Articles

21/07/06 (B359-A) Les pirates somaliens libèrent 20 otages qu’ils avaient capturé en mars dernier. Mais les conditions de la négociation n’ont pas été rendues publiques.(BBC Anglais / info lecteur)

Somali pirates free captives

Pirates in Somalia who kidnapped about 20 seamen in March have released them, according to official reports.

The kidnapped Filipinos were on their way home, officials for the Philippines said Monday.

Roy Cimatu, the government’s special envoy to the Middle East, said that the men had been freed on Saturday.

He said that it was not clear whether any ransom had been paid.

The men were seized after their oil tanker, the United Arab Emirates-registered MT LIN1, unloaded its cargo at a port in southern Somalia on March 29, the Philippine foreign affairs department said.

Cimatu said the owners of the ship, who were not identified, negotiated for the release of the men. No other details were provided.

21/07/06 (B359-A) SOMALIE : BBC – Le Président du Gouvernement tansitoire place ses troupes en alerte pour faire face aux manoeuvres d’avancée des troupes islamistes extrêmistes. (Info lecteur)

_________________________ Note de l’ARDHD
Dans une précédente note, nous avions toujours émis des doutes sur les annonces des forces islamiques quand elles affirmaient n’avoir que des ambitions territoriales limitées …

Les exemples historiques où des vainqueurs se seraient arrêtés en chemin, ne sont pas légions. Pour quelles raisons, les tribunaux islamiques échapperaient-ils à la règle ?
______________________________________________________

Alert at Somali Islamist advance

The Islamists control much of southern Somalia

Heavily armed militia loyal to Somalia’s Islamic courts have arrived in Burhakaba, a town 60km from the base of the interim government in Baidoa.

Somalia’s interim prime minister says it is clear the Islamists, who control the capital, plan to advance on Baidoa.

"The national security forces are on high alert," Ali Mohamed Ghedi said.

The leader of the Islamist gunmen in Burhakaba told the BBC that there were no such plans and that the aim was to bring Islamic Sharia law to the region.

"This development could lead to more Somali bloodshed. It is a provocation and violation of areas under control of the government," Mr Ghedi said

His comments came as 150 government troops are reported to have defected to the Union of Islamic Courts (UIC).

Ethiopia, which supports the weak transitional government, has said it will intervene with force if UIC forces attack Baidoa.

Observers believe it is only a matter of time before the two sides clash.

Derail talks

The BBC’s Mohammed Olad Hassan says that as the courts militia advanced on Burhakana, they dismantled road blocks run by militia who were extorting money from passing motorists.

Eyewitnesses reported seeing the Islamists entering the town with 10 armed pick-up trucks, known as battle wagons, he says.

Observers fear the latest move may derail efforts to organise talks between the government and UIC which were due to start last weekend.

Earlier this week, Islamist leader Sheikh Sherif Sheikh Ahmed denied reports that the UIC was planning to attack Baidoa, 200km from Mogadishu.

He was quoted as saying that they wanted to work with "whoever wants to return peace to Somalia".

Some fear that Somalia could descend into renewed conflict between the UIC and the government, possibly involving regional and international players.

They were watching a sexual film, which is forbidden in Islam

Ethiopia, which is seen as close to the government, repeated its accusations that Eritrea is arming the UIC.

The UIC has accused Ethiopia of already sending troops to Baidoa but both governments have repeatedly denied such claims.

The International Contact Group was set up by the US after the Islamists seized Mogadishu last month.

‘Porn film crackdown’

Meanwhile in Mogadishu, at least 14 people including a woman have been arrested for watching what Islamists say was a "pornographic" film.

"They were watching a sexual film, which is forbidden in Islam" said Sheikh Dahir Shiekhow, chairman of the court in the area.

The film, being shown at a local cinema, had scenes of nudity.

"At least 20 armed militia with a Toyota pick-up car mounted with a machine-gun arrived where we watched film; they ordered us not to move and then arrested us," said Mohamed Ade, who was released on Wednesday afternoon.

Mr Shiekhow said most the detainees had been released after being warned not to watch such films again.

The Islamists, which have brought some form of law and order to areas under their control after 15 years of anarchy, believe that Sharia law is the only solution to Somalia’s problems.

21/07/06 (B359-A) (Origine 18/07) A chacun ses « maux » (Lecteur)

En lisant l’hebdomadaire  »Jeune Afrique l’intelligent  », je suis tombé
sur un article qui a ravivé en moi de profonds sentiments d’amertume.

C’est la nouvelle histoire d’amour entre le président LANSANA CONTE et le
sieur MAMADOU SYLLA, homme d’affaires guinéen. Ce dernier encore inconnu il
y a quelques années, est passé, bien sûr après avoir fait la connaissance de
son président, à une vitesse supersonique, du statut de commerçant à tout
faire de la périphérie de CONAKRY, en un homme d’affaire multinational, à la
tête d’un holding tentaculaire allant de l’agriculture au commerce, de la
vente d’automobiles, de l’hôtellerie à l’industrie, en passant par le
transport aérien avec l’acquisition de deux avions pour lancer AIR GUINEE
EXPRESS sur les cendres de la défunte compagnie nationale. Bref, SYLLA se
déplace aujourd’hui à bord d’un hélicoptère VIP( Coût :1 million de dollar)
et des bolides de grande marque, alors que le peuple guinéen souffre dans
sa chair. La guinée quoique regorgeant de ressources naturelles, est
considérée comme l’un des pays les plus pauvres au monde.

Mais à qui donc profite le revenu de ces ressources ?

En tout cas, pas à la population
guinéenne pour qui les denrées de première nécessité, comme le riz (à cause
d’une flambée des prix, allant jusqu’à 40000FCFA, le sac), sont devenues des
denrées de luxe.

A MR SYLLA peut être ?

J’ai aussitôt pensé à cette phrase du Premier ministre israélien ARIEL
SHARON à propos du défunt. « Si les Etats-Unis ont un problème qui
s’appelle BEN LADEN, le nôtre s’appelle YASER ARAFAT » . Pour dire
malheureusement à « chacun ses maux ».

A Djibouti, nous en avons aussi des ses soi-disant  »hommes d’affaires »
qui ont comme fonds d’investissement les caisses de l’Etat, le denier
public.

Il s’agit de vous bien sûr Mr ..

Les avantages que vous tirez de votre idylle avec le président sont aussi
titanesques que ceux de mr SALLY. Mais malheureusement, je prends l’histoire
à témoin, toute idylle à une fin. Et quelle fin ! Lorsqu’il s’agit surtout
d’une relation basée sur l’argent et le pouvoir.

Vous n’êtes pas obligé, mes chers compatriotes, de vous plonger dans les livres d’histoire
pour comprendre comment se terminent ses histoires d’amour entre les sbires
et leur pacha.

Encore que je vous sais simple d’esprit pour comprendre un livre d’histoire.

Il vous suffit simplement de revenir sur la fin réservée au défunt général,
mort dans l’humiliation la plus totale, dans un hôpital minable et misérable
où il existe comme médicament  » le paracétamol », malgré les sous qu’il avait
ramassés et amassés à la pelle et au bulldozer.

Comme vous le savez, mes chers compatriotes, leur histoire d’amour à eux (le président et
le général) avait atteint un niveau tel que personne ne pouvait imaginer un
divorce et une fin aussi terrible. Sur les bancs de l’école, à l’occasion de
leurs initiations aux branlés pour découvrir leur semence, leur premier pas
dans l’administration pour terminer ensemble sur les plus hautes marches du
pouvoir.

L’un a réussi à se maintenir, l’autre a trébuché. La raison est simple. Le
premier naïf croyait à la pérennité de leur histoire d’amour, même fondée
sur le pouvoir et l argent. Le second plus réaliste et plus pragmatique a
compris très tôt qu’il existe un seuil, une limite dans toutes relations.

Et vous malheureux, vous continuez dans la naïveté la plus extrême à
profiter de votre idylle avec le président pour jubiler sur les souffrances
de mon peuple. Et quel peuple. Un peuple OH combien innocent.

Avec votre’ ‘âme sour  » vous vous êtes appropries de mon pays en
monopolisant sans aucune moralité tout ce qui génère des revenus, allant des
taxes de ces femmes qui vendent des beignets pour survivre et nourrir des
familles entières, en passant par une mainmise totale sur toutes les
sociétés (public, privé ou autonome) et jusqu’à vendre l’âme, le poumon du
pays.

Un pays dépourvu de toutes ressources naturelles, hormis la
géothermie qui n a jamais vu le jour justement du fait de la  »société
familiale d’électricité » ou plus exactement pour la cause du patron de
cette dernière, encore un autre séide, qui se pavane a bord de grosses
cylindrées dans le 16ème arrondissements de paris alors que des enfants à
bas age n’arrivent pas a dormir du fait des bourbouilles.

Vous vous êtes permis de vendre notre  »cour  » comme si vous l’aviez reçu
en héritage. Personne ne sait aujourd’hui à combien vous l’avez bradé ni
même les recettes de cette braderie. Tout ce que l’on sait et que je sais,
viendra un jour, un jour..

Un jour ou à l’instar des tribunaux de crimes au RWANDA, nous dresserons des
tribunaux de crimes pour juger tous ceux qui se sont rendus coupable du
crime de « génocide économique »

A mon peuple je dirais, « haut les coeurs » et « laissons le temps au temps »
car dans toute l’histoire de l’humanité les criminels et les genocidaires
n’ont jamais gagné.

Les plus chanceux d’entre eux, deviennent des apatrides vivant dans
l’indignation et l’humiliation avant de mourir dans l’anonymat, laissant
comme héritage, un nom qui fait honte.

Quant aux autres, ils trépassent
d’une « mort de chien » ou pourrissent dans des cellules.

21/07/06 (B359-A) Trois jours de silence sur le site de l’ARDHD. Pour quelles raisons ?

Nous voulons d’abord rassurer les lecteurs. Non, l’ARDHD ne s’est pas envolée et son site n’a pas été pris d’assaut par des agents de Guelleh. Son courrier fonctionne bien …

La raison du silence (pas de mises à jour) pendant trois est la conséquence :

1 – des vacances : un seul permanent pouvait assurer la mise à jour pendant ces trois jours, les autres étant en congés,

2 – d’une panne de réseau : la ligne d’accès ADSL a été coupée en raison de travaux sur le réseau téléphonique et le permanent ne pouvait pas se connecter.

Tout est rentré dans l’ordre ce vendredi matin et nous allons mettre en ligne avant le début de la soirée, tous les articles et les contributions des internautes et des lecteurs, que nous avons bien reçues.

Merci à tous pour votre compréhension et toutes nos excuses pour ce retard.

21/07/06 (B359-B) GED : message du Président Mahamoud Ahmed Idriss au Roi des Belges : Albert II, à l’occasion de la fête nationale du royaume.

MESSAGE
de félicitations au Roi des Belges
à l’occasion de la fête nationale
du royaume

Au nom du Mouvement de Libération nationale et du Peuple djiboutien, le Président du GED et tous les membres du Gouvernement en Exil adressent au Roi Albert II, au Premier Ministre et au Peuple belge toutes leurs félicitations à l’occasion de la fête nationale du Royaume.

Les liens ancestraux entre les deux peuples sont renforcés par l’accueil que le Peuple belge a réservé, en particulier, aux émigrés djiboutiens, qui ont été nombreux à trouver une terre d’asile accueillante en Belgique. Tous ont reçu aide et soutien pour s’établir dignement et pour s’intégrer progressivement. Nos compatriotes apprécient la liberté qui leur est garantie de conserver leurs traditions culturelles et de les faire connaître au cours de différentes manifestations organisées en collaboration avec les autorités locales.

Mahamoud Ahmed Idriss
Président du GED

17/07/06 (B359-A) Notre spot publicitaire en faveur de la liberté, qui apparaît actuellement sur la page d’accueil, a plu aux internautes, qui nous ont demandé de pouvoir le télécharger. Ce spot insiste sur les risques aggravés et potentiels, en cas de poursuite de la politique sociale, judiciaire et économique actuelle.(ARDHD)

En réponse à plusieurs demandes que nous avons reçues et afin que chacun puisse profiter de ce film, en particulier les djiboutiens privés d’accès à notre site, en raison de la censure imposée par Guelleh et consorts, nous vous proposons plusieurs solutions (il est conseillé à ceux qui le souhaitent, d’envoyer le film à leurs correspondants au pays …) :

SPOT PUBLICITAIRE
POUR PROMOUVOIR LA DEMOCRATIE A DJIBOUTI
ET PREVENIR LES RISQUES POTENTIELS
EN CAS DE POURSUITE
DE LA POLITIQUE ACTUELLE
ET DE REFUS D’INSTAURER
UN VRAI REGIME DE DROIT.

1°) télécharger le fichier flash : index359_b.swf (81 Ko) (avec le son). Il faut disposer d’une lecteur gratuit que l’on peut télécharger gratuitement à :
http://www.adobe.com/shockwave/download/index.cgi?P1_Prod_Version=ShockwaveFlash&Lang=French

2°) télécharger le fichier vidéo : ban359_b.avi (1,5 Mo) (sans son)

3°) regarder le film ci-dessous (sans son) Un peu de patience pour le téléchargement …. Le lancement n’est pas automatique. Cliquez sur le triange tourné vers la droite.




Document réalisé avec le concours de Roger Picon et de l’équipe de l’ARDHD + les moyens du bord …

17/07/06 (B359-A) Radio-trottoir : simple coup de chaleur ou avait-il abusé d’euphorisants ou de susbtances particulières, comme le K… ? (Lecteur)

A l’occasion de la fête de 14 Juillet, durant laquelle « Son Angelier » a lancé des pavés dans son jardin, en multipliant les promesses au nom de la France et des contribuables français, probablement pas consultés en l’occurence.

De son côté, le grand Argentier djiboutien a été réconforté par le discours
de son Excellence (qui cumule des fonctions d’Ambassadeur avec celle de secrétaire général de l’Ordre des Brosses à Reluire), qui avait listé et détaillé avec une clarté impressionnante tout ce que
Villepin donnerait jusqu’aux élections de 2011.

Le Gros ventru a fait
(après 24 heures de repos) une descente à la RTD devant des journalistes en
liesse mais silencieux et aux regards perplexes, malgré des caresses sur les
épaules de certains journalistes parfois persistantes pour Aptidon (mis en
;;;)

Dès 15 heures, la Radio de Djibouti, en langue somalie, a transmis son allocution prononcée avec un débit rapide, dans des termes familiers
dignes « d’une causerie de salon ». Serait-il juste sorti de l’Anti-chaleur
?

Le soir même la Télévision en somalie nous a montré Ismaël la main gauche dans la poche, la main droite tantôt tambourinant, tantôt caressant une maquette en forme de mausolée avec des bandes au couleur de l’islam. Avec une parfaite démarche de couleuvre repue malgré « un petit coup de soleil manifeste» il inspecta les lieux avant de s’exprimer en somalie.

Il faut attendre la Nation de demain qui ne manquera pas de broder sur la
volonté du « guide éclairé, version Abdallah son successeur ».

Volonté qui consiste a scinder en deux la RTD en : Radio Djibouti (RD) et
Télévision de Djibouti (TD).

Ces deux propriétés d’Haramous ne seront certainement plus financées par
l’Assemblée Nationale – foi de Guelleh – surtout qu’Arnaoud est en
disgrâce.

Mais pourquoi subitement cette décision sans aucun texte préalable, sans
aucun financement officiel (sauf les promesses du 14 juillet) avec
uniquement une maquette faite en 24 heures ?

Mais bougre, pourquoi cette précipitation, après tout on n’est pas en
guerre. A moins que, à moins qu’on prépare la guerre contre Abdillahi
Youssouf et le gouvernement de Baidoiba, à moins d’une guerre sainte contre
l’Abyssinie chrétienne (Terre d’accueil du prophète Mohamed), peut-être une
opération militaire contre Israël pour son insolence à l’égard des arabes
dont IOG est le fer de lance.


Lâ…che…ra-t-il, un, un,
jo..jo..jour, son sty.. son sty… son stylo ?

Déjà l’intervention du Ministre des Affaires Etrangères sur les ondes de la Radio Internationale de Djibouti (au rayon actuel de diffusion de 200 km !! ), juste après l’allocution de son patron annonce très bien la décision du gouvernement de combattre courageusement Israël

(même si le bien jeune Ministre n’avait pas le ton et surtout qu’il bégayait pour la première fois).

Espérons que demain lundi à la même heure son intervention sur la
somalie sera virulente pour montrer le soutien inconditionnel d’IOG aux
Islamistes.

A demain avec plus de précisions sur la probable nomination du Colonel
Hassan Said à la tête  du nouvel organisme RD et TD.