21/10/02 D’après l’ADI, une réunification des deux composantes du PND. Le PND d’origine d’Aden Robleh, qui avait été spollié par un clônage à la Guelleh, trouve un terrain d’entente avec son compétiteur déloyal. Que doit-on en penser ?

Le PND vers une éventuelle réunification

DJIBOUTI – (ADI) – 21 octobre – Un communiqué de presse parvenu aujourd’hui
aux médias djiboutiens informe que M. Aden Robleh Awaleh et M. Mahdi
Ahmed Abdillahi ont convenu de ” mettre un terme aux querelles intestines
” qui, disent – ils, ” portent atteinte à l’unité
du parti “, le PND (Parti National Démocratique).

Ce communiqué, conjointement paraphé par les deux hommes mentionne
en outre ” qu ‘un congrès extraordinaire du parti se tiendra au
mois de novembre
2002 “.

Rappelons que cette formation politique avait été scindée
en deux suite à des dissensions internes. Ce communiqué augure
ainsi une réunification du PND, à la lumière de la nouvelle
donne politique du pays, qui est celle de l’entrée en vigueur du multipartisme
intégrale, et en prévisions des prochaines élections
législatives.

_____________________ Note de l’ARDHD

Dans son dernier discours annuel, en septembre, à l’occasion
du Xème anniversaire du PND, Aden Robleh s’était exprimé
avec force en disant que le PND était son oeuvre intellectuel et qu’il
le défendrait, même s’il devait retourner à Gabode.

Ce brusque accord annoncé par l’ADI peut surprendre ! La politique
djiboutienne est particulière et on apprend tous les jours à
la connaître un peu mieux …!

Ouf ! Nous voilà rassurés, car avec cela Aden Robleh ne devrait pas aller à Gabode et certains pourraient même être tentés d’imaginer que ce serait plutôt au Palais de l’Escale … où il pourrait retrouver de nombreux anciens opposants repentis …