07/02/2000 – LE TEXTE INTÉGRAL DU COMMUNIQUE REMIS CE MATIN LORS DE LA CONFÉRENCE DE PRESSE

COMMUNIQUE COMMUN

Des démarches ont été entreprises par le Président du Front pour la Restauration de l’Unité et de la Démocratie, le FRUD-armé, faisant offre de négociation et de paix auprès du Président de la République de Djibouti.

Le Chef de l’Etat de Djibouti, Monsieur Ismaël Omar Guelleh, ayant favorablement accueilli cette initiative a dépêché une délégation en vue d’ouvrir des négociations avec le FRUD-armé sur les conditions de réaliser la paix civile et de promouvoir les réformes nécessaires.

La délégation gouvernementale est dirigée par Monsieur Ali Guelleh Aboubaker, chef de cabinet du Président de la République, accompagné de Monsieur Dileïta Mohamed Dileïta, ambassadeur de la République de Djibouti en Ethiopie. La délégation du FRUD-armé est dirigée par son président Ahmed Dini Ahmed, accompagné de son vice-président Chehem Daoud Chehem.

Après avoir négocié, les deux délégations ont signé un Accord cadre comprenant un préambule et sept articles portant notamment sur les conditions de la paix civile, la nature des réparations des effets de la guerre civile, les réformes à mettre en place pour réaliser la décentralisation, le renouveau de la démocratie et l’amélioration de la gestion de la chose publique.

En outre, cet Accord cadre comble d’autre part les lacunes importantes et précise l’application des clauses restées sans effet de “l’accord de paix et de réconciliation nationale” signé le 26 décembre 1994.

Les deux parties ont décrété la suspension des hostilités à compter de ce jour pour permettre l’application de cet Accord cadre dans de bonnes conditions.

Les prisonniers des deux parties détenus de part et d’autre seront immédiatement libérés pour marquer le début du processus mettant fin à l’état de belligérance.

L’exécution de cet Accord cadre permettra de mettre fin aux causes profondes qui ont généré la situation singulière et dangereuse en cours en République de Djibouti depuis de longues années.

Fait à Paris, le 7 Février 2000

Pour le FRUD-armé
Le Président
Ahmed Dini Ahmed

Pour le Gouvernement
Le Chef de Cabinet du Président de la République

Ali Guelleh Aboubaker