02/07/06 (B357-A) AP : Le nouveau message de Bin Laden qui soutient les extrêmistes en Irak et en Somalie et qui menace les chiites iraquiens de représailles dans l’hypothèse où il attaquerait les sunnites. (Info lecteur)

Ben Laden soutient les islamistes en Irak et Somalie et menace les chiites

LE CAIRE (AP) – Oussama ben Laden a adressé un message de soutien aux combattants islamistes en Irak et Somalie et fustigé les chiites irakiens accusés de collaboration dans un enregistrement vidéo de 19 minutes rendu public samedi, son deuxième en autant de jours et son cinquième depuis le début de l’année.

Evoquant l’insurrection en Irak, il lance que le pays compte sur elle et reconnaît Abou Hamza al-Muhajer comme le successeur d’Abou Moussab al-Zarqaoui à la tête d’Al-Qaïda en Irak, branche très active de son réseau terroriste. “Je prie Dieu de faire de lui le meilleur successeur du meilleur prédécesseur”, dit-il.

Aux insurgés, il déclare: “Votre nation musulmane vous attend et prie pour votre victoire. Vous êtes leur espoir après Dieu. Vous êtes les soldats de confiance de Dieu qui libéreront la oumma (nation islamique, ndlr) de la servitude aux croisés dans nos pays”. “Restez inébranlables et ne quittez pas Bagdad, sinon toutes les capitales de la région tomberont aux mains des croisés” (terme désignant Occidentaux).

Faisant par ailleurs référence à la majorité chiite irakienne, qu’il désigne par l’expression des “fils du Sud” car c’est dans cette région qu’ils sont le plus nombreux, il les menace de représailles. “Nous disons que nombre de fils du sud ne peuvent pas, aux côtés de l’Amérique et de ses alliés, envahir Falloujah, Ramadi, Baqouba, Mossoul, Samarra, Qaem et autres villes et villages, et espérer que leurs régions échapperont à toute réaction ou atteinte”, prévient-il, qualifiant de “traîtresé et “renégats” les dirigeants chiites.

Dans la vidéo de vendredi pourtant, Oussama Ben Laden niait toute implication de son réseau dans les violences inter-religieuses en Irak. Par le passé, il avait même exhorté Al-Zarqaoui à ne pas viser les chiites.

Pour ce qui est de la Somalie, le chef d’Al-Qaïda apporte son soutien à l’Union des tribunaux islamiques, qui contrôle la plupart du pays depuis juin, et avertit la population: “Vous n’avez de salut que dans l’engagement dans l’islam, en remettant vos mains dans les mains des tribunaux islamiques afin de bâtir un Etat islamique en Somalie.”

Et de s’en prendre à Abdullahi Youssouf, président du gouvernement de transition séculier, qualifié de “traître” et “renégat”, ainsi qu’aux pays musulmans qui enverraient des troupes en Somalie. “Nous promettons de combattre vos soldats sur la terre de Somalie et nous vous combattrons sur votre propre terre si vous déployez des troupes en Somalie”.

La vidéo était accompagnée d’une photo de Ben Laden surmontant le logo et le nom d’Al-Sahab, le service de production médiatique d’Al-Qaïda. AP