06/05/03 (B196/2) Soutien à DAF et à son épouse (Omar Ali) – Engagement au mouvement de libération de DAF.

L’emprisonnement de ce
jeune leader de l’opposition nous démontre encore une fois la situation
lamentable des Droits de l’Homme à Djibouti. La liberté d’expression
est garantie par la constitution djiboutienne et la charte des Droits l’Homme.

Je pense que défendre
aujourd’hui Daher Ahmed Farah, c’est de se défendre soit même.

Ce jeune homme incarne
l’avenir de notre pays et le fondement du patriotisme djiboutien.

Sa détermination
de vouloir améliorer le sort des djiboutiens tout en sachant les risques
que cela comporte m’impressionne beaucoup. Il est de notre devoir de dénoncer
la pratique de la violence pour faire taire les opposants. L’incarcération
de DAF nous donne aujourd’hui l’occasion de s’unir pour une cause juste “la
liberté d’expression”.

Un mot pour son épouse
:
Vous avez notre
soutien…
Ne perdez pas espoir car votre époux sera libéré bientôt
!

Omar
Ali