Articles

28/10/2017 (Brève 1093) Alerte à Tadjourah. Les dernières informations que nous recevons de nos correspondants confirment que la situation sur place reste très tendue

Tout d’abord le jeune Hebano Ahmed qui avait été arrêté hier vient d’être libéré, mais il a perdu ses dents sous les coups que la Police lui a assénés. Nous lui adressons tous nos voeux de guérison en espérant qu’il puisse être soigné dans des conditions décentes.

Ce sont 300 emplois qui vont être créés au nouveau port de Tadjourah. Obéissant à la volonté de ruiner totalement les populations du Nord en les étranglant économiquement, Saad Omar Guelleh a choisi de n’employer aucun ressortissant de ces régions, où le taux de chômage dépasserait les 90%.

Pour cela il fait venir des travailleurs issus d’autres régions et d’autres ethnies qui devront s’intégrer sur place et se loger. Les emplois promis par Guelleh en échange de la tranquillité pendant les travaux de construction du nouveau Port, sonnent aujourd’hui comme un mensonge supplémentaire….

La situation semble calme aujourd’hui à Tadjourah, en dépit d’une certaine tension. Deux contingents de Police ont été dépêchés en renfort et une compagnie serait venue d’Obock.

On nous signale une manifestation importante à Obock pour protester contre la discrimination à l’embauche au Port et la répression violente de la manifestation de Tadjourah. Nous publierons les informations que nous recevrons à ce propos.

28/10/2017 (Brève 1093) Remise officielle de la dignité d’HOMME de la SEMAINE à Saad Omar Guelleh.

Saad Omar Guelleh, Homme de la Semaine en Octobre 2017 pour sa contribution active à la discrimnation active des populations du Nord de DjiboutiComme nous l’avions évoqué dans un précédent article, c’est bien Hassan Saïd qui a organisé ce samedi une grande réception pour saluer la nomination de Saad Omar Guelleh au titre prestigieux et envié d’Homme de la Semaine.

Toutes les personnalités qui comptent au sein de la dictature se sont précipitées pour venir féliciter le nouvel Homme, par ailleurs frère du Président et Directeur général du Port.

Citons entre autre, sans pouvoir les nommer tous, le Général Zakaria, Djama Ali Guelleh de l’EDD, de nombreux ministres et des cadres du parti au pouvoir.

Bien entendu, il ne faut pas oublier le Tyran Guellen venu en personne remorqué par sa RPP (Reine Paulette de Pacotilles).

C’est Hassan Saïd qui, aprés avoir réclamé le silence, a tenu à faire l’éloge du nouvel élu. Il l’a d’abord complimenté pour son sens de l’organisation et de la dignité et surtout pour avoir réussi à pourvoir tous les postes nécessaires au fonctionnement du nouveau port de Tadjourah sans ne faire appel à aucune main d’oeuvre locale, respectant à la lettre les ordres présidentiels, qui lui intimaient de mettre ces populations indisciplinées à l’écart de tout développement économique.

Après une salve d’applaudissement, Hassan Madobe a poursuivi en rappelant comment Saad Omar Guelleh, avec l’appui des forces locales de Police, avaient rapidement mis un terme à des manifestations de jeunes locaux irresponsables, insoumis
et incultes, en limitant au maximum les dommages collatéraux, puisque le bilan ne dépasserait pas deux blessés et une arrestation.

Après un tonnerre d’applaudissements, l’intéressé a tenu à remercier ses amis, Hassan Saïd pour son hospitalité et son frère Ismaël sans lequel il ne serait qu’un bon à rien. Passons !!!