05/09/02 Radio-Trottoir. Pour IOG : qu’importent les couleuvres à avaler, pourvu qu’elles aient des lingots attachés au bout de leurs queues …

Si notre association devait
se prononcer, elle condamnerait sans équivoque la guerre qui pourrait
se préparer contre l’IRAQ au motif que des civils, des enfants et des
familles pourraient être les victimes de combats dont les motifs leur
sont totalement étrangers. Mais ce n’est pas son rôle, ni son
secteur géographique.

IOG héberge les
forces allemandes et américaines (et françaises, même
s’il a tendance à les négliger à certains moments ..(1)
)

Un jour, il fait
recevoir un général américain, en présence d’un
officier supérieur allemand, selon l’ADI :

“Le chef d’état-major
Général des Armées le Général de Division
Fathi Ahmed Houssein, a reçu ce matin l’Amiral Kalähne, Commandant
de la Task Force 150.

Ont pris part à
ces entretiens le Général de Brigade Zakaria Cheik Ibrahim et
le Capitaine de vaisseau Wolff officier de liaison de l’armée
allemande stationnée à Djibouti.

Les discussions entre
les deux responsables ont porté notamment sur les liens privilégiés
qui existent entre les deux armées ainsi que sur la situation dans
la région.”

Le lendemain, il
reçoit l’envoyé de Sadam Hussein …

“DJIBOUTI (ADI)-
4 septembre- Le chef de l’État M. Ismaïl Omar Guelleh a reçu
aujourd’hui en audience au palais présidentiel, le Ministre irakien
de la culture M. Hamed Youssouf Hammadi, porteur d’un message que le
dirigeant irakien Saddam Houssein a adressé au président de
la République de Djibouti.

Au cours de cette audience,
le chef de l’État djiboutien a réaffirmé la position
de son gouvernement quant à son rejet de toute attaque contre l’Iraq.

Le gouvernement djiboutien
a estimé en outre, que suite à l’acceptation de l’Iraq
du retour des inspecteurs de l’ONU, il incombait à la Communauté
Internationale de mettre en place un calendrier pour la levée de l’embargo
imposé au peuple irakien.”

_____________________

On peut s’interroger !
Certes, si IOG était connu pour sa sagesse et pour ses talents de diplomate,
on pourrait penser qu’il se met à la disposition des futurs belligérants
pour tenter de modérer les ardeurs de chacun des décideurs ennemis
… et contribuer à trouver une solution pacifique. Un Monsieur bons
offices en quelque sorte.

Mais ce n’est vraiment
pas le cas. La diplomatie djiboutienne, sous son autorité, semble à
la dérive, dirigée par les considérations personnelles
d’IOG, ses amitiés ou ses inimitiés. Citons par exemple : l’échec
du processus d’Arta qui n’a pas permis de restaurer la paix en Somalie, des
alliances mouvementées, suivies de périodes de bouderie (ou
inversement) avec l’Éthiopie, l’Erythrée, le Somaliland (il
ferme la frontière ensuite il signe des accords secrets ?), et souvent
la France, etc….

Beaucoup estiment qu’IOG
a choisi, comme c’est son habitude, de jouer sur tous les tableaux dans le
seul but, d’encaisser au final un maximum d’argent. Mais attention, cette
fois, le jeu devient très dangereux. Les américains ne sont
pas des enfants de choeur et contrairement aux Français, relativement
bienveillants et prêts à tout lui pardonner, ils ne feront aucun
cadeau gratuit.

On peut se demander les
raisons qui ont justifié leur débarquement américain
massif à Djibouti, débarquement auquel IOG n’aurait pas eu les
moyens s’opposer. (2) Les américains veulent-ils aussi pouvoir le surveiller
étroitement ? Pour quelles raisons : seraient-ce les liens d’IOG avec
des organisations proches de la nébuleuse Al Qayda ? ou ?

Bref, si les USA déclenchaient
la foudre contre l’IRAQ (ce que nous condamnons – voir plus haut), IOG aurait
un peu de mal à se situer entre les deux adversaires …. Il ne fait
nul doute que les USA exigeront qu’il se range sans ambiguïté
dans leur camps et il n’aura probablement pas le choix …. Comment réagira
alors la diplomatie iraquienne ?

 

(1) il faut noter que
l’on a probablement oublié d’inviter les officiers français.
Cela vient après le “manque” d’accueil qui avait été
réservé au Général KELCHE … ! Les français
sont-ils devenus masochistes ? Aiment-ils prendre des coups auxquels ils répondent
invariablement à coup … d’aides financières extraordinaires
et substantielles. Cela porterait même à sourire, si ces aides
n’étaient pas prélevées sur les revenus des Français
qui participent ainsi bien involontairement à la mise en esclavage
du Peuple djiboutien

(2) Selon des témoins,
un officier américain, aurait débarqué un jour dans le
bureau d’IOG en lui demandant simplement et sans préambule, s’il était
avec eux ou contre eux. Le pauvre IOG, un peu secoué par cette irruption
brutale, aurait été contraint de répondre positivement.
L’officier aurait alors continué calmement, en lui disant que le terrain
était déjà choisi, que 1.300 hommes étaient en
route et qu’il le priait de donner immédiatement les ordres pour que
leur installation ne pose pas de problèmes …. IOG ne s’en vante pas
!

Mais maintenant il
va pouvoir fixer le montant du loyer que les Américains vont devoir
payer pour leur base. Qu’importent les couleuvres à avaler, s’il y
a des lingots attachés au bout de leurs queues . Et ce serait bien
le cas.