08/10/04 (B266) La soirée du 2 octobre à Londres ? (lecteur)

____________________________
Note de l’ARDHD

L’annonce de la soirée du 2 octobre à Londres avait suscité
des commentaires et un début de polémique.

A ce jour, nous n’avons
reçu qu’un seul commentaire et il est très négatif. Nous en publions quelques extraits ….

____________________________________________
Lecteur

La soirée du 2
octobre à Londres devait être organisée pour apporter
un soutien à Abdallah-Lee.

Etaient annoncés
et confirmés par les organisateurs, Abdallah-Lee, Pere-Robert et Abdoulhaziz.

Cette soirée intervenant en pleine période de deuil pour le
peuple Afar, suscitait plus que des réserves.

Père-Robert s’est
abstenu d’y participer pour cette raison et pour le respect du aux disparus.
C’est un homme nons seulement engagé contre la dictature, mais très
respectueux des traditions. Père de la danse traditionelle Afar en
Europe, il n’a pas voulu salir sa réputation et nous le félicitons

La suite de la soirée
était consacrée au chanteur “idole” de la Communauté
Afar Abdallah Abdoulakder Abass dit Abdallah-Lee.

Les organisateur nont
pas respecté le deuil, car ils ne voulaient pas perdre leurs investissements
financiers dans la location de la salle : ce que l’on peut comprendre.

Avaient-ils aussi le projet
de réaliser un bénéfice substantiel sur le dos du célèbre
chanteur, accompagné par deux autres artistes ?

En tout cas, ils ont menti
aux fans d’Abdallah-Lee qui, en dépit du chagrin qui est le nôtre,
avaient choisi de participer à cette soirée de soutien à
Lee.

Ce qui est regrettable
à mon avis, c’est que la soirée du 2 octobre à Londres
ne s’est pas déroulée comme prévue …

Depuis quand, le chanteur
Xadanteeye peut-il représenter Abdallah-Lee et Kamil Robleh devenir
Abdallah-Lee ? (…)

Pour organiser une soirée, il faut avoir une expérience musicale
et jouir d’une bonne réputation au sein de sa propre Communauté.
Commettre de tels erreurs de la part des organisateurs, n’est pas excusable