Ce site constitue une contribution à la mémoire des Djiboutiens, puisqu’il relate jour par jour et parfois heure par heure tous les événements importants de la vie civile.

Télécharger le Flyer de présentation en PdF (2017)

CONDITIONS DE PUBLICATION ET DE REPRODUCTION DES ARTICLES- Juin 2010

Tous nos articles sont libres de droit et peuvent être copiés et diffusés à la seule condition de citer la source (source ARDHD – www.ardhd.org)

Attention, sont totalement exclus de cette autorisation toutes les dépêches de presse et les extraits des média : journaux, radio, TV, etc… dont la source est rappelée dans le titre. Une autorisation des supports concernés est toujours nécessaire pour la reproduction des articles qu’ils publient. En cas de doute, n’hésitez pas à prendre contact avec nous : equipe@ardhd.org

Toutes les archives de l’ARDHD sont accessibles en ligne. De plus certains articles sont regroupés, s’il y a lieu, au sein des dossiers importants : syndicalistes harcelés, affaire Borrel, Election,..
_______________________________________________

Conditions de publication

Tout le monde peut proposer des articles ou des contributions en les adressant à l’ARDHD (equipe@ardhd.org) à la condition qu’ils soient rédigés en langue française. L’Anglais est admis aussi.

En revanche toute demande de publication (écrit, sonore, vidéo) émise dans une autre langue et en particulier dans l’une des langues utilisées dans la Corne de l’Afrique, doit être accompagnée d’une traduction de préférence en Français ou au minimum en Anglais.

Un délai de 24 à 48 heures est nécessaire pour la mise en ligne des contributions qui sont envoyéées par les lecteurs, sauf s’il s’agit d’un sujet brûlant ou d’un appel urgent pour une cause humanitaire.

L’ARDHD se réserve le droit de refuser :

 – les articles favorables à la dictature, aux violations des Droits de l’Homme et plus généralement, qui feraient l’éloge injustifié, direct ou indirect du gouvernement en place à Djibouti.

 – des articles qui ne concernent pas directement ni Djibouti, ni la Corne de l’Afrique (Ethiopie, Yemen, Somaliland, Putland, Somalie, Erythrée),

– des articles mettant en cause des personnes physiques,

– des articles qui prolongeraient exagérément une polémique sur le site (après trois échanges, l’ARDHD met un terme aux polémiques).

Fonctionnement du site

Pour garantir, avec la plus grande objectivité possible l’information,l’équipe de l’ARDHD a besoin des contributions et des informations adressées par les lecteurs.

L’ARDHD n’édite pas un journal à proprement parler, mais contribue à titre purement bénévole, à la diffusion d’informations à destination de tous les opposants au régime dictatorial de Guelleh. La finalité est de permettre à tous ceux qui le désirent et à ceux qui sont privés du droit d’expression, d’exprimer, dans la diversité, leur sentiment, leurs idées et de fournir des informations.

Ne disposant pas de moyens ni de ressources humaines suffisantes pour effectuer un travail de vérification en profondeur, l’ARDHD ne peut, en aucun cas, garantir la fiabilité ni l’exactitude des informations qui sont transmises par les lecteurs. Les lecteurs doivent effectuer leurs propres vérifications ou se forger leur propre opinion à la lecture des textes publiés.

En contrepartie, toute personne morale ou physique, mise en cause, peut nous contacter simplement pour nous adresser un texte rectificatif sous la forme ‘d’un droit de réponse » ou dans certains cas ‘extrêmes’ pour demander, de façon justifée, la suppression d’un article.

La publication est totalement gratuite. Aucun frais ni participation ne sera jamais demandés aux auteurs, qui conservent la jouissance de leur propriété intellectuelle, mais qui en assument l’entière responsabilité. La mention « Lecteur » apparaît dans le titre.

En demandant la publication d’un texte, les lecteurs ne donnent à l’ARDHD qu’un droit de publication non exclusif sur le site Internet de l’association et dans les envois aux abonnés. Ce droit est définitif et ne peut plus être retiré.

Sauf exception dûment motivée par des raisons graves, aucun article publié ne peut être soustrait de nos publications, même à la demande de son auteur. Les auteurs conservent la propriété intellectuelle de leurs écrits et ils peuvent les soumettre librement à d’autres supports en vue de publication électronique, papier, etc..

L’ARDHD n’assume la responsabilité que des articles dûment signés sous son nom, à l’exclusion des articles rédigés par toute personne, y compris ses dirigeants, qui signent leurs articles.

Pour des raisons de sécurité, (et pour éviter les actes de vengeance du pouvoir policier contre les familles), les publications sont insérées, par défaut, sous l’anonymat. Dans le cas contraire, l’auteur doit exprimer de façon claire et explicite et pour chaque article, s’il souhaite que son nom apparaisse.

Conformément aux prescriptions légales, l’ARDHD se limite à conserver le double des messages E-Mail et s’engage à ne les communiquer qu’aux autorités en possession d’une requête légale.

La mise à jour est fréquente au minimum journalière. Outre les contributions envoyées par les lecteurs, l’ARDHD publie les communiqués de presse des partis politiques d’opposition, des syndicats et des associations ainsi que les articles rédigés et les dessins fournis par les membres de l’Association.

L’équipe de l’ARDHD est constituée uniquement de bénévoles qui ont une activité professionnelle à conduire en parallèle. (C’est ce qui a permis, depuis février 1999, de poursuivre l’action sans n’avoir jamais eu recours ni à la publicité, ni à des abonnements)

La publication d’un article signé par un tiers n’implique pas le fait qu’il reflète les positions de l’Association.