Articles

03/04/08 (B441) LDDH / DIFFUSION D’INFORMATION DU 3 AVRIL 2008 DE L’ « ANGOLA PRESS »


Le Président

 

DIFFUSION D’INFORMATION
DU 3 AVRIL 2008
DE L’ « ANGOLA PRESS »

SOMALIE: Une ONG met en garde Washington pour son rôle dans le conflit en
Somalie

NAIROBI, 1/04 – L`ONG américaine Refugee International a mis en garde Washington lundi pour son rôle dans le conflit somalien en soulignant que les bombardements américains sur des cibles islamistes dans ce pays compromettaient les efforts de retrouver la stabilité.

Cette mise en garde intervient alors que des insurgés islamistes somaliens se sont emparés lundi de la localité de Buulo Burte (200 km au nord de Mogadiscio) après des combats contre les forces gouvernementales ayant fait au moins 11 morts.

"L`inscription des shebabs (combattants islamistes extrémistes) sur la liste des organisations terroristes, combinée à des bombardements lourds sur des cibles individuelles, alimente le sentiment anti-américain", a indiqué lundi l`ONG dans un rapport.

"Ces actions militaires compromettent l`effort diplo- matique pour une réconciliation et galvanisent les extrémistes en renforçant la menace que la politique américaine dans la Corne de l`Afrique est sensée combattre", a ajouté l`organisation.

Washington a déployé des efforts pour que la Somalie ne devienne pas un refuge pour les groupes extrémistes islamistes. Début mars, les Etats-Unis ont tiré un missile en Somalie du sud, près de la frontière avec le Kenya, visant un leader d`Al-Qaïda. Au moins quatre civils ont été tués dans cette attaque. Il s`agissait du quatrième raid américain en Somalie depuis le début de 2007.

La Somalie est en guerre civile depuis 1991. Mogadiscio est le théâtre d`attaques constantes depuis la débâcle, en décembre 2006-janvier 2007, des islamistes qui ont perdu les régions sous leur contrôle dans le sud et le centre du pays, après une offensive des forces éthiopiennes venues soutenir le gouvernement somalien.

Refugee International a également critiqué le soutien américain à l`armée éthiopienne, dont elle a fustigé la "conduite répréhensible" en parlant de "violations des droits de l`Homme".

03/04/08 (B441-B) Radio-Trottoir : « Le capitaine Tanneh, ancien tortionnaire reconnu par des témoins vivant en France, aurait été chargé de l’enquête sur la disparation des explosifs et munitions de l’Armée nationale ». Ouf, on est totalement rassuré !

C’est un ancien bourreau qui mènerait l’enquête sur la disparition possible de munitions et d’explosifs … Il fallait au moins un tel calibre pour faire parler d’éventuels témoins ou coupables et même ceux qui ne savent rien !…. Taneh a une solide expérience et il connaît les meilleurs techniques d’interrogation. Il a été identifié par Ali Coubba qui le cite dans son livre quand il raconte son expérience de la torture à Djibouti.

Tout le monde aux abris !

03/04/08 (B441-B) Afrique en Ligne – Somalie: Nouvelles initiatives onusiennes pour la paix

Les Nations unies ont officiellement lancé les préparatifs en vue des pourparlers de réconciliation visant à conclure un compromis définitif entre les diverses factions politiques rivales en Somalie, conformément à la nouvelle stratégie de réconciliation.

L’Alliance pour la Re-libération de la Somalie (ARS), essentiellement composée de membres du clan des Hawiye et considérée comme le principal adversaire du Gouvernement fédéral de Transition (TFG) de la Somalie, organise des séries de pourparlers à Nairobi.

Le représentant spécial des Nations unies pour la Somalie, Ahmedou Ould-Abdallah, a déclaré mardi que la dynamique de paix en Somalie est irréversible, après la visite des principaux responsables de l’ARS, dont la délégation était dirigée par l’ancien chef du Parlement, Hassan Shariff Aden, tout en précisant qu’ils avaient manifesté leur détermination à travailler ensemble et à regarder vers l’avenir.

Il a expliqué qu’il attendait avec impatience de recevoir du TFG et de l’opposition la liste des noms des délégués appelés à participer aux futurs pourparlers.

L’Envoyé spécial des Nations unies s’exprimait ainsi en accueillant une délégation de haut niveau de l’ARS, arrivée à Nairobi pour répondre à son invitation.

Il a souligné encore une fois qu’il était satisfait de la Stratégie de réconciliation mise en avant par le président somalien Abdullahi Yusuf, ainsi que par le président du Parlement et le Premier ministre Noor Aden.

“De nouvelles évolutions très encourageantes ont été enregistrées ainsi qu’un signe positif d’engagement des Somaliens à reconstruire leur pays et à partir sur de nouvelles bases”, a déclaré l’ambassadeur Ould-Abdallah.

Les efforts de la Somalie en vue de la mise en place d’une autorité centrale ont été vains au cours des 16 dernières années, 16 tentatives infructueuses de mettre en place un gouvernement fonctionnel ayant été notées.

Le TFG, mis sur pied en 2004, après plus de deux ans de pourparlers menés dans le Kenya voisin, un pays qui offre de meilleures conditions de sécurité, n’a pas été en mesure d’asseoir son autorité sur l’ensemble du territoire somalien.

“J’appelle tous les amis de la Somalie, qu’ils se trouvent dans la région, à l’extérieur, à soutenir ces dernières initiatives prises par le TFG et l’opposition”, a indiqué l’envoyé onusien.

Depuis le renversement de l’ancien dictateur Siad Barre, par une coalition de milices claniques, les politiciens somaliens n’ont jamais été capables de s’entendre sur une formule idéale de partage du pouvoir, plongeant ainsi le pays dans un bain de sang.

“Je sais qu’en raison de la prolongation de la crise, certaines personnes sont incapables d’imaginer que la Somalie puisse connaître la paix. Cependant, elles doivent se joindre aujourd’hui aux efforts de paix, sinon elles risquent de se retrouver exclues du processus tout entier”, a encore expliqué M. Ould-Abdallah.

“J’ai la conviction que les Somaliens, qu’ils soient à l’intérieur ou à l’étranger, aspirent à la paix et n’accepteront pas la poursuite des combats, qui ont déjà fait de leur pays un Etat-paria”, a-t-il relevé.

L’Envoyé spécial a ensuite ajouté: “J’ai entendu cela de Somaliens à l’intérieur du pays et de membres de la diaspora lors de ma récente visite aux Etats-Unis. Ils souhaitent suivre la ‘voie appropriée’ préconisée par le Saint Coran. Les populations sont heureuses de voir le gouvernement et l’opposition répondre à cet ardent désir des populations.

"Les personnes ayant déjà assisté à plusieurs réunions sur la Somalie comprendront que cette fois-ci elles doivent apporter leur appui au processus en toute sincérité et s’abstenir d’intervenir de manière intempestive dans les affaires intérieures du pays".

L’ambassadeur Ould-Abdallah a encore affirmé que la communauté internationale, en particulier le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, suit les pourparlers de paix avec un grand intérêt.

Le président somalien, le président du Parlement et le Premier ministre de la Somalie ont récemment fait part de la volonté du TFG de discuter avec toutes les parties, une déclaration à laquelle l’opposition a réagi de manière positive.

03/04/08 (B441-B) Radio-Trottoir : des stocks importants d’armes auraient pu avoir disparu des entrepots de l’Armée nationale. Va-t-on appeler Hercule Poirot à la rescousse pour trouver les coupables ? (Lecteur)

Selon des rumeurs persistantes à Djibouti, d’importants stocks d’armes auraient pu s’être "avaporés" des locaux de stockage de l’AND.

Si l’information que nous publions en avant-première se vérifie, cela poserait de nombreuses questions :

1°) Les militaires djiboutiens sont-ils bien formés à la surveillance de leurs matériels et munitions stratégiques ?

2°) Qui a pris les armes ? Et pour quel usage ?
Se faire de l’argent de poche, aider des milices ou des organisations armées qui pullulent dans la région (Erythrée, Ethiopie ou Somalie)

3°) Guelleh est-il au courant ? Avant le vol ? Ou seulement après ?

4°) Que fait Hassan Saïd, patron de la sécurité nationale et Zakaria, Chef d’Etat-Major par intérim ? Complices ou pris en défaut dans leur organisation ?

5°) Américains et Français, pourtant dotés des meilleurs moyens de surveillance, n’ont-ils rien vu passer ? C’est vrai, qu’en dépit de la technologie, ils n’ont pas vu les montagnes d’armement qui transitaient en provenance de l’Erythrée vers la Somalie. Parfois les radars et autres détecteurs ont des aveuglements politiquement corrects …

De mauvaises langues nous informent que la Présidence pourrait envisager d’appeler Hercule Poirot en renfort. C’est vrai que l’on manque peut-être cruellement de "petites cellules grises" aux plus hauts niveaux des pyramides de commandement civils et militaires, alors il serait sage de faire appel à ceux qui en ont pour retrouver les stocks …

03/04/08 (B441-B) Angola Press : SOMALIE: 4 morts dans une attaque visant un gouverneur de région.

MOGADISCIO, 03/04 – Au moins quatre personnes ont été tuées jeudi en Somalie lors d`une attaque d`insurgés islamistes visant le gouverneur de la région de Bay (sud de la Somalie), a-t-on appris de source officielle et auprès de témoins.

L`attaque, visant l`hôtel où résidait le gouverneur, Abdufatah Mohamed Ibrahim, en visite dans la région s`est produite à l`aube dans la localité de Qasahdere (350 km au nord-ouest de Mogadiscio).

"Je me porte bien après de violents affrontements qui ont opposé nos forces aux insurgés qui m`ont attaqué à Qasahdere. Plusieurs personnes ont été tuées, dont certains de mes gardes", a raconté à l`AFP le gouverneur, joint par téléphone de Mogadiscio.

Un chef coutumier de la localité, Abdi Ganey, a précisé de son côté avoir vu deux gardes du gouverneur tués dans les affrontements.

"J`ai vu quatre cadavres. Deux d`entre eux étaient des policiers de la garde du gouverneur", a-t-il indiqué, ajoutant que huit autres membres de la sécurité du gouverneur avaient été blessés. La Somalie est en guerre civile depuis 1991.

03/04/08 (B441-B) SURVIE (Paris-Ile-de-France) présente « Le Mois de la Françafrique » : une série de manifestation, dont celle du 14 avril, en partenariat avec l’ARDHD qui sera consacrée à Djibouti et aux pays voisins. Vous êtes tous conviés !

MOIS CONTRE
LA FRANCAFRIQUE
Organisé par Survie
Paris – Île-de-France

Samedi 12 avril, 16-23h,
Olympic Café, 20 rue Léon, M° Château-Rouge, Prix libre
Les Pilleurs de l’Afrique – Multinationales, dictateurs et mafiafrique exploitent le continent

Concerts : 16h Apkass (Slam) en journée, 19h Kaar Kaas Sonn (chanson Tchad-Laval), 22h Komandant Simi Ol in the Arrr Force (Afro Roots Rock Reggae, Côte d’Ivoire-Paris)

Débats : 15h30: Lutte contre le pillage des ressources naturelles et pour la restitution des Biens Mal Acquis avec G. Niaudet (Secours-Catholique), B. Moutsila (Fédération des Congolais de la Diaspora), Olivier Thimonnier (Survie).
17h15 : De la Françafrique à la Mafiafrique : exploitation d’un continent avec A. Fine

___________________________________
Lundi 14 avril, 20h,

FIAP, salle Athènes, 50 rue Cabanis, 14e, M° St-Jacques

Djibouti entre tourmente et Françafrique.

Avec l’Association pour le Respect des Droits de l’Homme à Djibouti.

Soirée sur Djibouti et la région, ses liens avec la France sous les différents gouvernements, les accords militaires et leurs évolutions, la présence et l’influence des entreprises françaises, les ‘affaires’, le point sur l’affaire Borrel, analyse de la communication dans les medias, les conflits dans la région et le rôle des américains.

________________________________________

Mercredi 16 avril 20h,
librairie Jonas, 14 rue de la maison blanche 13ème, M° Tolbiac, 2€

Odile Biyidi Tobner,présidente de Survie, parle de racisme français

Soirée débat conviviale avec Sangria

________________________________________
Jeudi 17 avril, 18h à 21h,
Univ Censier 13 rue Santeuil, 3ème, Salle 336 M° Censier-Daubenton

La situation au Niger avec Moussa Tchangari du groupe alternative Niger.

Le Niger a connu une mobilisation exemplaire contre la vie chère en 2005. En février 2007, un mouvement de rébellion au nord Niger porte les revendications de la population en dénonçant les pollutions générées par l’exploitation d’uranium. La répression et la censure des journalistes pose la question de l’avenir des résistances dans ce pays.

(Voir aussi www.lesjeudisafricains.net)

_________________________________

Mardi 29 avril, 20h,
FIAP, salle Bruxelles, 50 rue Cabanis, 14e, M° St-Jacques

Le Canada dans la mafiafrique, avec William Sacher, auteur de « Noir Canada », et Xavier Harel, journaliste à la Tribune, auteur de « Afrique, pillage à huit clos », et le collectif «Areva hors-la-loi au Niger ».

Le Canada, malgré son image « bon gars » au niveau international, se taille la part belle dans le pillage des ressources du continent noir. Les sociétés minières canadiennes profitent aussi largement des mines de diamants, d’or, de cobalt, de cuivre ou encore de l »uranium au Niger

(Voir aussi www.lesjeudisafricains.net)

***********************************************************

Survie sera aussi présent à :

·Lundi 7 avril : Commémoration du génocide des tutsis au Rwanda par Ibuka. 16h-17h30, rassemblement au parvis des droits de l’homme. 18h30-22h : cérémonie du souvenir, 57 rue traversière, 12°, M° Gare de Lyon.

·Samedi 12, dim 13 avril, Espace. Blancs Manteaux, 48 rue du Temple, 4e, Festival du livre des droits de l’homme.

·Les 10-11-12 avril, weekend africain à Bezons (95) salle Aragon, rue Francis de Préssensé, débat :« relations France Afrique, rupture ou pas » avec Odile Biyidi Tobner.

·Mercredi 2 avril, au cinéma les sept Parnassiens, 18 rue Delambre, débat avec Odile Biyidi Tobner après le film « d’un ennemi à l’autre ».

·Vendredi 4 avril, 75 bvd Vincent Auriol Paris 13e, soirée autour du livre blanc contre la Françafrique, avec Fabrice Tarrit org Mouvement de la Paix.

·Vendredi 13 juin, Espace 1789, 2/4, rue Alexandre Bachelet, Saint-Ouen, Projection de « Sometimes in April » de Raoul Peck sur le génocide des Tutsis au Rwanda, débat sur l’implication française et la justice.

03/04/08 (B441-B) AP / Les islamistes prennent brièvement le contrôle d’une septième ville – Somali Islamists briefly seize seventh town (En Anglais – Info lecteur)

MOGADISHU, Somalia (AP) — Hundreds of Islamic insurgents armed with rocket-propelled grenades and heavy machine-guns briefly seized control of a central Somali town after government soldiers abandoned their post, residents said Thursday. It is the seventh town they have taken in recent months although the fighters usually melt away after a few hours.

"The government soldiers left as soon as they heard Islamists are on their way," said Mohamed Elmi Nor, a resident of Jalalaqsi town, 100 miles north of the capital.

The fighters entered the town in 10 pickups on Wednesday night, some covering their faces with red turbans, he said by telephone. They seized a police truck and left without shooting anyone.

Elsewhere, two body guards of a government official were killed and eight others wounded when Islamists attacked Abdifatah Mohamed Gesey, the governor of Bay region in southwestern Somalia. Gesey was on an official visit in Qansah Dhere town, some 205 miles from the capital,when the attack occurred.

Gesey said, "Islamists … wanted to kill me but my guard gallantly succeeded in repelling them."

03/04/08 (B441-B) Un lecteur réagit au sujet des informations sur un possible vol de munitions et d’explosifs dans les locaux de l’AND.

Bonjour à toute l’équipe,

Je suis réfugié en Europe et je lis votre site très souvent. Votre information sur le vol des munitions m’a intrigué et j’ai mené une petite enquête auprès d’amis au pays.

C’est tout à fait qu’on parle de cela à Djibouti. Mais personne ne saurait dire si c’est vrai ou faux; C’est Top secret défense.

Mais j’ai quand même une petite idée. Il me semble qu’il y a déjà eu dans le passé des rumeurs concernant des vols de ce type. A chaque fois, il y a eu un limogeage. Les vols étaient-ils vrais ou montés de toutes pièces pour faire tomber un gros bonnet ?

Je me pose la question …. Guelleh a peut-être envie de faire tomber un haut responsable et ça ne m’étonnerait pas qu’il utilise ce moyen. Car Guelleh remet toujours le couvert quand ça fonctionne bien. On dit qu’on ne change pas une équipe qui gagne. Lui il ne change pas des méthodes qui gagnent.

De toutes les façons, si ma théorie était la bonne, on le saura dans les prochains jours. Alors j’ouvre les paris : Fathi, Zakaria, Hassa Saïd ou ???

Bonne soirée à tous et merci pour votre travail.