13/05/2000 – UN RAPPORT DE CINQ PAGES DE LA DGSE METTRAIT DIRECTEMENT EN CAUSE M. GUELLEH DANS PLUSIEURS AFFAIRES DONT L’ATTENTAT DU CAFE DE PARIS (TF1 – Sans aucun doute – 12 mai)

Les avocats de Mme Borrel ont affirmé publiquement détenir la copie d’un rapport de cinq pages de la Direction Générale des Services extérieurs (DGSE) qui mettrait directement en cause la responsabilité personnelle de M. Guelleh dans plusieurs affaires, en particulier celle de l’attentat du Café de Paris.

Au cours de l’émission consacrée à l’affaire BORREL, nous avons entendu Mme BORREL, ses avocats Maîtres Morice et de Caune, ainsi que l’avocat de M. Guelleh. Les preuves apportées par Madame Borrel et par ses conseils pourraient confirmer que le juge BORREL n’a pas pu se suicider par le feu et qu’il était déjà mort lorsque son corps a été enflammé.

Comme nous l’avions déjà écrit, il s’agit d’une affaire d’Etat, de l’Etat français d’abord, mais aussi de l’Etat djiboutien. Pour quelles raisons ???

Nous tenons à féliciter l’équipe de l’émission qui a accompli son travail au service de la recherche de la vérité et qui a eu le courage de parler clairement ….

Nous renouvelons notre soutien à Madame Borrel, qui agit avec courage et détermination.

La question que nous nous posons aujourd’hui est de savoir comment un rapport de la DGSE a pu sortir des services pour atterrir sur le bureau des avocats de Mme Borrel. A notre avis, il n’est pas possible qu’un rapport aussi explosif puisse être communiqué sans l’accord des plus hautes autorités françaises. La France serait-elle en train de lâcher M. GUELLEH, comme le laissaient entendre certaines rumeurs entendues dans les couloirs de l’Assemblée Nationale française ?

C’est peut-être un premier signe … Monsieur Guelleh pourrait-il être rattrapé par les affaires et par les crimes qu’il pourrait avoir “suscités” et qui ont été “couverts” par la France depuis de nombreuses années ??