05/12/03 (B224) Interpol lance un mandat d’arrêt contre Taylor Nigeria (Dépêche lue sur Afrika.com)

Interpol a annoncé
jeudi avoir émis une “notice rouge” contre Charles Taylor,
ce qui autorise les pays membres de l’organisation internationale à
arrêter l’ancien Président du Liberia. Charles Taylor a été
inculpé pour crimes de guerre par le Tribunal des Nations unies pour
la Sierra Leone. Il a accepté de démissionner en août
dernier et vit depuis au Nigeria, qui a refusé le mandat d’arrêt
international.

_____________________________________
Note de l’ARDHD

Les dictateurs déchus
sont de moins en moins à l’abri de la Justice internationale … Même
nantis de millions, ils risquent maintenant d’être arrêtés
et éventuellement extradés pour être livrés aux
Juges.

Pas de chance pour certains ! La situation pourrait devenir plus difficile dans l’avenir, s’ils n’ont plus de refuge !