16/03/03 (B189) Texte du communiqué qui a été publié hier samedi 15 mars par l’UAD sous la signature des Présidents des quatre partis politiques qui composent l’UAD. (Info lecteur)

Suite à
la décision infondée du conseil constitutionnel rejetant son
recours en annulation des législatives du 10 janvier 2003, le meeting
pacifique de l’UAD du 14 mars courant a été comme prévu
un grand succès.

En réaction
à cette mobilisation générale, le régime a répondu
dès hier soir 22 heures par la provocation en procédant à
l’arrestation du Président du Mouvement pour le Renouveau Démocratique
et le Développement (MRD) M. Daher Ahmed Farah dit DAF.

M. Daher
Ahmed Farah est placé sous mandat de dépôt à la
prison centrale de Gabode sous le prétexte des “délits
de presse” suivants :

  • atteinte au moral des
    troupes,
  • diffusion des fausses
    nouvelles.

L’UAD dénonce
cette arrestation arbitraire ainsi que toutes les pressions et intimidations
dont sont victimes les responsables de l’Opposition depuis les législatives
du 10 janvier dernier.

Assurée
de la solidité de son unité d’action ainsi que de l’unitilité
des pratiques répressives cherchant à saboter ses actions pacifiques,
l’UAD:

1) Exige la libération
immédiate et inconditionnelle du Président du MRD, M. Daher
Ahmed Farah.

2) Prend à témoin
l’opinion nationale et internationale sur la nature de ce régime
ne respectant ni la liberté de la presse, ni les engagements souscrits
dans le cadre de l’Accord de paix du 12 mai 2001, ni le verdict des urnes,
ni enfin les droits fondamentaux de la personnes humaine.

L’UAD
prendra toutes ses responsabilités face à cette provocation
inacceptable et arbitraire.

Le
Président de l’ARD : M.Dini Ahmed Dini

Le
président de l’UDJ : M.Ismael Guedi Hared

Pour
le Président du MRD, le 2ème Vice Président :
M. Souleiman Farah Lodon

Le
Pésident du PDD : M. Mohamed Daoud Chehem