08/04/06 (B345-A) Alerte : les nouvelles casseroles font déjà leur apparition et le risque de contagion au virus Hborrel_95 a été revu à la hausse, atteignant déjà, en ce début d’Avril, comme nous l’annonçons depuis plusieurs semaines, le niveau 3 sur une échelle qui en compte 7 au total.


Roger Picon

Depuis février nous avions lancé des alertes, qui avaient été renouvelées en mars sur notre site.

Nos experts avaient déjà prédit que les casseroles judiciaires connaitraient un fort taux de naissance à partir de milieu avril, avec un pic d’enfantements vers la fin mai.

Cela se précise, car on nous signale un regain notoire d’activité dans les couveuses des Palais de Justice de Paris et de Versailles.

En revanche, personne n’avait prévu que l’épidémie pourrait contaminer la Belgique aussi rapidement. Il est pratiquement certain que le virus a franchi la frontière très récemment.

Il aurait été transporté par un nouveau témoin capital, arrivé récemment en Belgique et qui a aussitôt demandé à être entendu par la Justice française via les services belges, après avoir pris la précaution de s’exprimer devant les caméras d’une chaîne de TV, qui devrait diffuser début mai, selon des indiscrétions, un long reportage sur la migration des casseroles infectées au virus Hborrel_95.

Le virus dont il est possesseur est encore plus pathogène que les précédents. Cet homme qui doit conserver l’anonymat pendant une période imposée de quarantaine, sous haute protection, est arrivé de Djibouti où, fonctionnaire, il avait contracté la maladie au contact des proches de Guelleh. C’est grâce au GED qu’il a pu arriver en Europe où il devrait être délivré maintenant des lourds secrets qu’il a apportés avec lui. Avec cette nouvelle découverte, l’affaire Borrel devrait passer à la vitesse supérieure.

Le porteur “sain”, devrait sortir de l’anonymat dans quelques semaines et nous publierons même sa photo, dès qu’elle sera mise à notre disposition.

L’affaire est tellement importante et si sensible que le Palais d’Haramous devrait connaître une folle agitation dans les prochaines semaines. On peut anticiper que les deux compères de corvée, prestidigitateurs à leurs heures, Martinet et Aref, seront convoqués pour proposer la mise en place d’un cordon sanitaire autour de Guelleh, qui est le plus vulnérable à cette nouvelle souche de virus, qui a été identifiée à Burxelles et dont un exemplaire de référence est déjà archivé sur des supports vidéo.

Mais les moyens disponibles (ADI, RTD, La Nation) manquent quand même d’efficacité …. contre le virus. Il faudra certainement passer à un traitement supérieur : la quadrithérapie dont nous parlions : VillepineB12, Alliot-Marine, Douste-blabla27 et Chiraquine2000, avec une cure préalable d’Angelierine63X.

(A suivre dans les prochaines semaines)

Chaque semaine, nous allons publier le niveau d’alerte qui situe l’échelle des risques pour Guelleh, sur une échelle de 7 points.