11/10/05 (B319) Radio-Trottoir : Me Aref, un nouveau globe-trotter de luxe aux frais de la République ? (Lecteur)

Selon des informations qui m’ont été confirmées par plusieurs personnes, Me Aref était à Paris hier lundi et tel le représenant de commerce, il essayait de réactiver d’anciennes amitiés, qui l’auraient reçu plutôt fraichement …

On dit qu’il devait partir pour les USA et ne revenir que lundi prochain, de façon à être frais et dispo pour plaider contre le Président de l’ARDHD, mardi 18 octobre. Il aura pour adversaire le Président de l’ARDHD qui a tant fait pour lui et aussi Me Calatayud, qui s’est dépensé sans compter pour le sortir du trou où Guelleh et Gouled l’avaient plongé avec son oncle.

Selon d’autres sources, il vivrait une vie de pacha, dans les grands hôtels et voyageant sans cesse aux frais de la République, qui l’a condamné pour escroquerie il n’y a pas si longtemps.

Aurait-il pu avoir affirmé qu’il était certain de gagner le procès du 18 octobre pour le Général Zakaria et d’obtenir la fermture judiciaire du site de l’ARDHD, car il avait le soutien du Quai d’Orsay, qui voulait faire une “bonne manière” à Guelleh ?

On croit rêver ! En tout cas, je serais surpris que la Justice française soit soumise aux ordres du pouvoir politique, comme cela est le cas à Djibouti.

En tout cas, les changements d’humeur et d’amitié de Guelleh sont imprévisibles et il pourrait être surpris de l’ingratitude du nouveau maître avec lequel il s’est engagé depuis cinq ans environ, à l’époque où il tenait un double langage, d’un côté pour les opposants et de l’autre pour le régime.

Tout comme le Général d’ailleurs qui pourrait gagner sa mise à la retraite d’office .. au mieux (?) et perdre ses petits avantages personnels.