Articles

03/12/2016 (Brève 876) La LDDH nous informe de nouvelles arrestations arbitraires à Randa (Nord Djibouti) de jeunes qui manifestaient pour réclamer des emplois

Selon un communiqué signé par M Omar Ali Ewado, sur en-tête de la LDDH, nous apprenons que le régime aurait fait arrêter et détenir illégalement de nombreux jeunes dans la tristement célèbre brigade de Gendarmerie de Tadjourah, qui s’est souvent illustrée pour actes de torture sur les populations civiles sans défense.

La LDDH indique le nom de ces jeunes, originaires de Randa, qui ont osé exprimer publiquement leur envie d’avoir un emploi ….

Il s’agirait en particulier, de :

ALI HASSAN ALI dit ALI BABA
ALI CHEHEM ALI dit Jacques
KAMIL ALI KAMIL
ABDO HAMADOU ALI KAKIS
IDRISS ALI HAMADOU
ABDILLAHI CHEHEM AITIASSO

mais aussi de nombreux autres, dont il serait difficile d’obtenir les identités, en raison de l’état d’urgence, qui a été décrété dans le nord du pays.

L’ARDHD se joint à la voix de la LDDH pour dénoncer ces arrestations arbitraires et illégales et pour alerter l’opinion internationale sur les risques avérés de torture et de mauvais traitement. Elle demande leur libération immédiate.