Articles

21/07/06 (B359-A) Trois jours de silence sur le site de l’ARDHD. Pour quelles raisons ?

Nous voulons d’abord rassurer les lecteurs. Non, l’ARDHD ne s’est pas envolée et son site n’a pas été pris d’assaut par des agents de Guelleh. Son courrier fonctionne bien …

La raison du silence (pas de mises à jour) pendant trois est la conséquence :

1 – des vacances : un seul permanent pouvait assurer la mise à jour pendant ces trois jours, les autres étant en congés,

2 – d’une panne de réseau : la ligne d’accès ADSL a été coupée en raison de travaux sur le réseau téléphonique et le permanent ne pouvait pas se connecter.

Tout est rentré dans l’ordre ce vendredi matin et nous allons mettre en ligne avant le début de la soirée, tous les articles et les contributions des internautes et des lecteurs, que nous avons bien reçues.

Merci à tous pour votre compréhension et toutes nos excuses pour ce retard.

21/07/06 (B359-B) GED : message du Président Mahamoud Ahmed Idriss au Roi des Belges : Albert II, à l’occasion de la fête nationale du royaume.

MESSAGE
de félicitations au Roi des Belges
à l’occasion de la fête nationale
du royaume

Au nom du Mouvement de Libération nationale et du Peuple djiboutien, le Président du GED et tous les membres du Gouvernement en Exil adressent au Roi Albert II, au Premier Ministre et au Peuple belge toutes leurs félicitations à l’occasion de la fête nationale du Royaume.

Les liens ancestraux entre les deux peuples sont renforcés par l’accueil que le Peuple belge a réservé, en particulier, aux émigrés djiboutiens, qui ont été nombreux à trouver une terre d’asile accueillante en Belgique. Tous ont reçu aide et soutien pour s’établir dignement et pour s’intégrer progressivement. Nos compatriotes apprécient la liberté qui leur est garantie de conserver leurs traditions culturelles et de les faire connaître au cours de différentes manifestations organisées en collaboration avec les autorités locales.

Mahamoud Ahmed Idriss
Président du GED

21/07/06 (B359-A) (Origine 18/07) Le Président du Gouvernement transitoire de Somalie change radicalement de position et accepte de participer aux discussions au Soudan sur la question somalienne, avec les dirigeants islamiques qui ont pris le contrôle de plusieurs grandes villes, dont la capitale Mogadiscio et qui veulent instaurer la Charia comme règle de Gouvernement. (BBC en Anglais / info lecteur)

Somali president ‘talks U-turn’

Somalia’s interim President Abdullahi Yusuf has dropped his opposition to talks in Sudan with Islamist leaders who control the capital, Mogadishu. He boycotted talks with the Union of Islamic Courts, accusing them of breaking a previously agreed ceasefire.

Reliable sources told the BBC he will send a delegation, although his weak government will not comment officially.

Meanwhile, an international contact group on Somalia meeting in Belgium has rejected sending foreign peacekeepers.

The International Contact Group, made up of western and African countries, issued a final communique urging broad-based talks among all Somali groups.

It backed training and equipping a Somali army and police force, but did not endorse an African Union plan to deploy troops to the country in support of President Yusuf.

President Yusuf only controls small parts of Somalia

The president’s weak, UN-backed government wants peacekeepers and a lifting of the weapons ban to rebuild security forces.

But Islamist leader Sheikh Hassan Dahir Aweys has said there is no need for peacekeepers, as the UIC have reunited the capital under their control after 15 years of anarchy and conflict.

Mr Aweys has denied US accusations that he and the UIC have links to al-Qaeda.

He also criticised the UN Security Council, which last week said it would back moves to lift the arms embargo and send peacekeepers.

"The problem of Somalia is not a lack of weapons, but a lack of peace and understanding of each other," he told the AFP news agency from his home in Galgadud, central Somalia.

Conflict fears

Government spokesman Abdirahman Mohamed Dinari told the BBC he could not confirm or deny that the government would be attending the talks.

But an official in Baidoa, the seat of Mr Yusuf’s government, told AFP news agency that there had been a change of heart.

"He contacted the Sudanese government and affirmed the participation of the Somali government," the official said.

According to the Somali news website Shabelle, it was the president, the parliament speaker and the prime minister – the three key members of the transitional government – that have agreed to send a delegation to Khartoum.

Meanwhile, the UIC, which controls much of southern Somalia, has denied reports that the Islamist forces were planning to attack the government at its base in Baidoa, 200km from Mogadishu.

"We are making it clear that we are not planning to attack Baidoa, Kismayo or any other third region in the country. We want to work with whoever who wants to return peace to Somalia," Islamist leader Sheikh Sherif Sheikh Ahmed was quoted by Somali Puntlandpost website as saying.

Some fear that Somalia could descend into renewed conflict between the UIC and the government, possibly involving regional and international players.

Eritrea is accused of arming the UIC, while Ethiopia is seen as close to the government.

The UIC has accused Ethiopia of already sending troops to Baidoa but both governments have repeatedly denied such claims.

The International Contact Group was set up by the US after the Islamists seized Mogadishu last month.

21/07/06 (B359-A) (Origine 18/07) Radio-trottoir / On brade … On brade

Selon des informations reçues de Djibouti, la grande braderie des biens immobiliers appartenant aux Chemins de fer, bat son plein.

On dit même que la Villa occupée actuellement par le représentant de l’Union européenne serait à vendre à la barbe du représentant-résident, mais ce fait reste à vérifier.

En tout cas la cession de la concession d’exploitation des Chemins de fer à une entreprise Sud-Africaine, s’accompagne de la vente du patrimoine immobilier de la Compagnie, Sans avoir d’informations particulières sur les conditions de vente, chacun peut imaginer que Paulette et Omar Le Chamelier sont certainement intéressés et qu’ils ne laisseront pas passer l’occasion d’empocher de jolies sommes au détriment de la Compagnie ou du Trésor public. …

21/07/06 (B359-A) (Origine 18/07) Radio-Trottoir : suite de l’article du 17/08 (Simple coup de chaleur)

Le Ministre n’est intervenu à la Radio qu’à 20 heures au lieu de 15 heures.

Il ne bégayait pas mais n’a fait que citer les informations sur la Somalie
sans prendre des décisions Officielles, ni mettre en relief la position
Djiboutienne mis à part celle de l’appel aux négociations.

Cette fois la position de Djibouti est très discrète.

Le Colonel Hassan Said suit constamment IOG dans ses déplacements à
l’intérieur du Djibouti, mais il doit considérer tout changement de poste
comme une dégradation.
Ce même sentiment est actuellement ressenti par son
ami, le Procureur Général Djama Souleiman, surnommé depuis comme le
Procureur politique.

17/07/06 (B359-A) Notre spot publicitaire en faveur de la liberté, qui apparaît actuellement sur la page d’accueil, a plu aux internautes, qui nous ont demandé de pouvoir le télécharger. Ce spot insiste sur les risques aggravés et potentiels, en cas de poursuite de la politique sociale, judiciaire et économique actuelle.(ARDHD)

En réponse à plusieurs demandes que nous avons reçues et afin que chacun puisse profiter de ce film, en particulier les djiboutiens privés d’accès à notre site, en raison de la censure imposée par Guelleh et consorts, nous vous proposons plusieurs solutions (il est conseillé à ceux qui le souhaitent, d’envoyer le film à leurs correspondants au pays …) :

SPOT PUBLICITAIRE
POUR PROMOUVOIR LA DEMOCRATIE A DJIBOUTI
ET PREVENIR LES RISQUES POTENTIELS
EN CAS DE POURSUITE
DE LA POLITIQUE ACTUELLE
ET DE REFUS D’INSTAURER
UN VRAI REGIME DE DROIT.

1°) télécharger le fichier flash : index359_b.swf (81 Ko) (avec le son). Il faut disposer d’une lecteur gratuit que l’on peut télécharger gratuitement à :
http://www.adobe.com/shockwave/download/index.cgi?P1_Prod_Version=ShockwaveFlash&Lang=French

2°) télécharger le fichier vidéo : ban359_b.avi (1,5 Mo) (sans son)

3°) regarder le film ci-dessous (sans son) Un peu de patience pour le téléchargement …. Le lancement n’est pas automatique. Cliquez sur le triange tourné vers la droite.




Document réalisé avec le concours de Roger Picon et de l’équipe de l’ARDHD + les moyens du bord …

17/07/06 (B359-A) Radio-trottoir : simple coup de chaleur ou avait-il abusé d’euphorisants ou de susbtances particulières, comme le K… ? (Lecteur)

A l’occasion de la fête de 14 Juillet, durant laquelle « Son Angelier » a lancé des pavés dans son jardin, en multipliant les promesses au nom de la France et des contribuables français, probablement pas consultés en l’occurence.

De son côté, le grand Argentier djiboutien a été réconforté par le discours
de son Excellence (qui cumule des fonctions d’Ambassadeur avec celle de secrétaire général de l’Ordre des Brosses à Reluire), qui avait listé et détaillé avec une clarté impressionnante tout ce que
Villepin donnerait jusqu’aux élections de 2011.

Le Gros ventru a fait
(après 24 heures de repos) une descente à la RTD devant des journalistes en
liesse mais silencieux et aux regards perplexes, malgré des caresses sur les
épaules de certains journalistes parfois persistantes pour Aptidon (mis en
;;;)

Dès 15 heures, la Radio de Djibouti, en langue somalie, a transmis son allocution prononcée avec un débit rapide, dans des termes familiers
dignes « d’une causerie de salon ». Serait-il juste sorti de l’Anti-chaleur
?

Le soir même la Télévision en somalie nous a montré Ismaël la main gauche dans la poche, la main droite tantôt tambourinant, tantôt caressant une maquette en forme de mausolée avec des bandes au couleur de l’islam. Avec une parfaite démarche de couleuvre repue malgré « un petit coup de soleil manifeste» il inspecta les lieux avant de s’exprimer en somalie.

Il faut attendre la Nation de demain qui ne manquera pas de broder sur la
volonté du « guide éclairé, version Abdallah son successeur ».

Volonté qui consiste a scinder en deux la RTD en : Radio Djibouti (RD) et
Télévision de Djibouti (TD).

Ces deux propriétés d’Haramous ne seront certainement plus financées par
l’Assemblée Nationale – foi de Guelleh – surtout qu’Arnaoud est en
disgrâce.

Mais pourquoi subitement cette décision sans aucun texte préalable, sans
aucun financement officiel (sauf les promesses du 14 juillet) avec
uniquement une maquette faite en 24 heures ?

Mais bougre, pourquoi cette précipitation, après tout on n’est pas en
guerre. A moins que, à moins qu’on prépare la guerre contre Abdillahi
Youssouf et le gouvernement de Baidoiba, à moins d’une guerre sainte contre
l’Abyssinie chrétienne (Terre d’accueil du prophète Mohamed), peut-être une
opération militaire contre Israël pour son insolence à l’égard des arabes
dont IOG est le fer de lance.


Lâ…che…ra-t-il, un, un,
jo..jo..jour, son sty.. son sty… son stylo ?

Déjà l’intervention du Ministre des Affaires Etrangères sur les ondes de la Radio Internationale de Djibouti (au rayon actuel de diffusion de 200 km !! ), juste après l’allocution de son patron annonce très bien la décision du gouvernement de combattre courageusement Israël

(même si le bien jeune Ministre n’avait pas le ton et surtout qu’il bégayait pour la première fois).

Espérons que demain lundi à la même heure son intervention sur la
somalie sera virulente pour montrer le soutien inconditionnel d’IOG aux
Islamistes.

A demain avec plus de précisions sur la probable nomination du Colonel
Hassan Said à la tête  du nouvel organisme RD et TD.