09/05/03 (B197) Une dépêche Reuters confirme le renforcement des troupes américaines à Djibouti dont les effectifs passeraient à 1.800 hommes ! A ce rythme, ils vont bientôt rivaliser avec les effectifs militaires français.

Note de l’ARDHD
:
On peut s’interroger sur le fait de savoir si la France n’est pas en train
de payer ses nombreuses erreurs passées. En favorisant l’installation
de Guelleh à la tête de l’une des dictatures les plus sanguinaires
d’Afrique et en le soutenant abusivement ensuite, la France est-elle payée
en retour par l’ingratitude du Génie de la Corne de l’Afrique ?

Guelleh, après
avoir encaissé toutes les subventions françaises, met-il son
ancien protecteur ‘au piquet’ en lui opposant une nouvelle donne de taille
: une présence américaine imposante ?

Désormais,
sans aucune considération pour les efforts passés, Guelleh va-t-il
jouer en permanence sur la concurrence ? Exemple : “Si tu ne me donnes
pas mon argent de poche de la semaine, je le demanderai aux américains
qui sont plus généreux que toi ….”

Et si les autorités
françaises avaient écouté nos alertes, en serions-nous
arrivés à ce point ? Probablement pas ! Mais les gouvernements
français successifs sont têtus …. Pour compenser leurs erreurs,
ils devront maintenant, conserver le tiroir-caisse de la France ouvert à
première demande, pour satisfaire les besoins personnels du dictateur.
Ainsi, ils contribueront une nouvelle fois encore à l’appauvrissement
et à l’asservissement d’une population innocente.

A
noter que les Américains ne se gênent pas pour déclarer
que de nombreuses zones ne sont pas contrôlées par les Gouvernements
respectifs. Un scoop !

____________________________ Extrait de Reuters

Une unité anti-terroriste américaine s’installe à
Djibouti
Reuters | 08.05.03 | 15h26


L’unité américaine de contre-terrorisme pour la Corne de l’Afrique
va installer à Djibouti son quartier général, précédemment
basé sur un navire de guerre, et va recevoir des renforts, ont annoncé
jeudi des responsables.

Le Corps expéditionnaire
dans la corne de l’Afrique a été mis en place en décembre
pour diriger les opérations anti-terroristes dans cette région
sensible. Le quartier général sera déplacé du
navire de commandement Mount Whitney au Camp Lemonier, une ancienne base de
la Légion étrangère, propriété du gouvernement
de Djibouti. “L’installation à terre du quartier général
du Corps expéditionnaire n’indique aucun changement d’objectifs (…)
mais s’apparente plutôt à une ‘nouvelle étape’ logique”,
peut-on lire dans un communiqué envoyé depuis le Mount Whitney.

“La mission du Corps
expéditionnaire est, et restera, de détecter, gêner et
vaincre le terrorisme international, en coopération avec les partenaires
de la coalition dans la Corne de l’Afrique.”

Plus de 200 personnes
ont rejoint le corps expéditionnaire au cours des deux dernières
semaines, portant ses effectifs à plus de 1800 personnes. Sa mission,
empêcher les opérations terroristes dans une région
où de nombreuses zones échappent au contrôle des gouvernements,
concerne la Somalie, le Kenya, l’Ethiopie, l’Erythrée, le Soudan, Djibouti
et le Yemen.