Articles

02/03/04 (B236) Une nouvelle nomination dans l’Ordre des Brosses à Reluire : M.Mohamed Moussa Chehem, qui représente Djibouti au Benelux ( Belgique, Pays-Bas, Luxembourg), auprès des pays scandinaves ( Danemark, Norvège et Suède) et auprès de l’Union européenne.


Le Comité des Brosses
à Reluire, convoqué ce jour en séance extraordinaire,
a décidé de coopter, à l’unanimité des membres,
M Mohamed Moussa Chehem, pour l’interview qu’il a donné au journal
La Nation.

Au travers de cet interview,
le Comité a particulièrement apprécié deux phrases qui, n’engagent que lui
(*) et qui résument à elles seules non seulement la langue de bois
et le discours trompeur et mensonger mais aussi le terrible engagement et
la volonté profonde de servir et de soutenir la dictature et le Chef qui asservent
le peuple djiboutien :

« L’Union européenne
apprécie et salue le rôle stabilisateur de notre pays dans cette
région quelque peu mouvementée et son engagement dans la lutte
contre le terrorisme. »

« Les performances
djiboutiennes en matière économique, les réformes institutionnelles
engagées ainsi que les efforts pour faire reculer la pauvreté
sont aujourd’hui perçus par nos partenaires européens comme
des signes de bonne gouvernance et de clairvoyance politique. Et c’est tout
à l’honneur du président Ismaïl Omar Guelleh. »

Sur la base de ces déclarations,
le Comité élève M Mohamed Moussa Chehem au grade de « Grand Manipulateur »,
titre qu’il devra porté avec l’insigne associé que le Comité lui décerne,
avec ses félicitations.


Mohamed Moussa Chehem
élevé au Grade de « Grand manipulateur »

(*) En dépit
de nos efforts, nous n’avons pas été mesure de recevoir une confirmation de
ces mêmes échos du côté des Instances européennes …

02/03/04 (B236) Communiqué de l’ACA (Afar community association) en Anglais.

AFAR COMMUNITY ASSOCIATION

P.O. Box 43269. London
E14 7WL
Telephone & Fax: (44) 020-7790 6046
E-mail: afar_community@hotmail.com


COMMUNITY NEWS

It is now officially announced
the establishment of the Afar Community Association in the United Kingdom
and Northern Ireland. The name of the Association is Afar Community Association
hereafter referred to as « ACA ». It shall be voluntary, self-help,
social and cultural oriented non-profit making organisation.

Objects:

– to provide facilities
for promoting the social welfare, the advancement of education, the development
of culture and the relief of hardship of the community in general and the
Afar community in particular, without distinctly excluding others who desire
to benefit from community services.

– Secondly, it will coordinate
supplementary and literacy classes for adults and to arrange classes in the
Afar language (mother tongue for children) to equip community members with
the necessary skills and qualifications in order to improve their living conditions.

– Thirdly, the Association
will arrange cultural or social events and to be involved with multicultural
festival activities in the UK and elsewhere, for the purpose of promoting
and representing the Afar traditions and folklore in the international arena.
It will also work closely in partnership with statutory institutions, NGOs
and the voluntary sector to advance education and culture; relieve sickness,
poverty, and famine; and promote good health and social well being of the
Afar people and of those who are disadvantaged in particular of the Afars
who live both in Ethiopia, Djibouti and Eritrea.

The Afar Community Association
is based on the principles of the equal rights and opportunities of all its
members- discrimination on the grounds of political opinions, nationality,
religion, sex, agenda and social status is prohibited.

Area of benefit:

Afar and non-Afar communities reside in the UK and Northern Ireland.

Area of operation:

Afar Community Association operates national and overseas.
Nationally it operates inside England and Wales. Internationally it operates
inside Ethiopia, Djibouti and Eritrea.

Establishing Afar Community
Association in the UK and Northern Ireland is a great achievement, said Mr.
Abdo Youssouf. It will provide the necessary facilities and will identify
and will asses the needs of the Afar community in the UK and Northern Ireland,
added Mr. A Youssouf. Mr. Mohamed Omar (Merito) said on the occasion various
activities have been undertaken over the last year to make the Afar Association
a reality and now the dream is come true. It is an impressive success, added
Mr M. Omar (Merito).

Mr. Adan Bodaya, said
that « establishing an organisation in the UK and Northern Ireland is
a historical achievement. The Association will try to reduce the social and
cultural isolations of the Afar communities, particularly of the families
and children, stronger social relations within the Afar communities and will
improve friendly relations and contact between the Afar community and local
services and other communities in the UK ».

Having an organisation
would give us opportunity to foster friendly co-operation with other organisations
in the sphere of culture to strengthen cultural framework and to develop the
exchange of information, advice and experience with them so far » added
Mr. Bodaya.

The Afar Community Association
in the UK & Northern Ireland welcomes your suggestions, commitments, advice
and experiences that maybe helping us to develop Afar Community Association
in the future.

Should you have any enquires
or need more information about the Afar community Association and the Afar
people in the UK and in the Horn of Africa as well, please do not hesitate
to contact us on the above address

The Association should
be grateful if you would kindly send us news, history, photos, information,
stories, videos, radio cassettes and any other traditional materials relating
to the Afars and their culture.

The Afar Community Association
looks forward to establishing a good relation based upon a mutual respect
and advantages with like-minded associations.

The
Afar Community Association in the UK & Northern Ireland

02/03/04 (B236) SURVIE nous adresse la liste des manifestations organisées dans le cadre de la « Commission d’enquête citoyenne pour le RWANDA »

Rwanda
1994-2004
Une série de rencontres co-organisées par
Aircrige et Survie


Cycle au FIAP (Foyer international d’accueil de Paris)
30, rue Cabanis 75014 Paris – Tél : 01.43.13.17.00

4 Dimanche 7 mars :
Ecritures du génocide.

20h-21h
:
« Le Groupov
1994-2004, d’Avignon à Kigali »
Avec
– Jacques Delcuvellerie (metteur en scène de la pièce Rwanda
94 du Groupov),
– Dorcy Rugamba (co-auteur),
– Marie-France Collard (réalisatrice de l’adaptation télévisuelle
de la pièce).

21h-23h30
:
« Témoignages
des victimes, témoignages des tueurs ». A propos des livres de
Jean Hatzfeld (Dans le nu de la vie : récit des marais rwandais, Seuil,
2000 et Une saison de machettes, Seuil, 2003).
Débat animé par Catherine Coquio avec :
– Marcel Kabanda, historien, co-auteur de Rwanda : Les médias du génocide,
Karthala, 1995.
– Claude Mouchard, professeur de Littérature générale
et comparée, membre du comité de la revue Poésie et co-éditeur
avec Annette Wieviorka du livre collectif La Shoah, témoignages, savoirs,
œuvres, CERCIL, PUV, 1999.
– Pierre Pachet, écrivain, Maître de conférences de littérature
à l’Université Paris-VII et auteur d’essais (en dernier lieu
Aux aguets, essais sur la conscience et l’histoire, M. Nadeau, 2002).
– Hélène Piralian, psychanalyste, auteur de Génocide
et transmission, L’Harmattan 1995.
– Zahia Rahmani, écrivain, auteur de Moze, Ed. Sabine Wespieser , 2003,
historienne de l’art à l’INHA.
– Frédéric Worms, philosophe, Maître de conférence
à l’Université de Lille 3, auteur de Droits de l’homme et philosophie,
Presse Pockett, 1993.

4 Dimanche 14 mars
: Généalogie du génocide

20h
:
Projection
du film de Luc de Heusch Une République devenue folle, 1894-1994 (Belgique,
73 min, 1996)
21h30-23h30 : Débat avec l’auteur animé par Sharon Courtoux
(association Survie).


4 Samedi 20 mars : Les implications occidentales (ONU, France, Eglise)

20h
:
Projection
du film de Stephen Bradshaw The Bloody Tricolour, (documentaire, BBC, 1995,
Version sous-titrée) sur le rôle de la France au Rwanda de 1990
à 1994.

21h30 :
Débat animé par Jean-François Dupaquier
(journaliste, Association Mémorial International, auteur de La justice
internationale face au drame rwandais, Karthala, 1996) avec
– Mehdi Ba (éditeur aux Arènes, qui lira un texte de Patrick
de Saint-Exupéry, journaliste et auteur d’un livre à paraître
sur la France au Rwanda),
– Christian Terras (auteur de Rwanda : l’honneur perdu de l’Eglise, Editions
Golias, 1999) – et Annie Faure (médecin, auteur de Blessures d’humanitaire,
Balland, 1995)


Cycle à la Passerelle
du 16 au 19 mars
3, rue Saint-Hubert 75011 – Tel : 01 43 57 04 82

Durant
toute la semaine :

exposition de toiles et panneaux de bois de Diagne Chanel, en hommage aux
victimes et plus particulièrement à l’enfance sacrifiée.

Mardi 16 mars : Autour du film de Robert
Genoud Rwanda. L’histoire qui mène au génocide (France, 52 min,
1995). Débat animé par Laurence Dawidowics (Survie-Paris) avec

– Marcel Kabanda (historien, co-auteur de Rwanda : Les médias du génocide)

Jeudi
18 mars :
lecture
de textes et poèmes, musique acoustique avec Ben Kayiranga (chants
en kinyarwanda et swahili).

Vendredi 19 mars : Autour du film de Xavier
de Lestrade La justice des hommes (France, 1h32, 2001). Interventions de membres
d’Avocats sans Frontières (sous réserve)


Colloque le 27 mars à
l’Assemblée Nationale.

La République française et le génocide. (Sur invitation)
Programme précisé ultérieurement.


Projection-débat
le vendredi 2 avril

Salle Jean Vilar à Arcueil, 1 rue Paul Signac.

20h30
Projection du film d’Anne Lainé, Rwanda. Un cri d’un silence
inouï, en présence de la réalisatrice.


Pour plus de précisions, écrire ou téléphoner
à :

aureliakalisky@wanadoo.fr
, tel : 06 60 71 53 94 ;
ou olivierthimonier@hotmail.com,
tel : 01 44 61 03 25.

01/03/04 (B236) A lire sur la lettre de l’Océan indien cette semaine.

LA LETTRE
DE L’OCEAN INDIEN – 28/02/2004

ERYTHREE/DJIBOUTI – Asmara joue la transparence
Le gouvernement érythréen a fait preuve d’une étonnante
transparence à propos de la troisième réunion de la commission
ministérielle mixte érythréo-djiboutienne qui s’est tenue
à Asmara du 20 au 22 février. (…). [Total : 347 Mots].

LA LETTRE DE L’OCEAN
INDIEN – 28/02/2004
CBE – Fermeture
de l’agence de Djibouti

La Commercial Bank of Ethiopia (CBE) envisagerait de fermer son agence de
Djibouti dont l’activité est déficitaire. (…). [Total : 118
Mots].

LA LETTRE
DE L’OCEAN INDIEN – 28/02/2004

DJIBOUTI – Marguerita Diane Ragsdale
L’ambassadrice des Etats-Unis à Djibouti a présenté
ses lettres de créances cette semaine. (…). [Total : 53 Mots].