07/03/05 (B288) L’UPR a tenu ses premières assises. (Un nouveau parti au service de la dictature et de l’asservissement de la population)

La question que
l’on peut se poser est de savoir à quoi sert l’UPR ? On avait déjà
le RPP + l’UMP qui regroupe des partis inféodés à Guelleh.
Qui a vraiment besoin d’une nouvelle structure pour flagorner Guelleh et Paulette
1ère ?

Pas les démocrates
en tout cas, ni les défenseurs des libertés.

Surtout quand on pense qu’il a fallu deux ans de travail pour arriver à cette conclusion. Ca a du être un travail acharné, de jour comme de nuit !

_______________________ COMMUNIQUE

C’est dans une salle archi-comble
que le nouveau parti politique UPR (Union des Partisans de la Réforme
) a tenu, samedi dernier, ses premières assises au palais du peuple
de Djibouti.

Cette nouvelle formation
politique dont le Président est M. Ibrahim Chehem Daoud et qui est
composée de jeunes cadres et militants des différentes communautés
nationales, se fixe pour objectif la mise en place d’une politique de
proximité basée sur l’entente. Une politique qui soit à
l’écoute de ses citoyens afin que chacun soit impliqué
pour, ensemble, préparer le pays aux exigences des temps modernes.

Ces assises, les premières
depuis la création de ce nouveau parti politique, ont en effet rassemblé
plusieurs centaines de militants et militantes.

Dans un discours présenté
à cette occasion, le Président de l’UPR M. Ibrahim Chehem Daoud
a d’emblée expliqué aux militants et militantes venus nombreux
l’objet de cette assemblée générale, indiquant que ”
les assises auxquels vous avez été conviés, vous vous
en doutez ont, pour objectif la constitution désormais légalisé,
de notre formation politique nommée l’Union des Partisans de la Réforme
(UPR) “.

Pour M. Ibrahim Chehem
Daoud, ce parti politique sera le moyen d’expression des masses urbaines et
rurales en même temps qu’il représentera la Tribune au sein de
laquelle pourront s’exprimer toutes les opinions progressistes en phase avec
les idéaux de notre formation.

Le Président de
cette nouvelle formation politique n’a pas manqué de rappeler que la
création de l’UPR, s’inscrit dans le cadre du renforcement et de la
consolidation des acquis de la lutte du peuple djiboutien pour le bien-être.

Pour parvenir à
un développement, M Ibrahim Chehem Daoud a souligné que la participation
de chacun est nécessaire.

Dans
son discours le Président de l’UPR a fait le tour d’horizon des réalisations
effectuées durant le premier sextennat du Président de la République
M.Ismaïl Omar Guelleh qui, a t-il précisé, est très
satisfaisant.

Partant
du bilan de ce premier mandat présidentiel, qui, selon le M. Ibrahim
Chehem, serait positif, l’UPR estime que la politique du Président
Guelleh est celle qui correspond le plus à ses convictions et aux attentes
du peuple djiboutien dans son ensemble.

S’adressant
aux militantes et militants, le Président de l’UPR a déclaré
que ” c’est la raison pour laquelle nous avons choisi de soutenir la
politique du gouvernement dirigé par le Président de la République
M.Ismaïl Omar Guelleh et de nous prononcer en faveur du renouvellement
de son mandat, car non seulement il dispose à son actif un bilan largement
positif mais qu’il est aussi le plus à même de conduire les destinées
de notre pays pour les années à venir.”

Après la présentation
du positionnement du parti UPR, M.Ibrahim Chehem Daoud a demandé aux
participants d’adopter par acclamation la candidature de M. Ismaël Omar
Guelleh pour les prochaines élections présidentielles prévues
au 08 avril prochain.

Au
cours de ces assises, nous avons interrogé M. Abdi Aden, membre du
comité exécutif de ce parti qui nous a indiqué ”
les réformes dont nous sommes partisans sont celles que le Président
Ismaïl Omar Guelleh et son gouvernement ont accompli durant ces dernières
années.
Nous estimons ici à l’UPR qu’il est temps
pour chacun d’entre nous de sortir de son coin afin d’accompagner et d’épauler
ceux qui sincèrement veulent sortir le pays de l’ornière.

Concernant la candidature
du Président Ismaïl Omar Guelleh aux élections présidentielles
prévues le 8 avril prochain, M Abdi Aden ne mâche pas ses mots,
car pour l’UPR ” compte tenu du bilan largement positif au terme
de son premier sextenat mais aussi des différents chantiers en cours
de réalisations, nous estimons qu’il lui est légitime de
le reconduire pour les six années à venir. Car pour nous, Ismaïl
est un homme de principes, décidé et capable de faire marcher
les choses.

C’est la raison pour laquelle
tous les citoyens dignes de ce nom voteront Ismaïl Omar”. Toutefois
précise t-il, ” l’UPR compte présenter ses propres candidats
aux prochaines élections régionales et législatives.
L’UPR compte également apporter sa contribution pour la réalisation
d’un rassemblement uni, fort, moder ne et fidèle de la mouvance présidentielle
“.

Rappelons que, selon les
responsables de ce parti, la création de l’UPR est le fruit de ”
deux années de travail “. Le nouveau mouvement préconise
des reformes pour répondre aux exigences des temps modernes.

A noter que l’UPR, 9ème
parti sur la scène politique nationale, avec à sa tête
M.Ibrahim Chehem Daoud, est dirigée par une jeune équipe qui
comprend entre autres deux vices présidents, Mohamed Abdillahi Orah
et Ali Houssein Ahmed et un Secrétaire général, en la
personne de M. Adou Ali Adou.