Articles

06/12/2013 (Brève 323) – Appel pour la manifestation du 6 décembre à Paris contre le dictateur de Djibouti  (AJDD Kassim Halloyta) 

Appel pour la manifestation du 6 décembre à Paris contre le dictateur de Djibouti  (AJDD Kassim Halloyta) 

                                ADJD
 
la jeunesse djiboutienne en Europe a toutes les raisons du monde à se mobiliser contre la venue du dictateur de Djibouti à Paris pour le Sommet Afrique France le 6 décembre 2013 à la place Joffre /Mur de la Paix (Metro La Motte Picket-Grenelle) du 13h à 17h. 

 Ni le chantage aux bourses des étudiants, ni les menaces de représailles contre leurs parents ne doivent  décourager les jeunes, ni entamer leur détermination,  à manifester massivement à Paris, contre  ce régime illégitime et au bout du rouleau. 

Sinon comment expliquer qu’un ministre de la jeunesse et du sport avec une kyrielle de hauts fonctionnaires   se promènent  dans toutes les grandes villes de France pour quémander le soutien des étudiants boursiers, pour qu’ils se rendent à la réception du chef de l’État le 5 décembre 2013. 

Des sommes colossales sont dépensées pour ces prestations pathétiques et ridicules, qui rappellent les derniers jours de la famille Ceausescu (ancien président de la Roumanie), alors qu’environ  340 000 personnes sont dans un état de quasi famine, la situation est particulièrement alarmante au nord du pays. 
 
Personne ne doit rater cette occasion 

  • pour  dénoncer les violations massives des droits humains  à Djibouti, 
  • pour exiger la libération des prisonniers politiques ; 
  • pour signifier au dictateur djiboutien que ce pays n’est pas sa propriété 
  • pour dire à la France et à l’Union Européenne de cesser tout soutien à ce dictateur 

 

 Pour L’AJDD : Kassim Halloyta                              le 4 décembre 2013

11/11/05 (B323) Guelleh fait ses petits cadeaux à ses proches et à ses complices. Cela aurait-il un sorte de parfum de pré-départ ?? (Info lecteur)

_____________________________________ Note de notre lecteur

Ce terrain appartenait d’abord à l’ambassade de l’Iraq , maintenant le terrain est partagé entre Hassan Said et Dini Abdallah .

Ce meme terrain appartenait à M. Ali Guelleh Aboubaker avant de changer de numero et de prix.

Ali Guelleh Aboubaker est-il le Chef du cabinet d’IOG ?
____________________________________________________

JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE DE DJIBOUTI

Arrêté n°2005-0503/PR/MEFPCP Portant attribution d’une parcelle de terrain sise au Lotissement Héron.



LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CHEF DU GOUVERNEMENT



VU La constitution du 15 septembre 1992 ;

VU Le décret n°2005-0069/PRE du 22 mai 2005 portant nomination des membres du Gouvernement ;

VU Le décret n°2005-0067/PRE du 21 mai 2001 portant nomination du Premier Ministre ;

VU La loi n°173/AN/91/2è L du 10 octobre 1991 portant organisation du domaines privé de l’Etat ;

SUR Le rapport du Ministre de l’Economie, des Finances et de la Planification, chargé de la Privatisation ;

 


ARRETE


 


Article 1 : Il est attribué en concession provisoire à Mr. Ali Guelleh Aboubaker, une parcelle de terrain sise au Lotissement Héron, lot n°163, d’une superficie de 4897 mètres carrés.



Article 2 : A compter du 03 septembre 2005 de la notification du présent Arrêté, le concessionnaire devra :



1°) Verser à la caisse de la Sous Direction des Domaines la somme de :

Vingt six millions neuf cent trente trois mille cinq cent francs Djibouti (26 933 500 FD) représentant le prix du terrain à raison de 5 500 FD le mètre carré en vertu de l’article 2 de la délibération n°487/6ème L du 24 mai 1968, modifiée et complétée par la délibération n°39/8éme L du 27 mai 1974.



Article 3 : Cette parcelle de terrain est destinée à la construction d’un immeuble d’habitation.



Article 4 : Le concessionnaire provisoire devra conformément à la délibération n°487/6ème L du 24 mai 1968 modifiée et complétée par la délibération n°39/8ème L du 27 mai 1974 se soumettre aux conditions du cahier des charges applicable aux aliénations du terrain gré à gré.



Article 5 : Les formalités d’enregistrement, du timbre et de la mutation seront remplies au nom et à la diligence du concessionnaire dans les délais réglementaires.



Article 6 : Le présent Arrêté sera enregistré, publié et communiqué partout où besoin sera.

 


 


Fait à Djibouti, le 03 septembre 2005.

Le Président de la République,

chef du Gouvernement

ISMAÏL OMAR GUELLEH


 


—————————–


 



JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE DE DJIBOUTI


 


Arrêté n°2005-0664/PR/MEFPCP portant attribution d’une parcelle de terrain sise au Lotissement Marabout.



LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CHEF DU GOUVERNEMENT


 


VU La constitution du 15 septembre 1992 ;

VU le décret n°2005-0067/PRE du 21 mai 2005 portant nomination du Premier Ministre ;

VU Le décret n°2005-0069/PRE du 22 mai 2005 portant nomination des membres du Gouvernement ;

VU La loi n°173/AN/91/2ème L du 10 octobre 1991 portant organisation du domaines privé de l’État ;


 


SUR le rapport du Ministre de l’Économie, des Finances et de la Planification, chargé de la Privatisation.


 


ARRETE


 


Article 1er : Il est attribuée en concession provisoire à Monsieur Hassan Said Khaireh, une parcelle de terrain d’une superficie de 524,5 mètres carrés sise au Lotissement Marabout, une partie du lot n°549.


 


Article 2 : A compter de la date de la notification du présent arrêté, le concessionnaire devra :


 


1°) Verser à la caisse de la Sous-Direction des Domaines la somme de :


Deux millions trois cent sept mille huit cent francs Djibouti (2 307 800 FD) représentant le prix du terrain à raison de 4 400 FD le mètre carré en vertu de l’article 2 de la délibération n°487/6ème L du 24 mai 1968, modifiée et complétée par la délibération n°39/8ème L du 27 mai 1974.


 


Article 3 : Cette parcelle de terrain est destinée à la construction d’un immeuble d’habitation.


 


Article 4 : Le concessionnaire provisoire devra conformément à la délibération n°487/6ème L du 24 mai 1968 modifiée et complétée par la délibération n°39/8ème L du 27 mai 1974 se soumettre aux conditions du cahier des charges applicable aux aliénations du terrain gré à gré.


 


Article 5 : Les formalités d’enregistrement, du timbre et de la mutation seront remplies au nom et à la diligence du concessionnaire dans les délais réglementaires.


 


Article 6 : Le présent arrêté sera enregistré, publié et communiqué partout où besoin sera.


 


 


Fait à Djibouti, le 04 octobre 2005.


Le Président de la République,


chef du Gouvernement


ISMAÏL OMAR GUELLEH


——————————————————————–


 


JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE DE DJIBOUTI




 


Arrêté n°2005-0665/PR/MEFPCP portant attribution d’une parcelle de terrain sise au Lotissement Marabout.


 


LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CHEF DU GOUVERNEMENT


 


VU La constitution du 15 septembre 1992 ;


VU le décret n°2005-0067/PRE du 21 mai 2005 portant nomination du Premier Ministre ;


VU Le décret n°2005-0069/PRE du 22 mai 2005 portant nomination des membres du Gouvernement ;


VU La loi n°173/AN/91/2ème L du 10 octobre 1991 portant organisation du domaines privé de l’État ;


 


SUR le rapport du Ministre de l’Économie, des Finances et de la Planification, chargé de la Privatisation.


 


ARRETE


 


Article 1er : Il est attribuée en concession provisoire à Monsieur Dini Abdallah Bililis, une parcelle de terrain d’une superficie de 524,5 mètres carrés sise au Lotissement Marabout, une partie du lot n°549.


 


Article 2 : A compter de la date de la notification du présent Arrêté, le concessionnaire devra :


 


1°) Verser à la caisse de la Sous-Direction des Domaines la somme de :


Deux millions trois cent sept mille huit cent francs Djibouti (2 307 800 FD) représentant le prix du terrain à raison de 4 400 FD le mètre carré en vertu de l’article 2 de la délibération n°487/6ème L du 24 mai 1968, modifiée et complétée par la délibération n°39/8ème L du 27 mai 1974.


 


Article 3 : Cette parcelle de terrain est destinée à la construction d’un immeuble d’habitation.


 


Article 4 : Le concessionnaire provisoire devra conformément à la délibération n°487/6ème L du 24 mai 1968 modifiée et complétée par la délibération n°39/8ème L du 27 mai 1974 se soumettre aux conditions du cahier des charges applicable aux aliénations du terrain gré à gré.


 


Article 5 : Les formalités d’enregistrement, du timbre et de la mutation seront remplies au nom et à la diligence du concessionnaire dans les délais réglementaires.


 


Article 6 : Le présent Arrêté sera enregistré, publié et communiqué partout où besoin sera.


 


 


Fait à Djibouti, le 04 octobre 2005.


Le Président de la République,


chef du Gouvernement


ISMAÏL OMAR GUELLEH