Articles

26/03/2018 (Brève 1141) Un enième financement pour une centrale électrique à Djibouti ? Guelleh et son cousin auraient-ils fini par trouver un énième pigeon pour financer la réfection, la restructuration ou dans le cas présent une nouvelle centrale électrique ?

Selon une information publiée par « french.xinhuanet.com » (lien avec l’article : http://french.xinhuanet.com/2018-03/28/c_137071744.htm), le Koweit va accorder un prêt à Djibouti pour une centrale électrique moins gourmande en combustible et qui permettrait d’éviter les délestages incessants et pour la production d’énergie à partir de sources naturelles.

Bon, la seule chose qui est certaine, c’est que Guelleh et son cousin Djama Ali Guelleh ont mis la charge des remboursements sur les épaules des Djiboutiens.

Pour le reste, permettez-nous d’être extrêmement prudents et d’imaginer que les fonds pourraient avoir une autre destination que celles qui ont été évoquées … Les poches d’IOG et de sa famille par exemple.

En effet, depuis une quinzaine d’années, nous entendons parler de financement pour restructurer Boulaos, soit sous forme de prêts, soit même de dons (France, Italie, FMI, entre autres, dont une chaudière qui aurait coulé et une autre qui aurait été revendu à un autre pays ..). Et pourtant la situation n’a pas évoluée du côté de la production locale. Les délestages continuent surtout l’été, quand les Djiboutiens ont besoin d’actionner des climatiseurs …. etc,

Et en même temps la fortune personnelle du dictateur, de sa famille et de son entourage s’arrondit un peu plus. Cherchez l’erreur !!!