22/01/2000 – DJIBOUTI: PARIS VERSE SON OBOLE

Extrait LOI : Africa Intelligence
(http://www.AfricaIntelligence.fr)

“L’Agence française de développement (AFD, gouvernementale) vient d’accorder une subvention au budget de Djibouti de 13,7 millions FF pour 1999 (inférieure aux 25 millions FF de l’an dernier). Elle servira au règlement de certaines dépenses de l’État djiboutien (dette et paiement de bourses d’étudiants à l’étranger) mais ne suffira pas à combler le “gap” financier de ce pays pour 1999 que le FMI évalue à 16,5 millions $, après prise en compte des aides que les bailleurs de fonds multilatéraux ont promis de débourser (LOI n°883). En dehors de cette aide budgétaire et des 65 millions FF accordés de manière exceptionnelle en 1998, l’aide française à Djibouti a été de 125 millions FF pour 1999….”

————————————————————————–

Note de l’ARDHD :
Si nous comptons bien, l’aide française en 99 aurait été de :

65 MMF (aide exceptionnelle) + 13,7 MMF (AFD) + 125 MMF = 213,7 MMF

Sur la base d’une population de 450.000 habitants, cela équivaut à environ 475 F par habitant (femmes, enfants compris.. ). La majorité des autres pays africains reçoivent une aide inférieure à 100 F par habitants !!! on se peut demander quel est le pourcentage qui revient effectivement aux djiboutiens et celui qui est réservé aux dirigeants et à l’entourage du Président …