29/05/05 (B300) Radio-Trottoir : Ministre pendant quelques heures, au bénéfice d’une faute d’inattention de Guelleh, ce député du Nord, un peu oublié, termine la fête sous les moqueries de ses amis … Un inconnu, hier, occupera son maroquin ! (Lecteur)

Je vous invite à comparer cet extrait de la dépêche de l’ADI, toujours en ligne sur son site, avec celle que vous avez vous même repris de cette même source et portant sur le Decret relatif à la composition du nouveau gouvernement djiboutien….

Même chapeau, même date, même heure, et en 2 articles.

Une différence de taille cependant ! Non, vous ne l’avez pas trouvez ?

Eh bien lisez bien le nom du Ministre de l’Emploi (Houmed Mohamed Dini) qui figure sur la dépêche toujours en ligne sur le site de l’ADI et dont je vous donne ici un extrait et comparez le à celui figurant sur le site de l’ARDHD pour ce même poste (Mohamed Dini Farah)….

Bien évidement l’erreur ne provient pas de l’ARDHD ni de l’ADI mais bel et bien d’IOG.

L’histoire ? C’est à en pleurer de rires ! Certes mais pas pour tout le monde.

Voici la mésaventure qui est arrivé à ce député du Nord, un peu oublié, pour nos amis hors Djibouti et tous ceux qui ne la connaissent pas encore.

A 13 heures 30, ce fameux dimanche 22 mai, tout Djibouti est accroché à la radio, dans l’espoir de connaître enfin la composition du nouveau gouvernement… Peine perdue. Fin du journal parlé en français et à chacun d’éteindre son poste, la suite du programme radio ne présentant jamais d’intérêtà Djibouti.

Pour une fois, ce fut un tort puisqu’aussitôt, le journal déclaré clos, voilà le journaliste qui reprend le micro au prétexte de lire un dernier communiqué en provenance de la Présidence…. et c’était, vous l’aurez devinez, pour lire le fameux decret repris par l’ADI… comportant le nom de Mohamed Dini Farah au portefeuille de l’Emploi…

Le bruit du remaniement court dans Djibouti, les siestes sont écourtées, dans les mabraz ça s’affole, les telephones portables sonnent dans tous les sens, c’est à qui va trouver une connaissance qui a écouté la radio… on s’impatiente avant le prochain journal de la radio en langue somali… de 15h.

Et le journaliste d’égrener la liste à 15h sonnante, avec à l’Emploi, M. Mohamed Dini Farah.

Les commentaires fusent, et s’agissant de ce Mohamed Dini Farah, tout le monde convient qu’il s’agit que du seul bonhomme connu sous ce nom, c’est à dire un député du nord, ancien ministre de la santé; bref un revenant à qui tout le monde telephone donc pour le féliciter et qui, comme il se doit, organise la fête illicico presto dans son mabraz en commandant les bottes de khat de circonstance… Fête et euphorie qui durent jusqu’à 18h45, début des journaux télévisés. A 18h45 donc tout Djibouti se met devant la petite lucarne, qui pour avoir confirmation de la liste, qui pour voir la tête des nouveaux entrants… Et là coup de théâtre et stupeur devant le visage qui s’affiche et le nom qui s’entend de la bouche du présentateur du journal en langue arabe : à l’emploi, ce n’est ni le visage de Mohamed Dini ni son nom mais celui d’un illustre inconnu, un certain Houmed Mohamed Dini.

Imaginez la tête de celui qui se croyait rappellé au gouvernement par l’infini bonté d’un IOG, imaginez la tête des copains de mabraz machant à ses cotés le khat payé par lui….

A qui la faute, à IOG qui n’a pas fait attention que le decret signé et expedié à la presse comportait une erreur grossière. Il aurait dicté Houmed Mohamed Dini et son Ministre des affaires présidentiellles aurait entendu Mohamed Dini…

Et vous croyez qu’une fois la bevue découverte, il va se gêner jusqu’à pondre un decret rectificatif ? Non, car pour IOG, les “paperasses” ça n’a jamais compté. Pourquoi en effet compliquer ce qui peut être fait simplement. Un petit coup de fil à la RTD et à l ‘ADI qui ont comme des fautifs pour les charger de rectifier l’erreur d’eux même.

C’est pourquoi l’ADI par exemple a tout simplement modifié en ligne sa dépêche du 22 mai produite à 14h08gmt en éliminant sans autre explication de sa liste initiale le nom de Mohamed Dini.

Donc au jour d’aujourd’hui, il y a sur le net 2 listes provenant toutes 2 de la même source, l’ADI, l’une disponible sur le site de l’ARDHD c’est la vraie-fausse liste du gournement du 22 mai et l’autre, la rectifiée disponible sur le site de l’ADI, les 2 portant les mêmes references. Cher Monsieur Schaal, vous avez donc là une pièce à conviction de la mal gouvernance iogienne que devez précieusement conservé pour la posterité.

PS : il paraitrait qu’IOG a envoyé au pauvre Mohamed Dini une enveloppe le lendemain pour le “dédommager” et lui “rembourser” les depenses occasionnées. Le bougre aurait acheté ce jour là pour quelques 200 000 FD de khat.

DJIBOUTI (ADI) – 22 Mai – Après avoir renouvelé sa confiance au Premier Ministre sortant, M.Dileita Mohamed Dileita, le Président de la République, M.Ismaïl Omar Guelleh a formé, aujourd’hui en fin de matinée, un nouveau gouvernement.

Article 1er : Le Gouvernement est composée ainsi qu’il suit :

Premier Ministre
Dileita Mohamed Dileita

Ministre de l’Emploi et de la Solidarité Nationale
Houmed Mohamed Dini

Fin du vaudeville
Iogéien