Articles

26/12/2015 (Brève 568) Communiqué de la LDDH  » Une justice expéditive à Djibouti »

Logo Ebay
La Ligue Djiboutienne des Droits Humains (L.D.D.H) Djibouti,

COMMUNIQUE de PRESSE 

Une justice expéditive

La LDDH vient d’apprendre que le secrétaire général de l’USN, Mr Abdourahman Mohamed Guelleh et un membre de cette opposition Mr Eleyeh Hassan Ali ont été présentés au parquet hier soir vers 23 heures et ils ont été placés en détention provisoire à la prison de GABODE et ce en catimini.

Selon nos informations Mr Abdourahman TX et Eleyeh Hassan ont été torturés lors de leurs détentions par la police et plusieurs membres de l’opposition ont été arrêté ces derniers jours et sont détenus dans des différents centres interrogatoires de la police et la gendarmerie.
Le secret total entoure ces détentions.

Il faut rappeler que Mr abdourahman a été arrêté au cours de l’assaut sanglant qui a été mené dans la maison où se tenait la réunion de haut conseil de l’USN le lundi.

L’ancien ministre Mr Hamoud Abdi Souldan qui avait été blessé au cours de cet assaut est hospitalisé à l hôpital militaire BOUFFARD mais depuis hier la police Djiboutienne mène un siège devant Bouffard et veut récupérer Mr Hamoud.

La LDDH dénonce la justice expéditive et demande aux autorités du pays de respecter le code pénal et la constitution du pays pour que les détenus puissent bénéficier l assistance d’un avocat et d’un médecin.

Enfin la LDDH condamne le cycle de la répression et la fin des arrestations arbitraires.

Le Président de la LDDH :

Omar Ali Ewado
Tél : +253 77 61 55 49

E-mail : iwado_lddh@yahoo.fr

09/09/10 (B568) Un correspondant nous conseille un livre … sur le monde et la culture Afar, qu’il vous recommande fortement. (Achat uniquement par @-mail)

Je recommande aux lecteurs de l’ARDHD, le livre du Docteur HACHIM GAMALADINE.

Ce livre parle de l’histoire réelle des Afar du triangle.

L’auteur a effectué un important travail de recherches avec le soutien de son père, maintenant décédé (paix à son âme).

C’est un livre que j’ai trouvé formidable. Il va vous faire connaître la communauté AFAR à travers le monde. (Voir comment l’acheter à la fin de l’article)


_________________ Résumé du livre en Anglais :

The source on History and Narrative of the Afar (Al-Danakil).

The Book covers Afar history from 3110 BC to 1960 AD with provision of significant accounts of the afar political history for the period 1960 – 1994. It presents analytical and documentary accounts of the Afar relations with neighbouring peoples in the region (such as in Ethiopia, Yemen, Egypt, Arab peninsula, Somalia and Beja people in the Sudan).

It includes 29 colored maps and copies of 19 Key conventions, protocols, treaties and pacts between the Afar Sultanates and colonial powers (Italy and France) and 40 colors photos in Afar people from : Ethiopia – Djibouti – Eritrea

________________
Résumé du livre en Francais

La source sur l’histoire et du récit de l’Afar (Al-Danakil).

Le livre couvre l’histoire des Afar de 3110 avant Jésus-Christ à 1960.

Il apporte des précisions sur l’histoire politique récente et en particulier la période 1960 – 1994. Il présente un tableau analytique et documentaire des relations du peuple AFAR avec les peuples voisins de la région ( Ethiopie, Yémen, Egypte, péninsule arabique, Somalie et le peuple Beja au Soudan).

Il comprend 29 cartes en couleurs et la copie de 19 conventions clés, protocoles, traités et pactes entre les sultanats Afar et les puissances coloniales (l’Italie et la France) plus 40 photos couleurs du peuple Afar à partir de: Ethiopie – Djibouti – Érythrée.

Comment acheter ce livre ?

Il suffit d’envoyer un à-mail à afarbook@yahoo.com pour confirmer votre souhait, en précisant vos nom et adresse pour l’expédition.

En le faisant, vous aiderez l’auteur à financer l’investissement qu’il a fait et à faire mieux connaître le « monde » Afar. Ce peut-être un beau cadeau à offrir.

________Biographie du Docteur HASHIM GAMAL A-SHAMI

NAME: HASHIM GAMAL A-SHAMI

Contact by C/O: achats_sans_frontieres@yahoo.com

PERSONAL INFORMATION

EDUCATION:

Ph.D. 9/75 – 10/79 DEVELOPMENT ECONOMICS and Agricultural Economics, 1979, UNIVERSITY of Wisconsin – Madison, Wisconsin, USA. Study included formal training in Energy Economics (1977/1978 by attending Seminars and workshops for OAPEC Postgraduate students at University of Wisconsin – Madison).

PhD programme – advanced courses = 72 credit hours in development economics development planning-concepts & techniques, macroeconomics, micro, econometrics, agricultural economics and sociology.

Major qualifying exams for Ph.D. candidacy:

Macroeconomics

Development economics

PhD Dissertation on: Economic Development:

M.Sc. 9/73 -5/74: Agricultural Economics (Agribusiness Mgt. & Economics), 1974, Arizona State University, Tempt Arizona, USA. After Master degree, advanced courses in International Economics and Mathematics at Arizona State University, Tempe, Arizona (1/75 – 5/75).

B.Sc. 9/66 – 6/70: Agricultural Economics & Agronomy, 1970, Cairo, High Polytechnical Institute, Cairo, Egypt.

CO-AUTHOR OF A BOOK:

ARABIC TITLE OF THE BOOK: AL-MANHAL FI TARIKH WA AKHBAR AL AFAR (AL-DANAKIL): By Gamal A-Shami (father) and Hashim A-Shami (son- myself), published in 1997, (744 pages), Cairo-Egypt. Registration no. in Cairo 103338/7, International No. L.S.B.N. 977/19/4208/5

10/09/10 (B568) « La grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf » (Par Bouh Warsama)

Inspiré de la fable
de Monsieur Jean de LA FONTAINE (1621-1695)

Sortie du ruisseau, une grenouille aperçut un mammifère ruminant
Bien que mariée, le bœuf lui sembla être plaisant, un bon parti
Car occupant une position que bon nombre, à l’époque, lui envient
Elle estime donc, pour son propre intérêt, qu’il serait fort attrayant
De faire un bout de chemin avec lui et fut pour elle sa priorité

Se pensant choisie, par le ciel, pour une vie faite de somptuosité

Or, la présomptueuse grenouille n’avait pas, c’était affligeant
Le manichéisme du bœuf ; ce futur autoproclamé président,
Ne disposant, quant à elle, que de l’envie de tout démesurée
La grenouille qui était, de par ses origines, encore presque inconnue,
N’avait jamais connue la pauvreté, la faim car toujours bien repue
Malgré un passé bien plus que tourmenté, elle va donc l’épouser

Dés lors elle s’installe puis s’enfle de l’argent de l’Etat détourné

Des biens des êtres injustement expropriés de par sa seule volonté
Profitant, jouissant de tout ; en un mot tout s’accaparant
Usant et abusant des décisions ubuesques d’un ersatz de justice
Etre en disgrâce par son seul désir devint vite un ignoble supplice
Pillant ça est là les aides internationales à chaque instant
Pour enfin, se croire ainsi être respectée, voire « reine adulée »

Alors qu’en vérité méprisée plus que jamais par toutes les femmes
Qui lui font reproche d’absence de cœur et la noirceur de son âme

Mais attisée, excitée telle une diva, par les caméras et les micros,
La grenouille y va de ses fadaises, de ses niaiseries en trémolos,
En rajoutant à cela ses esclandres, colères furieuses dans le mélo.
Au Palais des artifices, le spectacle tragi-comique est ainsi permanent,
Chaises et objets projetés, accompagnés de volées de coups de poing
Insultes, outrages, vilénies voire infamies se succèdent, tout le moins

L’arrogante grenouille se croit parvenue au zénith, au firmament.
" Une grande étoile est née, voulu par le ciel pense-t-elle,
Comme la vie, pour moi, sera bientôt bien plus belle

Quand je ferai la loi en ce pays, toute MA loi,
Car ce peuple d’ignares et ma famille n’attendent que Moi …"
Alors des lèche-bottes surgissent du néant et se jettent à ses pieds,
Venant de n’importe où, voire du même ruisseau débarqués,
N’ayant nulle cesse, de l’encenser, de l’implorer, de la glorifier
Passant leur temps à vanter artificiels mérites et pseudos dignités
De chacun de ses mots, de ses cris et braillements les célébrer

En ces moments, l’intrigante Grenouille ainsi tant magnifiée
Se dit qu’elle a enfin atteint son but ; croit de tout, avoir triomphé
Enterrant par la pensée, son époux et autoproclamé Président
Grâce à ses compétences manifestes et ses nombreux talents !!

La tête fortement enflée par son ambition démesurée et ses projets,
L’oubli devenant pour elle seul moyen de détruire son passé

La Grenouille en est venue, avec les ans, à négliger l’élémentaire vérité
Celle que le peuple asservi depuis si longtemps va bientôt lui rappeler !

Et, comme il est dit dans la moralité de la fable,
Dont je trouve la fin décente et bien plus que convenable :

La chétive pécore
S’enfla si bien qu’elle en creva !

10/09/10 (B568) Communiqué du CDS pour adresser les voeux du Comité directeur à l’occasion de la fête de l’Aïd et rappel pour la journée de mobilisation et de mémoire, le dimanche 12 à Bruxelles.

Meilleurs vœux à toutes et à tous.

A l’occasion de la fête de l’Aïd-El-Fitri, le Congrès djiboutien pour la Solidarité (CDS) souhaite à l’ensemble des Djiboutiens ainsi qu’aux musulmans du monde entier beaucoup de santé, de paix, de bonheur et de prospérité.

Que Dieu couvre de ses faveurs, notre chère patrie et qu’il la fasse gouverner par des hommes pieux, désintéressés, épris de justice, d’égalité et d’amour pour notre cher pays.

Que Dieu nous purifie et accepte tous les sacrifices que nous avons consentis durant le mois béni du ramadan.

Qu’il nous purifie de l’Orgueil, de la Suffisance, du Superficiel et du "Paraître" et nous enrichisse de sa Foi inébranlable, sa Crainte salutaire et son Amour.

Amin !

________________________ Rappel

Nous rappelons à nos compatriotes que nous les attendons, nombreux, pour participer à la journée de mobilisation et de mémoire prévu

ce dimanche 12 septembre
au 86 rue de Gallait à partir de 14h.

Participeront à cette rencontre des hauts responsables de l’opposition djiboutienne et des associations tel que :

MM. Ismail Guédi Hared, président de l’UDJ et de l’UAD
Mohamed Chehem Daoud, président du PDD
Mahdi Ibrahim, God vice-président de l’ARD
Cassim Ali Dini, secrétaire général de l’ARD
Maki Houmad, Gaba représentant de l’ARD en Europe
Hamad Daoud, représentant de l’ARD en France
Ismail Bouh Robleh, président du CDS

Ainsi que de nombreuses autres personnalités.

A très bientôt
Le comité du CDS

10/09/10 (B568) Communiqué d’Uguta-Toosa pour informer les Djiboutiens de la mise en ligne du dernier numéro de son journal mensuel.

La direction d’Uguta-Toosa nous informe de la mise en ligne du numéro 56 d’Uguta-Toosa, sur son site.

Lien : http://www.uguta.org

10/09/10 (B568) A lire sur LOI cette semaine ….

____________________________ Djibouti

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1292 – 11/09/2010
Triskel
En raison de sa situation géostratégique et du fait de sa législation autorisant le transit d’armes et d’équipes de sécurité, Djibouti est devenu une base-arrière pour une bonne douzaine de sociétés de sécurité maritime officiant dans la région. (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1292 – 11/09/2010
Gras Savoye
Après Djibouti où il s’est installé récemment (LOI nº1279), le courtier en assurances français Gras Savoye s’est maintenant implanté au Soudan. (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1292 – 11/09/2010
Mohamed S. Guedi dans la fibre optique
Le nouveau président du Somaliland, Ahmed Mohamed Mohamoud, dit Silanyo, vient de confirmer la décision de son prédécesseur, Dahir Rayale Kahin, d’attribuer à la société Somcable de Mohamed Said Guedi le contrat pour connecter ce territoire autoproclamé indépendant à un des câbles sous-marin à fibre optique qui longe l’Afrique de l’Est. (…).

AFRICA MINING INTELLIGENCE – Edition française N°233 – 08/09/2010
Mineral Invest fait son entrée dans l’or
En prospection depuis plus d’un an pour recruter de nouveaux partenaires sur les blocs Moku, Wanga, Tangold, Amani et Rambi, l’Office des mines d’or de Kilo-Moto (Okimo) a enfin trouvé preneur sur… Wanga. (…).

______________________________ Somalie

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1292 – 11/09/2010
Le TFG de plus en plus fragile en Somalie
Le Transitional Federal Government (TFG) est en proie à une véritable valse de ses chefs militaires. (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1292 – 11/09/2010
Un foyer islamiste au Puntland
Courant août, les forces armées du Puntland, administration autogérée du Nord-Est de la Somalie , ont tenté d’éradiquer un foyer rebelle dans les montagnes de Galgala, région de Bari, à une cinquantaine de kilomètres au sud du port de Bossasso et à proximité de la frontière avec le Somaliland. (…).

_____________________________ Ethiopie

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1292 – 11/09/2010
Addis-Abeba
Après avoir été invité comme représentant de l’Afrique au sommet du G20 qui s’est tenu fin juin au Canada, Meles Zenawi a eu moins de succès lors de son déplacement au Congo-Brazzaville, à la mi-août. (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1292 – 11/09/2010
L’EPRP s’affiche en Ethiopie
Le 1er septembre, des autocollants de l’Ethiopian People’s Revolutionary Party (EPRP), portant le sigle de cette organisation d’opposition et un slogan en amharique appelant à intensifier la lutte anti-TPLF (noyau dur de la coalition gouvernementale), ont simultanément fait leur apparition en plusieurs points d’Addis-Abeba. (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1292 – 11/09/2010
Le TPLF est une affaire de famille
De tous les récents congrès des diverses composantes de l’Ethiopian People’s Revolutionary Democratic Front (coalition gouvernementale), c’est sans doute celui du Tigray People’s Liberation Front (TPLF), la formation du premier ministre Meles Zenawi, qui a débouché sur des modifications de leadership ayant le plus de signification. (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1292 – 11/09/2010
La vieille garde toujours aux commandes
Les résultats des congrès de l’Amhara National Democratic Movement (ANDM) et de l’Oromo People Democratic Organisation (OPDO), qui viennent de se terminer, ont révélé peu de changements inattendus à la tête du leadership de ces deux organisations gouvernementales. (…).

LA LETTRE DE L’OCEAN INDIEN N°1292 – 11/09/2010
Geoff Tooth

Le prochain ambassadeur d’Australie au Kenya, avec accréditation dans plusieurs pays de la région et auprès des organisations des Nations unies basées à Nairobi, Geoff Tooth, n’est pas un grand spécialiste de l’Afrique (…)

10/09/10 (B568) Message personnel du Sergent Ariko à l’occasion de la fête de l’Aïd.

Je tiens à présenter à toute la nation djiboutienne, une tres bonne fête de l’Aïd-el-Fitr. Puisse Allah le Grand accepter notre jeûne du Ramadan. Il a été demandé à la population de participer aux meetings de l’opposition et non à celui de la Présidence de la République.

Je vous souhaite à toutes et à tous, une tres bonne fête de l’Aïd-el-Fitr.

Sergent Ariko
votre camarade de lutte.
Londres.

PS: les djiboutiens, qui le souhaitent, peuvent me recontrer à la grande mosquée de Londres où je ferai ma prière.

10/09/10 (B568) Petites nouvelles du front (Sergent Ariko à Londres) – Guelleh remettra le couvert habituel lors de la réception de l’Aïd au Palais de l’Escale – Des incidents sérieux à la frontière avec l’Erythrée ? – Les étudiants djiboutiens se sont inscrits à l’Universite de Djibouti, mais nombreux sont ceux qui restent sur le carreau, ne pouvant assumer les frais d’inscription – Le vieux chef d’orchestre est souffrant ! – Mohamed Aden Waiss, consul à Ryad, pourrait perdre son poste – Pas de réception prévue cette année à l’Ambassade de Bruxelles – Menaces pour la vie du Sergent Ariko.

Guelleh remettra le couvert habituel lors de la réception de l’Aïd au Palais de l’Escale ..

Les secrétaires de la présidence de la république se sont employées à envoyer des centaines d’invitation a tous ceux qui comptent afin de faire croire à l’opinion publique que le peuple est uni et solidaire derrière son président, candidat à la candidature à vie.

Les invitations ont été envoyées à tous les corps de la République : aux militants actifs et aux suiveurs de la cause perdue d’avance.

Tous avaient reçu leur sésame ! La cérémonie devrait se dérouler ce vendredi.et être présidée par le couple régnant à la présidence de la République.

Quand Gouled présidait les cérémonies, les gens se réunissaient dans les jardins de l’Escale.

Aujourd’hui sous IOG, les gens se réunissent sous des chapiteaux. Comme cela, le président dictateur peut assommer ses courtisans avec des messages qui lui sont destinés à lui seul et non aux auditeurs : mais ils ne peuvent pas s’échapper, quand ils sont prisonniers sous la tente !

Il va leur dire que le pays va bien, que tout va bien, que l’économie est florissante, qu’il y a des projets grandioses et autres sornettes.

Il évitera de parler de la misere, du chomage, des tensions aux frontieres, de l’exode des Djiboutiens vers les pays riches, …. Sous le chapiteau de la Présidence, jeunes et vieux, au coude à coude, devront subir les rengaines habituelles.

L’ex premier ministre Barkhat Gourad devrait venir, de même que Djama Djilale et Aden Robleh. Pendant ce temps, la nation crève de faim et de soif.
________________________________

Des incidents sérieux à la frontière avec l’Erythrée ?

Des rumeurs sérieuse rapportent que des éléments éryhtréens auraient ouvert le feu sur des positions de nos forces armées, il y a quelques jours. Tous les régiments auraient été mis en alerte. Les soldats qui auraient du participer aux festivités de l’Aïd auraient été consignés sur le front.

Furieux certains affirmeraient que ce serait une manoeuvre dont IOG à le secret, la main de iog pour les contraindre à passer la fête sous des bâches dans le sable. On signale des désertions. Les qataries auraient demandé des explications aux Erythréens.

La situation sanitaire et financière continue de se dégrader dans la capitale. Les ordures ne sont même plus ramassées et le pays devient un dépotoir à ciel ouvert. Les refugies s’entassent dans nos quartiers, comme ici, à la cité lère.

C’est une accumulation de decisons injustes, que les djiboutiens n’arrivent plus supporter.

Pendant ce temps,
le gouvernement n’a plus qu’une priorité. Organiser le soutien à la candidature du dictateur. Les conditions de vie de la population lui sont totalement indifférentes.

Les étudiants djiboutiens se sont inscrits à l’Universite de Djibouti, mais nombreux sont ceux qui restent sur le carreau, ne pouvant assumer les frais d’inscription.

Les droits d’insciption de 20.000 Fdj par étudiant. De nombreux ménages ne peuvent pas les assumer et des enfants méritants sont privés de l’accès aux études supérieures.

Il est temps qu’IOG et son ministre de l’éducation Hamoud se penche que le niveau des droits d’inscription pour les plus défavorisés.

L’eau manque cruellement à Djibouti. A Balbala, les habitants se plaignent d’avoir été oubliés par l’Etat au milieu de cette décharge que l’on appelait autrefois "ega" ou regarder en langue somali.

Le régime djiboutien sait bien que ce lieu etait cloaque où les colons français se débarassaient de leurs ordures. Des centaines de familles djiboutiennes s’y entassent aujourd’hui.

L’etat ne fait rien, d’autant plus que le jeune directeur de l’Office des Eaux de Djibouti Mirgane a bien d’autres chats à fouetter, en particulier pour assurer sa survie professionnelle et ne pas risquer de mettre sa carrière en péril.

Le terrain sur lequel, le dictateur et sa suite faisait la prière de l’Aïd est pollué. En plus il est innondé par les intempéries. Sur cette photo qui nous a été envoyées par ceux qui soutiennent notre lutte, on voit bien que le terrain du plateau est recouvert d’eau.

Où notre minable, qui s’est auto-accaparé le titre de Chef de l’Etat ira-t-il faire sa priere : probablement pas les pieds dans l’eau !

La Garde "dite" républicaine a certainement du partir à la recherche d’un lieu propice.

Le seul lieu serait Balbala ! Mais le dictateur a bien trop peur d’y aller. Non seulement il risquerait de constater la misère de ses propres yeux, mais en plus, il risquerait de s’y faire conspuer par une population en détresse qui sait fort bien désigner l’auteur de ses malheurs.

Les gens disent qu’on leur rouvre les portes des mosquées que le régime avait fait fermer depuis lontemps. Pour eux, c’est la preuve qu’Allah est de nouveau à leurs côtés et qu’il a cessé de soutenir le dictateur et sa suite.

Le Commandant Ali Gabb a quitté Djibouti via l’Arabie saoudite.

Le vieux chef d’orchestre est souffrant !

Panique à Haramouss. Guelleh a requis l’aide de son ami saoudien, le Roi Abdallah. Ali Direih Egal a été transporté sur un brancard, mourant et ne savant plus où il était.

IOG doit être inquiet de perdre son maître de musique. C’est lui qui composait les musiques que l’on jouait pour honorer la dictature en place. Il a été évacué sur l’hôpital King Fayçal où les meilleurs docteurs l’attendaient pour étabir un diagnostic et prescrire un traitement. Sa femme et sa fille faisaient partie du voyage.

Mohamed Aden Waiss, consul à Ryad, pourrait perdre son poste.

Le consul général de Djibouti à Ryad en Arabie saoudite, Mohamed Aden Waiss "Che" sait qu’il n’est plus en odeur de sainteté à Haramouss. La première dame, dame de fer de Djibouti lui a ordonné de quitter au plus vite son poste de Ryad.

On dit que le consul che aurait dit que le 3ème mandat du dictateur est haram.

Immédiatement informé, Guelleh a chargé sa femme de lui répondre par telephone. Elle aurait sollicité l’aide d’Hachi Abdillahi Orah mais en vain, car Hachi a laissé pourrir la situation. Che et son fils, qui est Capitaine dans la Police criminelle devraient être débarqués à court terme.

La femme du consul Che est déjà rentrée à Djibouti. Quel avenir pour le consul l’homme qui fut l’un des plus proches d’Ismaïl Omar Guelleh ?

La France envoie son nouvel ambassadeur à Djibouti. IOG a demandé des explications à Paris sur le choix de ce fonctionnaire. Il craint en effet que Paris lui envoie un Ambassadeur qui aura le pouvoir et le courage de lui servir ses 4 verités en face.

Pas de réception prévue cette année à l’Ambassade de Bruxelles

Le Prince des noisettes, Ambassadeur de Djibouti en Belgique, Mohamed Moussa Chehem n’a pas organisé d’Aftour cette année dans l’enceinte de l’ambassade. A-t-il eu peur du mécontentement grandissant des Djiboutiens de Belgique à propos de la façon dont le pays est gouverné ? Ceux qui soutiennent se raréfient : il faut qu’ils aient de séreiux intérets à protéger.

L’immeuble du Prince des noissettes devenu un palais fantome ! C’est le seul Ambassadeur djiboutien qui ose demander aux resortissants djiboutiens, établis en Hollande de fournir un certificat d’hébergement pour certifier qu’ils se rendent bien en France et non pas à Djibouti leur pays natal.

Incroyable mais vrai !.

Menaces pour la vie du Sergent Ariko

Des amis de la Gendarmerie m’ont alerté sur le fait que Guelleh aurait pu demander à collaborateurs du SDS d’attener à ma vie.

J’ai alerté la Police de Londres "Scotland Yard", pour assurer la protection de ma famille.

Si le SDS cherche à m’éliminer c’est parce que je détiens des informations dérangeantes et que je parle sans avoir peur du régime ni de ses menaces.

Je remercie Allah le grand parce qu’il me permet de m’exprimer librement. Je n’aurais jamais de cesse de dénoncer ce régime pourri.

Je remercie aussi chaleuresement mon ami Jean-Loup Schaal et toute l’équipe de l’ARDHD, ainsi que tous les Djiboutiens qui nous soutiennent dans ce combat, en particulier ceux qui nous transmettent des informations en prenant parfois d’énormes risques.

Inch Allah : la victoire est proche. Je connais parfaitement les deux collaborateurs que le SDS et son chef Hassan Saïd ont délégué à ma rencontre.

Ils devraient arriver à Londres sur un vol Daallo. Je les accueillerai de pied ferme. Avec l’aide de Dieu et celle des autorités policières britanniques, nous allons leur réserver un accueil inoubliable … !

Le combat continue.
Sergent Chef Ariko
Londres