31/05/06 (B352-B) La vérité sur l’homme fort du régime (Lecteur – Deux articles)

L’homme fort du régime, qui détient le pouvoir sans partage, dirige le pays avec la main de fer et il oublie la réalité : celle du peuple qui souffre par manque de bonne gouvernance, de liberté, de justice et de moyens minimums pour assurer
la vie courante.

Outre la pauvreté galopante, la santé précaire des personnes âgées, les enfants sans nourriture, les jeunes sans travail, famine et sécheresse sévissent au pays.

Que fait IOG pour lutter contre ces fléaux ?

Il modernise et renforce la force armée ! Il achète des armes lourdes et des chars sophistiqués en Afrique du Sud, afin de pouvoir résister par les Armes contre la population, en cas de besoin. ( La Garde présidentielles comprend 3.000 militaires tous issu de la famille * M *, sans compter leur présence dans l’Armée, la Gendarmerie nationale et la police parallèle /police politique).

Des régiments de force armée, commandés par des officiers volontaires, sans expérience mais proche du clan
au pouvoir terrorisent et commettent des actes criminels envers la population du Nord du pays .

Toutes ces violences, ces abus , cette terreur, ces tortures, ces entraves à la liberté, les détentions, sont commis sous la
responsabilité d’IOG, l’homme aveuglé par le pouvoir, le soi-disant Président du pays maudit à cause de ce fils du “rail”.

C’est une honte ! Jusqu’à ce jour(*), pas un Ministre n’a eu le courage de démissionner en disant, c’est assez , arrêtons les violences
commises par l’armée et orchestrées par le pouvoir dictatorial.

Les familles, les enfants et les vieillards sans défense, qui souffrent, n’ont-t-ils pas le droit de vivre en liberté, de mener une vie saine et
sans violence au lieu que l’on brûle leurs toukouls et qu’on leur complique à plaisir l’existence.

Que veut cacher IOG, le fils de l’Oued, pour attaquer directement les populations du nord ?

  • Recherche du soutien des autres communautés (Affaire Borel),
  • Faire oublier le non-respect de la loi cadre signée depuis des années. (L’homme n’a pas de parole).
  • Détourner l’attention de la communauté internationale (occidentaux) en désignant les Afars comme des terroristes islamistes. (Suite de la catastrophe maritime du boutre en provenance du nord ?).
  • Purger les responsables de l’Armée (les vieux sbires qui refusent de prendre leur retraite pour continuer à s’enrichir
    facilement).
  • Camoufler des transferts illicites, des trafics d’armes vers la vieille Somalie, dont IOG rêve d’obtenir
    les grands contrats juteux qui sont prévus pour la reconstruction d’une Somalie moderne, et surtout pour bloquer la réussite du Somaliland, pays frère et voisin proche.

Les Ministres Afars n’ont pas compris le jeu on peut prévoir des changements
après une réflexion sur les dernidres campagnes, les résultats concrets et l’attitude des divers hommes politiques.

Voila la réalité et l’histoire nous dira le reste.

G.O.A.
Amérique du Nord

______________________________________________________

Depuis longtemps, avec l’expérience, on se pose beaucoup de questions sur la vie, le
bonheur, la réussite, le changement de situation, l’évolution mondiale.

I1 y a des moments dans la vie que I’homme voit que lui-même ; il sent le besoin
de se mettre à jour, de s’ajuster à la réalité, et de résoudre les problèmes.

Il cherche à mieux connaître et à comprendre sa personnalité, celle des membres de sa famille et plus généralement à tenter de comprendre
le peuple.

Il se dit :

  • Qu’est-ce que je deviens ?
  • Qu’ai-je fait de mes dons ?
  • Comment suis-je en train de les utiliser ?
  • Que dois-je améliorer ?

Les questions se posent chaque année, aux gens honnêtes, loyaux et humains, qui ont des grandes responsabilités et le rêve de faire vivre et de faire fonctionner l’Etat, pour que la
population vive dans l’harmonie et le bien-être sociaux.

On peut penser : j’ai gagné beaucoup d’argent ou je posséde des grands immeubles, des
voitures de luxe ; je peux estimer avoir réussi ma vie.

Il est possible aussi de n’avoir pas réussi, à cause :

  • d’un manque de capacité ou de volonté d’assurmer ses responsabilités,
  • d’abus de pouvoir,
  • d’entrave à la Justice,
  • de détournement illégal de fonds publics ou privés,
  • d’actes ou décisions qui ont appauvri injustement la population,
  • de la non-atteint de ses objectifs,
  • d’une ignorance volontaire des régles de la Démocratie.

Dans la vie, l’homme juste qui conduit la destinée du pays voit les choses en
face ; il se libère des attaches du clan et il organise la répartition équitable des richesses et des responsabilités : il désigne des hommes compétents et expérimentés pour gérer la
politique du pays afin que le peuple avance et puisse sortir de la pauvreté.

  • Accomplir les changements qui s’imposent :
  • Tracer les grandes lignes de la politique,
  • Améliorer le fonctionnement de la Justice, dans le respect des Lois,
  • Respecter les libertés fondamentables et légitimes des personnes,
  • Réaliser des projets d’avenir constructifs et rentables pour la communauté,
  • Créer des emplois pour les jeunes,
  • Empêcher les Warabas de vider les caisses de l’Etat,
  • Tenir solidement les rennes du pouvoir,
  • Travailler sans relâche pour le bien du peuple,
  • Faire avancer la Démocratie, la Santé, l’Education et le développement économique.

Il y a des gens célèbres et puissants dont l’existence s’est soldée par un immense échec, quand ces
demiers avaientnt commis des actes graves et impardonnables contre des populations innocentes, affaibliées, privées de ressources et d’aide.

G.O.A
Amérique du Nord

______________________________________________________

(*) Note de l’ARDHD : à notre connaissance, au moins un Ministre avait eu le courage de démissionner pour dénoncer les affrontements de 91/92 avec le FRUD : il s’agissait de Mohamed Elabeh qui a perdu la vie ensuite dans des circonstances non élucidées. Il y a peut-être d’autres cas, mais ils ne sont pas légions …