19/10/06 (B365) Affaire Borrel : Le tournant ? (ARDHD)

L’accélération
des informations que l’on reçoit dans l’affaire Borrel laisse entendre
que le tournant s’est produit … Mme Elisabeth Borrel, après onze
années de lutte, est en train de gagner … contre les autorités
françaises, qui vont avoir du mal à allumer de nouveaux contre-feux,
bien qu’elles ne soient jamais à court d’imagnination.

  • Deux
    mandats d’arrêt internationaux ont été lancés
    par le parquet de Versailles contre Hassan Saïd et Djama Souleiman,

  • Les
    juges de la Cour d’Appel déclarent recevable la plainte de Mme Borrel
    contre le quai d’Orsay qui avait annoncé avec la plus grande imprudence
    (compte-tenu de la séparation des trois pouvoirs dans notre système
    républicain) que le dossier d’instruction serait envoyé à
    Djibouti, (pour y être enterré …)

  • Le
    Juge Le Loire perd son action en diffusion de fausses nouvelles qu’il avait
    intentée contre Mohamed Alhoumekani,

  • La
    Juge Sophie Clément passe outre les recommandations du Procureur
    de Paris (aux ordres du Gouvernement ?) et lance elle aussi des mandats
    d’arrêt internationaux contre Adwani et Awalleh Guelleh ..

  • Lundi,
    on parle d’une Conférence de Presse au Cabinet de Me Morice et de
    la publication d’une liste des signataires de l’appel pour la vérité
    dans l’assassinat du Juge Bernard Borrel …

  • Mme
    Elisabeth Borrel publie chez Flammarion le livre qu’elle a écrit
    avec le Journaliste Bernard Nicolas

  • On
    asssite à une fantastique accélération des informations, des actes
    de procédure et surtout à une prise de conscience de l’opinion
    publique française, avec un soutien quasi permanent de tous les média ….
    Qui sont les signataires de la fameuse liste de soutien à la “Recherche de la Vérité” qui pourrait être rendue publique
    lundi prochain ?

Comme
on le dit de façon populaire, “la peur a changé de camp”
cette semaine !

Haramous
va être bientôt en ébullition. On ne serait pas surpris
d’apprendre le nom du premier sacrifié pour tenter de sauver Guelleh.
Djama Souleiman pourrait bien en faire les premiers frais. Hassan Saïd
devrait suivre …

Et Guelleh
? Devra-t-il passer la main et à qui ? Si notre théorie sur
la nébuleuse s’averrait exact, c’est du côté d’Abdourahman
Borreh, qu’il faudrait guetter une reprise de la direction du clan mafieux
… A suivre

Dommage
que l’opposition djiboutienne ne se soit pas encore unie pour profiter de
la déstabilisation inévitable du régime et pour faire
valoir sa vision de l’avenir !!