14/09/03 (B212) Radio-Trottoir : une nouvelle rumeur qui court à Djibouti. Conséquence conjugale tragi-comique, dans les plus hautes sphères du pouvoir, du départ forcé des réfugiés économiques .

Selon une rumeur vivace
et persistante, on dit que l’un des fidèles Ministres d’IOG, dont nous
ne pouvons dévoiler le nom dans cette rubrique, aurait convoqué
un matin son gardien pour lui tenir les propos officiels :

“Mon vieux, je
suis vraiment désolé, mais je ne peux pas te conserver à
mon service. Je ne peux rien faire pour toi et tu dois partir avec les autres,
sinon tu seras expulsé par la force. Bien sur je vais te donner un
petit capital pour t’aider à redémarer et pour les services
que tu nous a rendus pendant toutes ces années”

Et voilà que le
gardien répond brusquement : “Il est impensable que je parte
sans mes enfants …”

Le Ministre étonné
de lui répondre : “Mais quels enfants, tu vis seul ici …”

Le gardien ne se démonte pas et ajoute “Demandez donc à
la patronne, elle vous le dira …”

Il semble que des prélévements
sanguins aient été réalisés sur tous les protagonistes
: gardien, Ministre, épouse et enfants, aux fins d’analyses génétiques ADN.
Réponse à plus tard.