20/01/06 (B333-B) Communiqué de Djibwatch concernant les multiples atteintes à la liberté d’expression commises par le régime de Guelleh.

Djibwatch
Communiqué de DjibWatch
du 20 janvier 2006

sur la saisie de l’hebdomadaire
Le Renouveau.

Nous avons appris la saisie de l’édition du jeudi 19 janvier 2006 de l’hebdomadaire Le Renouveau (organe de presse du MRD, parti politique de l’opposition) et l’incarcération de neuf crieurs de presse au centre de détention administratif de Nagad.

D’après une dépêche de la LDDH et du MRD , les personnes ont été arrêtées vers 06h30 (heure locale), puis relâchées vers 13h00 (heure locale).

Le pouvoir en place à Djibouti n’a avancé aucune justification ni sur la saisie des exemplaires du Renouveau, ni sur l’incarcération des crieurs. Cette affaire apporte de l’eau au moulin de ceux qui dénoncent l’arbitraire qui règne désormais en maître aboslu à Djibouti.

Malheureusement à Djibouti, personne n’est à l’abri des harcèlements du régime.

Nous sommes très inquiets des multiples dérives qui sont contraires aux Droits de l’Homme, que l’État de la République de Djibouti continue de pratiquer.

Nous demandons la cessation immédiate et définitive de ces pratiques néfastes, ravageuses et illégales et le retour à la Liberté d’expression et en particulier à la Liberté de la presse dans notre pays.

Djibwatch
http://www.djibwatch.org