28/05/2000 – L’Homme ou la femme de la semaine : deux nominés encore cette semaine !
Ibrahim Idriss DJIBRIL et Mohamed Ali ABDOU (2ème nomination)

1 – IBRAHIM IDRISS DJIBRIL
Ministre de la Justice

2 – ALI MOHAMED ABDOU
Procureur Général (2ème nomination)

Ces deux personnalités sont responsables de l’incarcération de vingt-neuf enfants mineurs et innocents (entre 10 et 15 ans pour la majorité) dans la sinistre prison de Gabode pendant plus de cinq mois et de complicité d’actes de torture sur mineurs. Étant informés de tous les sévices qu’ils devaient supporter (y compris sexuels), ils n’ont rien fait pour leur apporter ni une aide ni le moindre secours. Bien au contraire dans un communiqué de presse tragique le 27 avril, le Procureur Général a justifié sa décision en affirmant le plus sérieusement du monde que “ces enfants avaient agi avec discernement…”

Jeudi dernier, inquiets du retentissement international donné à cette situation et dans le but de se rendre à la Conférence sur les Droits de l’Enfant à Genève (on croit rêver !), ils ont décidé leur libération en ‘cachette’…. mais nul ne sait aujourd’hui la direction prise par ces enfants. Que sont-ils devenus ? Un appel est lancé pour les retrouver.

En agissant ainsi, nous deux élus de la semaine imaginaient peut-être pouvoir revêtir une nouvelle vertu. Qui trompera-t-elle ?

nous espérons qu’ils seront bien accueillis à Genève et que toutes les Associations informeront les journalistes présents de leurs comportements criminels contre les Droits de l’Homme et complicité de tortures sur des Enfants mineurs.

Nous les félicitons pour leur hypocrisie. Que pensent leurs propres enfants ?

Rappel des personnages déjà élus :

N° 17 – Mme Leila, juge d’instruction
N° 19 – Omar FARAH, gendarmerie d’Ali Sabieh
N° 29 – Le général Yacin YABIEH,
N° 32 – Le directeur de la Prison de Gabode,
N° 33 – Ali Mohamed ABDOU, procureur général
N° 35 – Mme Hawa Ahmed Youssouf Ministre déléguée

N° 35 – conjointement avec M. Le Représentant de l’UNICEF à Djibouti.