoyens ne peuvent plus joindre les deux bouts !

Pourquoi les Warabas détournent-ils sans cesse ? Le pays est sans développement et les vagues de famine se multiplient au sein de chaque famille !

Pourquoi – IOG et son régime, sont-ils dans l’incapacité de garantir la vie et la liberté au pays ? Pour se maintenir au pouvoir et continuer à s’enrichir !

Pourquoi – le régime a-t-il la main mise sur tous les services, les compagnies, les sociétés, les commerces ? Rien que pour enrichir le clan ‘M…’ !

Pourquoi – IOG a-t-il créé le système des riches et des pauvres ? C’est pour pouvoir gouverner longtemps au milieu des ruines !

Pourquoi – IOG favorise-t-il le vol, l’arnaque, le blanchiment, les détournements du siècle ? Le peuple est à l’agonie !

Pourquoi – IOG confisque-t-il le pouvoir des institutions telles que la justice, la police, la gendarmerie ? C’est pour mettre en prison les opposants, tous ceux qui n’acceptent pas ses mensonges. C’est surtout pour favoriser la libre circulation des drogues qui sont convoyées par ses proches .

Pourquoi – les Ministères, les Services de sécurité, les Sociétés autonomes, l’Armée de YANBO, les commerçants de la place, les Services des financee et des domaines sont-ils tous dirigés par la Qabyo ? C’est terrible !

Pourquoi – IOG veut-il une 3ème mandat ? C’est la soif du pouvoir aveugle, c’est pour sauver le clan « M » et c’est aussi parce que sans cela, il n’y a plus d’avenir pour lui, le restant de sa vie, car il est marqué par le sang du peuple !

Pourquoi – IOG n’a-t-il pas d’amis, ni de bons conseillers ? Par ce qu’il a souffert pendant sa jeunesse ? Victime d’un passé trouble, enrôlé dans la haine contre ses amis éduqués qui, eux, ont réussi leur vie à des postes d’encadrement en Ethiopie ! IOG ne perd jamais ses mauvaises habitudes de l’époque où il était traqué. Il révoque, il mute, il élimine tout ce qui s’oppose à lui ou qui lui rappelle son passé, Ca c’est grave !

Pourquoi – IOG aime-t-il l’anarchie totale, le manque d’ouverture politique, le blocage, l’inaction, la gouvernance du pays par la force et la violence ? C’est pour diviser le peuple et pouvoir rester plus longtemps sur son trône ! On dit aussi qu’il voudrait devenir l’Ougass des Issas jusqu’à la fin de sa vie !.

Pourquoi – la population vit-elle dans l’incertitude en 2009 ?

Faut-il mourir à Djibouti ? Il est temps que le Peuple définisse ce qui est notre identité nationale, qu’il en prenne conscience et qu’il la défende, car le changement est urgent !

08/11/09 (B524) Chanson de rap proposée par un lecteur. Illustration de Roger Picon . Vérité : IOG L’EGOISTE !

Humour par Roger Picon

A lui seul le pouvoir et le bon vivre
A lui seul la victoire et la force
A lui seul les fonds et la finance
A lui seul les ressources du pays
A lui seul le gagnant et la réussite
A lui seul le media et la propagande
A lui seul le changement
A lui seul la destinée du pays
A lui seul la bonne famille
A lui seul les beaux châteaux et les bonnes manières pour se les obtenir
A lui seul les bonnes actions pour écraser les adversaires
A lui seul de dominer les uns et de qualifier les autres
A lui seul de limoger, de révoquer, d’ écarter les hommes compétents,
A lui seul le soutien, le placement du clan, les proches, et les « M «

 

A lui seul l’OGASE , LE ROI , L’EMPEREUR

A lui seul le dominateur, l’humiliateur, l’étouffeur
A lui seul le Chef et le pourmeton ( le plus petit)
A lui seul le leaders , l’heureux , le joyeux
A lui seul tout les décisions de ce pays
A lui seul l’armée, et les forces de sécurité

08/11/09 (B524) Contribution proposée par un lecteur pour un avertissement à IOG. Vérité : IOG, le fils de l’Oued.

OH, combien, ses montagnes, ses lacs ,ses ressources naturelles, son goubet, le golfe de Tadjoura, la mer et ses points stratégiques dans la Corne de l’Afrique attirent les romanciers, les peintres et les forces du monde civilisé.

Chaque pierre évoque leur vivant, leurs héros morts pour la liberté, les citoyens, les politiciens et tous ceux qui ont perdu la vie sous les méthodes criminelles de l’homme fort du régime.

Djibouti est un petit pays qui n’a pas de chance. Avec 35 ans de dictature à son actif, le Peuple vit dans l’anarchie, sans justice ni libertés fondamentales.

Humour par Roger Picon

Un membre du clan au pouvoir peut t’amener directement en prison, ou il peut s’approprier facilement ton bien sans verser un seul centime.

Chez le dictateur, sa mauvaise gestion, le dysfonctionnement de l’Etat, le mal du régime, tout cela le rend aveugle. Le mal vient en partie du clanisme qui lui sert de fil conducteur, parce qu’il n’a que d’idées.

Le pays est dans le noir profond, l’économie est précaire, la santé n’en parlons pas. Seuls les riches ont accès au centre médical, rien ne fonctionne et le salut médical est à l’étranger … pour le riches uniquement !

Les warabas, ne s’occupent de d’autre que de leurs intérêts personnels, de leurs belle villas, des transferts vers l’étranger, de l’achats d’hôtels, de vignes, de MCDonald. Qui imaginerait qu’ils puissent se qualifier de représentants du peuple.

Les warabas, ce sont eux qui ont vidé et détournée le patrimoine du pays sous le patronage du Roi chamelier. A la fin du régime, des comptes devront être rendus au Comité des libertés.

IOG n’est pas un bon chef, sa manière de diriger l’Etat est dévastatrice et inacceptable ,surtout l’inaction de sa part ,lorsque les jeunes ministre détournent l’aides, les fonds, les biens de l’Etat et du peuple devant ses yeux, cela prouve que personne n’a pitié pour la survie et l’avenir du Peuple.

Vu la situation chaotique, la culture, la liberté menacée, la population est à l’agonie

Le peuple demande sans hésitation, une nouvelle ère de démocratie .

IOG : un dernier conseil, quitte le pouvoir, car le peuple est prêts pour un chagenment urgent. Surtout ne joue pas avec le feu !

Dieu est grand