31/01/06 (B335-B) A propos du retour de Romani et Nucera (LOI). Des gens qui reviennent au pays après une longue absence, muni d’un C.V. tellement riche et complet qu’il ne peut que plaire à Guelleh …. (ARDHD)

Dans un article publié sur le sujet par LOI, nous apprenons que les deux hommes qui reviennent à Djibouti comme co-gérants de la Société djiboutienne de services, ne sont pas des inconnus ….

D’origine Corse Alain Romani a d’abord dirigé l’Estoril qui appartenait au frère d’Ismaël Guedi, puis il a été directeur du Casino. Ensuite il a été mis en cause par Alhoumekani qui affirme qu’il participait à la fameuse réunion le lendemain de la mort du Juge Borrel. Fort heureusement pour lui, il avait retrouvé plusieurs années après un tampon (tout neuf ?) sur son passeport qui indiquait sa présence à l’ile de la Réunion, dès la veille du crime … (*)

De son côté Ch Nucera, ancien militaire ayant servi (pas que l’Armée française semble-t-il !) à Djibouti, aurait été impliqué dans une affaire d’escroquerie : Moneywise.

Bref du beau linge qui arrive à Djibouti, avec un bagage judiciaire sérieux et crédible qui ne pouvait que séduire à Guelleh, qui aime s’entourer de personnalités fortes et sans état d’âme ….

L’article ne précise pas si M Angelier, l’Ambassadeur de France, a prévu d’organiser une réception pour fêter le retour de ces deux héros …

(*) (ARDHD) Certains particulièrement sceptiques et assurément mauvaises langues pensent toujours qu’on peut ajouter “a posteriori” un tampon sur un passeport, dès lors qu’il s’agit de protéger un Chef d’Etat, dans le cadre d’une affaire criminelle, mais nous ne les suivrons pas sur ce terrain, bien entendu …