Articles

29/08/03 (B210) Avant le déclenchement du tonnerre et de l’horreur (Opération ADW-IOG) contre les malheureux étrangers à Djibouti, le Ministre de l’Intérieur fait la tournée des casernes de Gendarmerie et met la dernère main à l’oganisation des futurs camps d’internement (/ concentration (*) LA NATION

 

Le
héros du 1er septembre.

C’est
lui qui va avoir l’honneur d’appuyer sur le bouton pour déclencher
l’apocalypse militaro – policiers contre des milliers d’étrangers
en état de faiblesse,
qui vont prendre le chemin
des camps de concentration,
puis de la déportation.

Mais voyons,
il n’y a vraiment aucune raison objective pour critiquer ce que nous
faisons.

Ces gens-là
sont venus pour manger votre riz quotidien. Il est normal qu’IOG, notre
père bien aimé, vous protège en les jettant à
la porte.

Et puis, vous
apprendrez vous aussi, à faire la vaisselle, à laver et
à repasser et à garder jour et nuit votre maison ou votre
entrepot. Il n’y a pas de sots métiers ni de sottes occupations

Comme nous le disions,
sur les plans militaire et policiers, l’opération de déportation
des étrangers est ‘au point’. Le Ministre de l’intérieur s’est
assuré que tout était en place pour capturer ces pauvres étrangers,
en situation de faiblesse, pour les rgrouper dans des camps d’internement
(de triage dit-on …!) et pour les jeter ensuite devant les frontières,
sans argent, sans papier (parfois un éventuel sauf-conduit obtenu avec
difficulté), sans médicament, sans moyens de transport dans
des contrées déjà dévastées par la famine.

La Nation confirme la
tournée d’inspection du Général-Ministre de l’Intérieur.

________________________________
Extrait de La Nation

Tournée du ministre
de l’Intérieur

Le Ministre de l’Intérieur
et de la Décentralisation, M.Abdoulkader Doualeh Waïs a visité
mardi dernier le Centre de Transit de la Force Nationale de Police (Fnp) de
Nagad
et les bureaux d’inscription pour les demandeurs d’emploi ouverts
dans les différents arrondissements de la capitale par le Service Nationale
de l’Emploi (Sne).

En effet, dans le cadre
de la préparation des opérations de refoulement des immigrés
clandestins et à quelques jours du commencement de ces opérations,
le ministre accompagné du Chef d’Etat-Major de la Fnp, le Colonel Hassan
Djama, de ses proches collaborateurs et d’un représentant du ministère
de la Santé a visité les infrastructures d’accueil de ce Centre
de transit et de triage situé à Nagad.

Des installations qui
ont été rénovées dans la perspective du programme
de refoulement des immigrés clandestins.

L’infrastructure d’accueil
du Centre de Nagad est constituée de huit grandes cellules de détention
d’une capacité de 300 à 800 personnes chacune
. Par ailleurs,
le système de distribution d’eau et les installations électriques
ont bénéficié aussi de l’action de rénovation
globale et du réaménagement du bâtiment.

Rappelons que ce Centre
de la FNP de Nagad servira de lieu de détention provisoire pour les
immigrés clandestins avant leur rapatriement vers leurs pays d’origines.
(…)

___________________________
Note de l’ARDHD
(*) Pour une fois, ce n’est pas nous, dont le mauvais esprit est bien connu,
qui le disons. C’est un collaborateur de La Nation qui précise que
Nagad est un centre de triage et qu’il y a 8 cellules de détention
d’une capacité de 300 à 800 personnes chacune (Bonjour l’hygiène
!)
. Ce langage, ces mots ne vous rappellent-ils rien ? (Si la réponse
est non, consultez nos autres articles, vous y trouverez certainement la réponse)