02/04/04 (B241) INDISCRETION : Y-a-t-il eu une rencontre secrète à Bruxelles ? (Lecteur)

Selon des sources en principe
bien informées, un nouveau ” 7 Février ” pourrait
se préparer à Bruxelles.

En effet, nous avons appris
qu’une rencontre secrète aurait eu lieu, le dimanche 28 Mars 2004,
autour d’un repas dans un grand Hôtel de la capitale belge, entre DAF,
Président du M.R.D et une délégation de représentants
du Gouvernement djiboutien, de passage à Bruxelles.

Si ces faits sont confirmés
comme je l’imagine, je dois dire qu’aucune information n’a filtré ni
sur l’ordre du jour ni sur les échanges pendant cette rencontre.

Cela laisse des interrogations,
sans réponse, pour le moment, sur la stratégie du Leader de
l’opposition djiboutienne. Les aurait-il rencontrés par hasard et aurait-il
accepté de se faire inviter à déjeuner par ces 4 émissaires
d’IOG ? C’est quand même peu probable.

Certains ne manqueront
pas de se demander les raisons de cette rencontre et les objectifs de leur
leader. Surtout chacun pourrait craindre, qu’il ne suive l’exemple de ses
aînés en politique, et qu’à l’instar de Monsieur DINI,
dont on dit qu’il a trahi la confiance de ses militants, DAF accepte de signer
un accord de cohabitation avec le pouvoir ?

Bien entendu, ces informations
sont à prendre avec la plus extrême prudence, mais pour ma part,
je dois dire que je suis inquiet. J’invite donc mes compatriotes à
être vigilants et à ne pas accorder une confiance aveugle à
tous ces politiciens.

___________________ Note
de l’ARDHD
Nous publions cette information qui nous est transmise par un lecteur, tout
en précisant que nous ne sommes pas encore en mesure de la vérifier
et qu’il faut donc être extrêmement prudent avant d’en tirer des
conclusions. D’autant plus qu’il est courant dans les cercles djiboutiens d’opposition d’affirmer de façon fondée ou non, que d’autres personnalités de l’opposition sont en relation avec le Pouvoir …