02/07/05 (B305) Réponse hyper documentée de l’auteur du texte sur la mauvaise gestion de M Yacin Elmi Bouh à M. Abdi Youssouf Dirieh et mise en évidence des fausses informations (carabistouilles) qu’il a données. (Article publié en trois parties) Partie 3/3

AFFIRMER QUE LE PIB /HABITANTS avoisinerait les 900 US$ est un gros “mensonge”
Djibouti en bref : sourcePNUD

Capitale : Djibouti
Population : 500 000 (d’après le DSRP 2003)
Superficie : 23 000 km2
Langues officielles : Arabe et Français
PIB/habitant : 650 US$
Structure du PIB : agriculture (3%), industrie (17%),
services (70%)
Pauvreté relative : 74,4% de la population
Pauvreté extrême : 42,2% de la population
Espérance de vie : 49 ans
Taux de fécondité : 5,9 enfants par femme
Taux net de scolarisation primaire : 42,7%
Taux d’analphabétisme : 48%
Taux de chômage Hommes : 56%
Taux de chômage Femmes : 70%
Indicateur du Développement Humain (HDR 2003) : O,462

Reprenons d’ailleurs les données initiales qui ont été données par M. MOUSSA AHMED :

– 60% de la population se situe dans un seuil de pauvreté extrême à moins de 566 US$
– L’indicateur de la pauvreté humaine (IPH) avoisine les 46%

CONCLUSION : Si Djibouti n’a pas pu être associé aux critères du G8 c’est parce qu’il n’a pas respecté le contrat de transparence.

YACIN ELMI BOUH a produit des documents erronés, fantaisistes, non concordants et il a été incapable de faire face aux engagements pris

Nota : Djibouti a subi des pénalités pour non-paiement, de la part du Gouvernement Italien.