19/11/1999 – L’ARMÉE FRANÇAISE STOPPE SON REPLI (Source LA LETTRE DE L’OCÉAN INDIEN n°879 du 13/11/1999)

“Lors de sa visite à Djibouti, le mois dernier, chef d’état-major de l’armée française, le général Jean-Pierre Kelche, a assuré les autorités djiboutiennes de la suspension des mesures d’allégement des effectifs militaires français entamées l’an dernier. En fait, les militaires français à Djibouti qui devaient passer de 3 200 à 2 800, puis à 2 600 en juin 2000, sont actuellement au nombre de 3 400.
Certaines réductions d’effectifs ont bien eu lieu, mais elles ont été compensées par l’envoi de deux bateaux de surveillance et d’éléments supplémentaires de l’armée de l’air à cause de la guerre entre l’Erythrée et l’Éthiopie Le général Kelche a informé les autorités djiboutiennes de l’arrêt de la déflation des effectifs des familles de militaires.

Ainsi, les gradés mutés à Djibouti en remplacement de collègues pourront y amener leur famille.

En outre, de nouveaux matériels, tels que des chars Leclerc, seront positionnés à Djibouti, notamment pour tester leur maniabilité dans cette région. …..”

http://www.indigo-net.com