3/09/05 (B314) Radio-Trottoir : des “noms d’oiseaux” ou des invectives sont-ils échangés au sein de l’équipe du Dictateur ? (Lecteur)

Le ministre de la Santé, bien connu pour sa tendance au machisme le plus extrême, aurait insulté la Ministre de la Coopération (ancienne Ministre de la Promotion de la Femme), Mme HAWA.

On dit que celle-ci aurait été gratuitement(*) agressée et affublée de la pire insulte qui soit pour une mère de famille, en présence de ses collègues.

Mariée à un Fourlaba, elle est alliée à cette composante de la société djiboutienne dont faisait partie le défunt Général Yacin Yabeh. On dit aussi que le Ministre Abdallah se réjouit d’avoir éliminé ce Général rival et puissant, bien que contesté à son époque, par les Défenseurs des Droits de l’Homme. (Paix à son âme).

En ce qui concerne Abdallah, la question pourrait être de savoir s’il est préférable de prendre rendez-vous pour lui avec le service psy de l’hôpital Peltier où il devrait payer 30.000 FD/jour ou de lui renouveler (et de lui financer ?) son séjour au Sofitel de Dubaï en compagnie de BA….?

(*) Généralement, les membres de l’équipe dictatoriale ne sont pas connus pour leurs largesses, mais plutôt pour leurs prévarications. Il est si peu fréquent qu’ils accomplissent quelque chose gratuitement (sans espoir de gain), qu’il nous a semblé intéressant de le souligner.

Nous avons là un cas rarissime, où ils peuvent se montrer brutalement mais temporairement généreux : c’est lorsqu’ils insultent leurs collègues ou plus volontiers d’autres quidam, non membres de la confraternité des “Prévaricateurs associés” !