Articles

29/11/2016 (Brève 874)Le 19 octobre 1995, le corps sans vie du magistrat français est retrouvé à Djibouti,sur la côte est du continent africain. Dans la nuit, le juge a été assassiné. (France-Inter / Affaires sensibles (Par Fabrice Drouelle)

Lien pour réécouter l’émission sur le site de France Inter (Durée ~ 56 minutes)
https://www.franceinter.fr/emissions/affaires-sensibles

Ecouter sur notre site :


Le 19 octobre 1995, le corps sans vie du magistrat français est retrouvé à Djibouti,sur la côte est du continent africain. Dans la nuit, le juge a été assassiné.


Cette affirmation, on peut aujourd’hui la formuler car elle a été reconnue à la fois par la science et par la justice.

Il a pourtant fallu des années pour que cette vérité soit dévoilée. Car très vite, trop vite, la thèse du suicide s’est imposée pour expliquer cette tragique découverte.

Cette affirmation, on peut aujourd’hui la formuler car elle a été reconnue à la fois par la science et par la justice.

Il a pourtant fallu des années pour que cette vérité soit dévoilée. Car très vite, trop vite, la thèse du suicide s’est imposée pour expliquer cette tragique découverte.

Bernard Borrel est le troisième magistrat assassiné sous la Ve République, après les juges Renaud et Michel. Pour inscrire le nom de cet homme à cette liste dramatique, une femme, Elisabeth Borrel, veuve de Bernard, se bat depuis vingt ans pour savoir, et faire savoir, ce qui s’est passé en cette nuit du 18 au 19 octobre 1995. Comprendre pourquoi, comment et par qui, son mari a été assassiné.

Dans cette affaire, Elisabeth Borrel, ses avocats et certains journalistes se sont confrontés à deux Etats, la France et Djibouti, dont les relations issues d’un passé colonial, ont gêné l’enquête. Ils se sont ainsi confrontés au secret d’Etat, cette disposition qui permet de jeter le voile sur une affaire dont le mystère, après plus de vingt ans, n’est toujours pas résolu.

En seconde partie d’émission, Fabrice Drouelle reçoit Elisabeth Borrel, l’épouse du juge et David Servenay, journaliste indépendant et fondateur de La Revue dessinée… Il a travaillé sur l’affaire Borrel.