23/11/05 (B325) Grand Combat au Stade de l’Ile de la Cité à Paris : Match Nul avec un léger avantage au point pour l’équipe de Djibouti : 1 Euro d’avance ! (Humour)

Le retour triomphal du Champion
de l’équipe dictatoriale qui terrorise le Pays

Interview

Le Représentant du Gouvernement français : “Alors, Aref, vos impressions sur ce Combat à Paris ?”

Aref : “ç’a été dur ! Je n’ai pas l’habitude de jouer à l’étranger, mais on s’est bien battu contre le Canard. En dépit du soutien des Affaires étrangères français, on n’a pas réussi à avoir sa peau, mais au final, on a conservé un petit avantage d’un Euro. L’arbitre français ne nous pas aidé ! .. Le Match aurait été disputé ici à Djibouti, tout aurait été plus facile. On aurait pris un local : Djama Grandes Oreilles pour arbitrer et on aurait gagné haut la main”