Articles

14/08/08 (B460) Centre d’information ONU / Somalie : l’ONU se félicite de l’organisation de deux réunions à Djibouti les 16-18 août.

Le représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, Ahmedou Ould-Abdallah.

Le représentant spécial des Nations Unies pour la Somalie, Ahmedou Ould-Abdallah, s’est félicité mercredi de l’organisation par chacun des deux principaux comités de l’Accord de Djibouti d’une réunion ce week-end à Djibouti pour poursuivre les discussions de paix sur la Somalie.

Après consultations avec le gouvernement fédéral de transition somalien et l’Alliance pour la re-libération de la Somalie, il a été décidé que le Comité conjoint de sécurité (article 8) et le Comité de haut niveau (article 9) se réuniraient du 16 au 18 août à Djibouti, a précisé le Bureau politique des Nations Unies pour la Somalie dans un communiqué.

L’accord de trêve signé à Djibouti le 9 juin sous les auspices des Nations Unies par le gouvernement fédéral de Transition somalien et l’Alliance pour la re-libération de la Somalie prévoit la cessation des hostilités pendant trois mois assortie d’une possibilité d’un retrait éthiopien d’ici quatre mois.

Les deux parties auront des délégations participant aux deux réunions ce week-end. Le Premier ministre Nur Hassan Hussein ainsi que les dirigeants de l’Alliance, Sheikh Sharif Ahmed et Sharif Hassan Sheikh ont prévu d’être là, selon le communiqué.

La France (qui préside l’Union européenne), les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l’Union africaine, la Ligue des Etats arabes, l’Union européenne, la Commission européenne, l’Organisation de la conférence islamique, l’Autorité intergouvernementale pour le développement et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) seront aussi présents. Des représentants de la société civile ont également été invités.

Dans ce contexte, Ahmedou Ould-Abdallah appelle le parlement somalien à suspendre ses travaux sur certaines questions politiques du 15 au 20 août pour faciliter la participation de ses membres aux réunions des deux comités. « J’aimerais que les parlementaires montrent leur plein soutien au processus de paix », a-t-il dit.

14/08/08 (B460) La Nation : Le train sifflera une seule fois.

Le trafic ferroviaire ne rythme plus les échanges commerciaux entre Djibouti et l’Ethiopie. Le train, en effet, n’assure plus qu’une seule desserte hebdomadaire pour acheminer les importations des fruits et légumes depuis Diré Dawa jusqu’à la capitale.

Constat frappant : toutes les gares du corridor ferroviaire sont désertes au grand dam des voyageurs et des vendeurs qui vivaient du commerce transfrontalier. Les raisons de l’arrêt du trafic ferroviaire ne sont toujours pas connues. Les directions locales du CDE, à Djibouti-ville et à Addis-Abeba, n’ont pas fait de déclarations à ce sujet.

Le train permettait aux habitants des localités frontalières de circuler. La suspension du trafic oblige les villageois à parcourir de longues distances à pied de part et d’autre des deux frontières.

Un train qui siffle une seule fois par semaine a tout d’une catastrophe pour ces derniers qui désormais ne peuvent se procurer des produits comme le lait naturel, le blé, le sorgho, les cigarettes de l’autre côté de Guelileh avant de les revendre aux clients potentiels de ce côté-ci de la frontière.

La situation du trafic, telle qu’elle est aujourd’hui, les prive de revenus substantiels. Réalité navrante: les marchés d’approvisionnements à ciel ouvert de Chebelleh et Goubetto ont fermé pour cause de pénuries de marchandises.

14/08/08 (B460) Le Temps / Les pavillons noirs sont moins fiers.

La prise en otage du voilier de luxe français «Ponant» au large de la Somalie, en avril, avait souligné les dangers de la piraterie maritime. Trente membres d’équipage avaient été pris en otage pendant une semaine.

Mais le phénomène semble plutôt régresser, si l’on en croit les chiffres récents du Bureau maritime international, créé en 1981 pour lutter contre la criminalité sur les mers.

Son dernier rapport signale que 114 actes de piraterie ont été recensés entre janvier et juin 2008, contre 126 au premier semestre 2007, et 234 il y a cinq ans. Les efforts entrepris pour rendre plus ardue la tâche des forbans du grand large semblent porter leurs fruits, en particulier dans les mers du Sud-Est asiatique, où les attaques régulières de bateaux ont longtemps défrayé la chronique.

La situation est moins réjouissante dans le golfe d’Aden et sur la côte somalienne, devenue la zone la plus dangereuse du monde avec 24 attaques recensées sur six mois. Le Conseil de sécurité de l’ONU a d’ailleurs voté en juin une résolution autorisant pour six mois les Etats coopérant avec les autorités de transition de Mogadiscio à entrer dans les eaux territoriales somaliennes et à faire usage de la force.

L’autre zone à risques élevés est le Nigeria, où 18 actes de piraterie ont été signalés au premier semestre.

14/08/08 (B460) Press TV / Somalie : une explosion tue 3 officiers somaliens et blesse plus de 28 soldats / Blast kills 3 Somali army commanders (En Anglais – Info lecteur)

Three Somali army commanders have been killed and more than 28 soldiers injured in a landmine explosion in northern Mogadishu.

The attack in Towfiikh district came after Somali forces launched operations in the region, a Press TV correspondent in Somalia reported on Wednesday.

Also in the Somali capital of Mogadishu on Wednesday, unknown gunmen killed a senior district official and his bodyguards.

Unknown gunmen have also killed more than a dozen people this week, some of whom were high-ranking officers and some others UN aid workers moving between Afgoye and Mogadishu.

Somalia has been without an effective central government since President Siad Barre was overthrown in 1991.

Thousands of civilians have been killed and displaced as a result of the continuous violence in the war-torn country.

14/08/08 (B460) XINHUA / Les pirates somaliens détournent un navire de marchandises thaïlandais

Les pirates somaliens ont détourné un navire cargo thaïlandais dans le Golfe d’Aden entre la Somalie et le Yémen, a annoncé jeudi un officiel de la marine régionale.

Andrew Mwangura du Programme d’Assistance des marins d’Afrique de l’est a indiqué à Xinhua que le MV Thor Star a été détourné mardi près des eaux côtières de Somalie et compte à son bord 28 membres d’équipage thaïlandais.

Les eaux côtières somaliennes font partie des plus dangereuses du monde. L’année dernière, plus de 25 navires ont été détournés par les pirates dans les eaux somaliennes.

Cette dernière attaque porte à 27 le nombre d’attaques perpétrées contre les navires dans la région cette année.

M. Mwangura a indiqué que les hommes armés somaliens détiennent également prisonnier un remorqueur nigérian, MT YENEGOA OCEAN.

L’organisation internationale de la marine conseille à tous les navires de rester à au moins 200 milles nautiques des côtes de la Somalie, qui connaît une guerre civile depuis 17 ans.

Les autorités somaliennes ont condamné publiquement les compagnies occidentales qui versent d’importantes sommes en rançon et qui, de ce fait, ne dissuadent pas les pirates de détourner les navires.

Les Etats-Unis et la France ont présenté une résolution à l’ONU qui permettra aux pays étrangers de pourchasser et d’arrêter les pirates aux larges des côtes somaliennes.

La Somalie n’a pas de marine et n’est pas capable de faire la loi le long de son propre littoral.

13/08/08 (B460) Press TV / Un petit bimoteur, transportant du Khat dont le commerce est lucratif en Solamie, s’écrase au Sud de Mogadiscio après avoir heurté une ligne électrique : 3 morts. Khat plane crash in Somalia kills 3 (Info lecteur – En Anglais)

An airplane carrying Khat, a mild narcotic leaf, from Kenya to Somalia has crashed south of Mogadishu, killing three people on board.

Witnesses reported a heavy explosion in the K-50 airport, some 50 kilometers (30 miles) south of Mogadishu, where the small aircraft had crashed, killing all three Kenyan crew members on board, Press TV correspondent in Somalia reported on Wednesday.

Khat trade is a lucrative business in Somalia. Small aircraft carry loads of the leaf from Kenya into Somalia at K-50 and other airstrips around Mogadishu on a daily basis.

The mild stimulant which is mainly chewed by men who sit in groups for long hours, is a crimson brown plant grown in East Africa and parts of the Arabian Peninsula.

13/08/08 (B460) XINHUA / Le président somalien promet de soutenir la réconciliation nationale

Le président somalien Abdullahi Yusuf a déclaré mardi qu’il soutenait la réconciliation nationale et a évoqué pour la première fois ses divergences avec le Premier ministre Nur Hassan Hussein.

« Je ne suis pas opposé à la réconciliation nationale et personne dans mon gouvernement n’est opposée », a déclaré le président Yusuf lors d’une conférence de presse tenue à son bureau à Mogadiscio.

« La réconciliation est nationale, constitutionnelle et inévitable. Il n’y aura pas d’avenir pour la Somalie sans cela », a- t-il ajouté.

Le gouvernement de transition somalien est « complètement honnête sur la réconciliation » et « est pour la réconciliation et le partage du pouvoir », a-t-il souligné.

Le gouvernement préfère plutôt le dialogue, le consensus politique et les moyens pacifiques que la guerre, a-t-il ajouté.

M. Yusuf a tenu ces propos après qu’il fut accusé d’être contre la réconciliation nationale prônée par le Premier ministre Hussein.

A propos de ses désaccords avec le Premier ministre, M. Yusuf a déclaré qu’ils ne concernent pas la politique ou la réconciliation, mais la Constitution.

« Personne ne doit violer la Constitution », a-t-il indiqué, ajoutant que le président est responsable pour protéger la Constitution.

14/08/08 (B460) 31ème Jeux Où l’on pique. Epreuves de danse avec deux médailles au couple Princier, décernées dans la liesse populaire. Un énorme scandale dans la réprobation générale, quand se trompant d’objectif, Dileita a « Piqué un somme ». (ARDHD – Humour)


L’affiche d’ouverture proposée par Roger Picon
Aujourd’hui

la Valse
du Grand Piquage
.

1 – Catégorie danse féminine individuelle

RPP gagne la Médaille d’Or par forfait de sa rivale.

La dernière concurrente encore en lice, issue des repêchages, qui devait affronter Paulette pour la finale de l’épreuve a déclaré forfait avant la compétition.

Très émue, elle n’a été capable que de piquer un fard. Elle a déclaré, que face à Paulette, elle n’avait aucune chance, car trop impressionnée, elle ne pourrait pas piquer autre chose !

Et pourtant, nous avions affaire à une spécialiste de la discipline, dont nous tairons le nom par discrétion, mais chacun la reconnaîtra …


Cet exercice impose d’adopter un style campagnard et très « cornichon », ce que Paulette a accompli avec une spontanéité toute naturelle. Ce qui prouve que l’argent n’est pas suffisant pour effacer totalement les vestiges du passé.

2 – Catégorie danse homme individuel

Confronté à Dileita, le seul concurrent qui avait accepté de participer en finale contre le Chef de tout et de rien, Guelleh a gagné la médaille d’Or en exécutant son numéro personnel de danse qui l’avait rendu célèbre autrefois, auprès de la gente féminine ..

Sans que personne ne le remarque, il a réussi à Piquer ainsi l’intégralité de la recette de la journée au port …, ce qui lui a donné la victoire totale


Comme cela se produit souvent, en équilibre instable sur une seule jambe, Guelleh exécute la fameuse GUIBOLE, qui lui permet de modifier son discours en fonction de l’interlocuteur.
(Photo empruntée à La Nation N°20 du 11 mars 2002))

Contrairement aux pronostics pessimistes, Dileita n’a pas démérité au début . Bien au contraire !

Il a exécuté un numéro de lévitation extraordinaire. Captivant toute l’attention, il a même réussi à piquer le Portefeuille de Guelleh sans que ce dernier ne s’en aperçoive.

Mais Guelleh est le plus malin et son Portefeuille était absolument vide : Dileita n’a donc pas marqué le point qui lui aurait peut-être permis de gagner la finale à la surprise générale.

Le drame est arrivé, lorsque déçu par le résultat, Dileita s’est mis en tête de piquer un somme. Toujours en retard d’une guerre, il n’avait pas compris qu’il fallait piquer une grosse somme. Résultat, on a entendu des ronflements sonores qui ont choqué les spectatrices.


Dileita se prépare à piquer … un somme. Il est probable, que fidéle à ses habitudes, il n’avait pas encore compris les enjeux fondamentaux du concours.
   

3 – Catégorie couple

A la déception générale, l’épreuve a du être annulée, quand Paulette a refusé de danser avec le Chamelier, sans ne donner aucune explication.. De l’eau dans le gaz ??

 

Beau joueur et dans l’incapacité de s’y soustraire, sauf à perdre son fauteuil de Premier Ministre dévoué, silencieux et aux ordres, Dileita s’est résolu, d’assez mauvaise grâce (disons-le, franchement…) à remettre la médaille d’Or au Maître absolu de ses pensées, de ses paroles et de ses gestes..

.