14/06/05 (B302) Les infos “presque” imaginaires. Dernière minute : naissance de l’association des Présidents en immunité précaire. (ARDHD – Humour)

Nous venons d’être informés de la constitution de l’Association des Présidents en Immunité Précaire (APIP).

Les statuts ont été déposés à La Havane (Cuba). Selon des indiscrétions à vérifier, le Premier Président élu par l’A.G. pourrait être Jacques Chirac, Président par ailleurs de la République française (sa candidature n’est pas confirmée officiellement). Le Secrétaire général a été désigné (il est statutaire) : il s’agirait d’Ismaël Omar Guelleh, “usurpateur” de la Présidence de la République de Djibouti, élu à l’abstention.

Parmi les membres, on noterait plusieurs Chefs d’Etat d’Afrique, d’extrême-Orient, d’Amérique du Sud et bien sur des Caraïbes.

Les premiers versements de cotisation effectués par chaque membre, exclusivement prélevés sur des fonds publics, à l’exception de tout financement personnel (art 16, alinéa 2, des statuts), se monteraient déjà à plusieurs dizaines de millions de dollars, permettant ainsi à l’Association d’engager sans plus attendre, des actions “lourdes” : judiciaire, communication avec les média, subornation de témoins, choix des Juges et des Procureurs, étouffement de scandales ; bref tout un arsenal impressionnant …

Les objectifs de l’Association seraient d’assurer la défense des Présidents en exercice, dès lors qu’ils sont recherchés par des justices pénales nationales et ou internationales et quels que soient les faits qui motivent des instructions : corruption, détournements de fonds publics, génocide, torture, …

Les membres se garantissent une assistance mutuelle pour se protéger de toutes actions judiciaires et pour prolonger leurs mandats (porteur d’immunité), y compris en ayant recours à la fraude électorale, lorsque cela est nécessaire.

Sinon, les membres essaieront de proposer des “portes de sortie” adaptées à chaque situation : sénateur à vie, asile dans un pays sur et tranquille, etc…

La finalité pour les membres, étant d’éviter la prison … à tout prix.