20/10/05 (B320) Recherche DAF désespérément…….. (Lecteur aux US)

C ‘est avec une certaine connotation humouristique que j’aborde le “cas DAF”, à l’occasion du procés qui opposait l’Equipe de L’ARDHD et son président au G énéral
ZAKARIA.

A la lecture du compte-rendu d’audience publié sur le site, il est clair que seul DAF manquait à l’appel.
Sans ne vouloir faire des redites, c’est sur la base des documents remis par DAF et
ses accolytes, en catimini, que le Président de l’ARDHD a été mis en examen et contraint de se défendre.

Comment expliquer son absence alors qu’il était la personne la
plus concernée et qui disposait d’informations à produire.

D’autant plus qu’il a été condamné pour les même faits à Djibouti, par
un cour fantoche.

Aucune justification ne paliera cet acte indigne et innaceptable.

Je me sens solidaire de ce lecteur de Bruxelles qui s’est senti floué.
Résidant aux Etats-Unis, j’ai toujours été solidaire des activités du MRD en
Belgique et ailleurs.
J’ai pendant longtemps été un activiste determiné de la cause Dafienne.

Mais ce qui définit un homme politique, c’est sa capacité (son
courage????) à faire face à ses responsabilités (au moment opportun).

DAF devrait méditer cette pensée profonde s’il veut toujours jouer un rôle dans la
politique de notre pays.
L’adage populaire soutient que “des paroles sans les actes ne veulent rien
dire”
A bon entendeur, bye.

Un lecteur des Etats-unis.