24/10/05 (B321-A) Ordre des Brosses à Reluire : une nouvelle nomination : Monsieur Abdourahman Mohamed Abdillahi (Gojo).

Le Comité des Brosses à Reluire, sous la Présidence de Yacin Elmi Bouh, deux fois nominé et assurant l’intérim, en l’absence de Dileyta (l’inénarable), s’est réuni sur convocation pour étudier le dossier de Monsieur Abdourahman Mohamed Abdillahi (Gojo)
qui affirme être, Président de l’association de l’amitié Djibouti-France.

Bien que très réticents et réservés au début, les Membres ont écouté avec attention la contribution de Monsieur A.M. Abdillahi, publiée par La Nation. Ils ont applaudi à la lecture des passages suivants :

(…) Grâce aux sursauts nationalistes, les djiboutiens se sont mobilisés pour sauver leur pays menacés en se réconciliant en 1995 (Accord de Paix entre la République de Djibouti et le FRUD).

Ayant constaté leur échec cuisant, les spécialistes du désordre et de l’anarchie du tiers monde se précipitent sur l’Affaire Borrel tels des charognards sur les morts en essayant de déguiser le suicide du juge Borrel en assassinat. Ces vautours de malheurs exploitent même la faiblesse de la malheureuse Elisabeth Borrel, veuve du juge Borrel, qui refuse la thèse du suicide. Ils lui ont fait croire que se sont les autorités djiboutiennes qui ont assassiné son défunt mari.”


(…) “Le mépris que certains médias français porte aux africains ne passera pas à Djibouti. Les Djiboutiens ne sont pas dupe et sauront déjouer toutes les tentatives de déstabilisation d’où qu’elles viennent.


Après une minute de silence, marquant une certaine hésitation, les Membres ont marqué leur plaisir d’entendre les déclarations de M Abdourahman Mohamed Abdillahi (Gojo), qui arrivent fort opportunément à un moment où le système de Guelleh est en difficulté et où les rats quittent le navire déséquilibré.

Nénamoins Monsieur Yacin Elmi a tenu à faire part de son sentiment personnel, en insistant sur le fait que les propos de l’impétrant lui donnaient un accès direct à l’Ordre, mais qu’il pourrait faire mieux et s’engager encore plus fondamentalement aux côtés de la dictature. Il espère avoir l’occasion de lire un nouveau texte.


En conséquence, le Comité à voté à l’unanimité, moins deux abstentions, la cooptation immédiate de M Abdourahman Mohamed Abdillahi (Gojo) au sein de l’Ordre Prestigieux des Brosses à Reluire.


Monsieur Abdourahman Mohamed Abdillahi (Gojo)
en vertu des pouvoirs qui nous ont été conférés
nous vous faisons Chevalier de l’Ordre Prestigieux des Brosses à Reluire.



Vous recevez le grade de “Félon irresponsable” et les insignes de votre grade
que
vous devrez porter en toute circonstance.
Soyez en félicité, honoré et surtout fier de les arborer devant IOG.

Au palmarés, il rejoint une longue liste de membres tous engagés pour porter assistance à IOG en danger.