18/07/04 (B256) Le dictateur a-t-il décidé de jouer sa dernière cartouche en nommant l’un des plus coriaces sbires à Bruxelles. C’est l’information (sous réserve de confirmation) d’un lecteur qui met en garde la Communauté exilée contre un nouvel Ambassadeur potentiel au passé, dit-on, chargé. (Info lecteur)

________________________
Note de l’ARDHD
Si l’information transmise par ce lecteur est confirmée (dans ce cas,
elle devrait l’être rapidement), ce sera l’occasion de dire ‘Au revoir
et Bon vent’ à S.E. Moussa Chehem, Ambassadeur ‘cumulatif’ de la République
de Djibouti auprès du Royaume de Belgique, de l’Union européenne,
de la Hollande, des pays scandinaves et autres lieux découverts à
marée basse …

Grand ambitieux, plein
de fausses ‘illusions pour son avenir, ce cumulard patenté avait même
réussi à être coopté à deux reprises dans
l’Ordre des Brosses à Reluire. Son remplacement à la tête
de la mission diplomatique, serait-il une sanction (décrétée
par Paulette et acceptée par son Chamelier), comme notre caricaturiste
l’avait laissé prévoir la semaine dernière, en première
page ?

Paulette
et le Chamelier ont-ils décidé
de changer l’Ambassadeur de Bruxelles ?

Est-ce le signal de la fin précoce d’une ambition personnelle
démesurée et d’un mépris authentique du Peuple ?

En tout
cas la Communauté belge pourrait ne pas conserver pas un grand souvenir
de cet homme souvent décrit comme vaniteux et avide d’argent, de plaisir
et de pouvoir.

Rien ne garantit que
son successeur soit plus attaché au service de l’État, qu’à
celui particulier du couple infernal. Ce peut même être pire !

Quoi qu’il en soit,
personne ne regrettera moussa Chehem à Bruxelles. Pas même, si
l’on donne quelque crédit à des rumeurs qui circulent, les dirigeants
de l’Union européenne.

__________________________________________________

UN GRAND MANIPULATEUR
A BRUXELLES.

Des informations en provenance de la Présidence et du Ministère
des Affaires étrangères feraient état d’une nouvelle
nomination au poste d’ Ambassadeur de la République de Djibouti à
Bruxelles.

Il pourrait s’agir d’Ahmed
Issa Gabobeh, actuel ambassadeur de Djibouti à Asmara (Erythrée
).

Ancien haut fonctionnaire
à l’Éducation nationale, il devrait cette nomination (si elle
est confirmée) à une très bonne connaissance du milieu
des opposants qui vivent à Bruxelles, car il les a connu à l’époque
où il officiait à l’Éducation nationale.

Je lance un appel à
tous mes frères djiboutiens de Belgique et notamment au Comité
du MRD ainsi qu’à ses militants et à ses sympathisants pour
qu’ils se méfient de cet homme fort en gueule.

N’ayez aucune illusion,
il fera tout ce qu’il pourra pour vous dresser les uns contre les autres.
Quand il a un os à ronger, il ne le lâche jamais. Il serait même
capable de frapper personnellement à vos portes pour vous faire croire
à ses théorie.

Les échos de la
grande manifestation du MRD qui a été organisée le 15
mai dernier devant l’Ambassade de Djiboutià Bruxelles résonne
toujours dans les oreilles du tyran Guelleh et ils lui pourrissent son sommeil.

J’encourage vivement la
Section Belge du MRD à continuer le combat qu’elle a initié
et à dénoncer le régime auprès des instances internationales.
Je pense également qu’il ne faudra pas exclure l’infiltration de nouveaux
manipulateurs dans les rangs de l’oppositions en Belgique sous les ordres
d’Ahmed Issa.

Je vous souhaite bonne
chance et bon courage, mes frères. Méfiez vous d’IOG et de tous
ses diables, surtout lorqu”ils essaieront de vous convaincre que vous êtes
le meilleur et que vous avez le droit à des honneurs particuliers,
contrairement aux autres.

Les marins avaient
appris à se méfier du chant des Sirènes, prenez garde
aux paroles enjôleuses des sbires du tortionnaire.

Que Dieu vous protège.

Un
fonctionnaire
du Ministère des Affaires étrangères.