24/04/2000 – NATIONS UNIES: Bulletin du Bureau de Coordination des Affaires Humaintaires: DJIBOUTI,ETHIOPIE,SOMALIE.

NATIONS UNIES
Bureau de coordination des affaires humanitaires
Réseau intégré d’information régional
Pour l’Afrique centrale et de l’Est

Tel : +254 2 622147
Fax : +254 2 622129
E-mail : irin@ocha.unon.org

AFRIQUE CENTRALE ET DE L’EST:
IRIN-CEA Bulletin hebdomadaire 16 (du 15 au 21 avril 2000)

CORNE DE L’AFRIQUE: On ne peut parler de famine,
estime l’émissaire de l’ONU

L’envoyé spécial du Secrétaire Général dans la Corne de l’Afrique, Catherine Bertini, a démenti que la très grave crise alimentaire dans la région ait
atteint les proportions d’une famine, mais a invité la communauté internationale à répondre généreusement pour éviter une famine.
“Il s’agit d’un problème grave pour les gens de la région, et notre objectif est, conformément aux directives du Secrétaire Général, d’apporter suffisamment de ressources pour générer une sensibilisation suffisante, organiser
suffisamment de systèmes, pour que nous puissions éviter un désastre et empêcher qu’il y ait une famine”, a-t-elle déclaré lors d’une conférence de
presse, mercredi à Nairobi.

ETHIOPIE: L’aide alimentaire de la Croix Rouge arrive
dans les zones affectées

Le CICR indique qu’il a transporté par air quelque 150 tonnes d’aide alimentaire vers la région éthiopienne de Gode depuis le 12 avril dernier.
Quelque 15 à 17 tonnes arrivent à Gode chaque jour dans des Hercules C-130, selon un rapport du CICR publié à Addis Ababa.
Dans les villages, les anciens distribuent les rations, sous le contrôle du personnel du CICR et de la Société éthiopienne de la Croix Rouge.

Selon l’AFP, les donateurs ont été lents à décaisser les fonds nécessaires au Programme alimentaire mondial pour aider les victimes de la famine, mais
les donations ont augmenté suite à la tournée du directeur du PAM, Catherine Bertini, dans la Corne de l’Afrique.

SOMALIE: La situation se détériore dans les régions du sud

La disponibilité alimentaire au sud de la Somalie se détériore rapidement,prévient la FAO, qui décrit la situation comme “très alarmante”.
Malgré de bonnes récoltes en février, quelque 650 000 personnes sont menacées de graves pénuries alimentaires, les régions les plus touchées étant Bakool,Gedo, Bay et Hiran, indique un rapport de la FAO publié cette semaine.
Kevin Farrell, Directeur Pays du PAM pour la Somalie, a indiqué à IRIN que le nord et le nord-ouest de Bakool et Gedo sont actuellement la première
préoccupation. “Nous sommes de plus en plus préoccupés par la situation dans cette zone”, a-t-il dit.
Il a ajouté que si les pluies attendues
n’arrivaient pas ou étaient inférieures à la moyenne, la zone touchée augmenterait rapidement et la crise s’intensifierait.

DJIBOUTI: Report des pourparlers de paix pour la Somalie

Les tentatives du président de Djibouti, Ismail Omar Guelleh, de réunir les factions somaliennes pour des pourparlers de paix n’ont pas réellement
décollé.
Ces négociations de paix, qui avaient été accueillies favorablement par le groupement régional IGAD et l’OUA, avaient pour objectif de mettre en
place un gouvernement de transition. Un groupe de 60 intellectuels somalis,avec l’aval tacite de la communauté internationale, avait recommandé que la
date d’ouverture de la conférence, prévue pour jeudi à Djibouti, soit reportée pour de plus amples consultations et pour préparer l’ordre du jour,
ont rapporté les agences de presse.

[Les informations contenues dans ce bulletin vous sont parvenues via IRIN, un département d’informations humanitaires des Nations Unies, mais ne
reflètent pas nécessairement les vues des Nations Unies ou de ses agences.

Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure
une référence aux sources originales. Les rapports d’IRIN sont archivés sur internet sous :
http://www.reliefweb.int/IRIN ]