19/12/04 (B277) BRUXELLES : Compte-rendu de la manifestation du 18/12/04 devant l’Ambassade de Djibouti

FORUM
pour la DEMOCRATIE et la PAIX

Rue Emmanuel HIEL,
46 1030 BRUXELLES
Tél. : 0478 733 710
Email : fdpdjibouti@hotmail.com

BRUXELLES, le 18 Décembre
2004-12-18

Compte-rendu

Et de 13 ! Comme prévu,
ce 18 Décembre 2004 a eu lieu la commémoration du Massacre d’ARHIBA
devant l’ambassade de Djibouti à Bruxelles.

Par élan patriotique
plus d’une centaine personnes se sont rassemblées pour scander les mots
d’ordre lancés par les intervenants par un mégaphone. Les compatriotes
venus en masse de toute la Belgique, ont déplié leurs banderoles
reprenant les slogans.

Les photos des victimes
du Massacre furent brandies. Evidemment, les ” reporters ” (police
politique et employés zélés) de l’ambassade n’ont pas
manqué l’occasion, pour filmer, photographier les manifestants.

Comme d’habitude, le régime
et ses larbins utiliseront ces supports contre les opposants afin de faire
pression sur leurs familles restées au pays et sur eux. Cet après-midi
restera symbolique dans la lutte pour la démocratie à Djibouti,
du fait que l’ensemble de l’opposition présente à Bruxelles
s’est engagée à dénoncer et à condamner ce régime
à chaque fois que les violations caractérisées des droits
humains sont constatées et à coordonner leurs efforts pour l’avènement
d’un Etat de Droit et un changement véritable à Djibouti.

Le Forum pour la Démocratie
et la Paix, remercie, tous les compatriotes, venus en masse, pour s’être
déplacés et montrer toute leurs solidarité envers les
victimes de la dictature en générale et les victimes d’ARHIBA
en particulier.

Nos remerciements à
nos amis du M.R.D venus au complet. On a noté la présence du
président du M.R.D, Monsieur Daher Ahmed Farah et sa remarquable intervention,
insistant au passage que le carnage d’ARHIBA concerne tout les djiboutiens
et à appelez de ses vœux à resserrer les rangs de l’opposition.

A quinze heures, les manifestants,
par petit groupe, ont évacué les lieux, dans la bonne humeur,
la bonhomie avec la sensation du devoir accompli et le souhait de multiplier
ce genre de manifestation.

A l’année prochaine
! Incha ALLAH !