08/01/2000 – Je souhaite une bonne année

Ceux qui osent dire leur nom
Ceux qui sont fiers de leur prénom
Ceux qui savent se regarder dans le miroir
Ceux qui n’ont pas peur de se voir dans le reflet de leur miroir
Ceux qui ont vu dans le reflet de leur miroir l’homme aux questions, la femme, l’étranger, l’enfant, le vieillard qui sommeille en eux Et qui savent leur sourire
Ceux qui ne jettent pas la première pierre ni dans leur miroir, ni dans les yeux des autres
Ceux qui ont bien vu la différence individuelle et l’universalité humaine Ceux qui savent regarder le monde avec tendresse et inquiétude

Je souhaite une bonne année aux courageux, et bonne chance à ceux qui le sont moins
Ceux qui atrabilaires dénoncent pour s’excuser
Ceux qui confondent le sang et les idées
Ceux qui jugent de leur seul point de vue
Ceux qui crachent et perdent ainsi leur salive et le sel

Je leur souhaite bonne chance dans les mots où ils se sont piégés eux mêmes Dans les petites haines tricotées à l’aigre rancoeur où ils s’emmêlent
seuls, accusant les autres de les avoir ainsi ficelés

Mais s’ils se sentent alors jaloux des solidarités que nous tissons nombreux pour que cela change, s’ils doivent comprendre que nous ne laisserons pas la bêtise prendre le pas parce que la haine n’est pas une opinion; ils doivent aussi savoir que leur responsabilité peut s’exercer en changeant.

Exclure c’est s’exclure soi même et créer l’aspiration par le vide.

“Comprenne qui voudra, moi mon remords ce fut la malheureuse qui resta sur le pavé” (Paul Eluard)

Alors vraiment oui, à tous, la bonne année!

Ch.

Adhere a la Charte de Bonne Conduite

“La parole doit sortir du coeur et non de la bouche” ( Colette Magny)