Articles

09/04/2016 (Brève 750) LDDH / Note d’information 5/ LDDH Election Présidentielle. Où est la cohérence ?

Logo LDDH DjiboutiLDDH
Ligue Djiboutienne des Droits Humains

Djibouti, le 9 Avril 2016

Note d’information 5/ LDDH
Election Présidentielle

Où est la cohérence ?

A la lecture des résultats communiqués par le Ministre de l’intérieur, nous  faisons les remarques  suivantes :

1) Pendant la campagne électorale, le Président de la  « CENI »  avait déclaré que le nombre d’inscrit  était de 179 000. Quelques jours plus tard, ce chiffre a été revu à la hausse par le Ministre  de l’Intérieur et le Président de la « CENI », le nombre d’inscrits était chiffré à 187 000. Donc cela veut dire qu’il y a eu des nouvelles inscriptions sur la liste électorale.

La LDDH dans son 1er rapport sur l’élection présidentielle du 25 mars 2016 avait publié que la liste électorale n’était pas à jour et que les  fluctuations des dernières minutes sont possibles.                

La 1ère preuve est là : (lire le 1er  rapport à la page 3).

Le 8 Avril 2016, le Ministre de l’Intérieur annonce qui il  y a eu 197 768 votons soit  68% des suffrages exprimés. Donc la liste électorale de l’ETAT djiboutien est  revu à la hausse car si 197 768 représentent 68% de l’électorat exprimé, la liste définitive serait désormais de
290 835 inscrits.

Le pourquoi de ce mensonge ?
Officiellement la population  Djiboutienne est estimée entre 875 000 et 900 000.
Dans son 1er rapport, la LDDH avait relevé que 20% de la population djiboutienne était inscrit sur le registre électorale car le nombre 179 000 représente 20% de la population. Quelques jours  plus tard vers la fin de la campagne, toujours, le même Président  de la »CENI »  déclare que le nombre d’inscrits était 187 000 et il a fallu rehausser le pourcentage des Djiboutiens inscrits sur le registre électorale, car il est incompréhensible que 20% seulement du peuple  soit  inscrit sur le registre électoral.

Dans la soirée du 08 Avril 2016, Monsieur le Ministre de l’Intérieur a déclaré  sur 197 768 votants soit 68% des suffrages exprimés, Mr ISMAIL OMAR GEULLEH a obtenu 112 258 voix soit 86,68% « source ADI ».

NON ! Monsieur le Ministre le pourcentage  que vous  avancez pour le Président sortant est totalement  faux !  Car 112 258 suffrages sur 197 768 votonts, cela fait 56,76%.

Toujours selon votre calcul, les autres résultats sont aussi faux:

– OMAR ELMI KHAIRE a récolté 9474 voix soit 4,8%
– MOHAMED DAOUD CHEHEM a obtenu 2959 voix soit 1,49%
– MOHAMED MOUSSA ALI  a obtenu 1982 voix soit 1%
En attendant le nombre de voix de HASSAN IDRISS AHMED ET M DJAMA ABDOURAHMAN DJAMA, cela donne 64,05% des suffrages exprimés.

Or les résultats publiés par le Ministre de l’intérieur sont :

– ISMAIL OMAR GEULLEH 86.68%
-OMAR ELMI KHAIREH 7.32%
-MOHAMED DAOUD CHEIHEM 2.28%
– MOHAMED MOUSSA ALI 1.53%
-HASSAN IDISSE MOHAMED 1.39%
-DJAMA ABDOURAHAMN 0.79%
 Soit 99,99% (aucun bulletin blanc, aucun bulletin nul)

D’où notre série d’interrogations :
_ Quelle est la part de vérité dans tous ces chiffres ?
_ Comment expliquer ces énormes différences de Calcul ? De pourcentage ? Des inscriptions si tardives à quelques heures du scrutin et après le scrutin sur le registre électoral?

Enfin la LDDH s’engage à élaborer le rapport final sur cette élection présidentielle du 08 Avril 2016 dans les prochains jours.

L’équipe de la LDDH
La cellule d’observation