25/06/06 (B356_A) Radio-Trottoir : début de panique parmi certains hauts responsables djiboutiens et surtout certains hommes de main du Président.

En découvrant sur les sites de l’ARDHD et de CANAL +, que la justice française, aidée par la police scientifique, avait réussi à isoler l’ADN de deux hommes qui auraient pu avoir transporté le corps sans vie du Juge Borrel, certains dirigeants djiboutiens auraient été pris de panique.

Vont-ils essayer “d’éloigner”, ceux dont la présence de leur ADN, signe leur participation à l’éxécution du juge ? Ont-ils une autre alternative ?

En tout cas, lorsqu’ils se rencontrent, entre complice, la première question est : “C’est ton ADN ou pas ?”